Cyberbougnat

Vidéo : une clermontoise résume avec talent sa thèse en 180 secondes

Doctorante à l'Université d'Auvergne, Noémie Mermet a remporté la finale internationale francophone du concours Ma thèse en 180 secondes.

Publié le samedi 27 septembre 2014 à 09h45min,
mis a jour le samedi 4 octobre 2014 à 08h27min
2356 lectures
Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
Clermont-Ferrand - Etudiants - Puy-de-Dôme - Université d’Auvergne

Le défi du concours Ma thèse en 180 secondes est de faire comprendre des années de recherche au plus grand nombre et en seulement 3 minutes.

Les doctorants doivent présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

Et dans le domaine, la clermontoise Noémie Mermet, doctorante à l’Université d’Auvergne dans le laboratoire NEURO-DOL, a excellé en présentant d’une manière très simple et vivante un sujet qui parait pourtant bien obscure : « Implication des récepteurs 5-HT2A dans la modulation des interneurones PKCγ dans un contexte d’allodynie. » Elle a ainsi remporté la finale francophone internationale qui se déroulait à Montréal le 25 septembre 2014 et réunissait douze étudiants belges, français, marocains et québécois.

Cette vidéo de la finale française, où elle était arrivée deuxième, montre bien son talent de conviction et de vulgarisation du sujet. Elle devance une autre française, Marie Charlotte Morin, doctorante à l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (Université de Strasbourg/CNRS), qui avait remporté la finale française. A Montréal, elle se contente du second prix, mais fait le doublé en obtenant le prix du public avec sa thèse sur le « rôle des protéines lin-15A et rétinoblastome dans la reprogrammation cellulaire directe in vivo chez C.elegans. » Son humour avait vraiment fait mouche :


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee