Cyberbougnat

Un air de folklore auvergnat qui défraya la chronique

En 1966, Stella chantait la chanson "Un air du folklore auvergnat". A l'époque, cette parodie d'une chanson de Sheila avait provoqué la colère des auvergnats de Paris...

Publié le mercredi 7 juillet 2010 à 00h03min,
mis a jour le mercredi 7 juillet 2010 à 00h04min
4530 lectures
Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
1 - Insolite - Musique
Stella : Un air de folklore auvergnat

Depuis quelques temps ce clip est réapparu sur les plateformes vidéos et a interpellé notre curiosité. Nous l’avions déjà publié il y a quelques temps sur notre page Facebook. Depuis nous en savons plus sur cette chanson qui date de 1966.

Surnommée à l’époque "l’anti-Sheila", Stella se distingue par ses paroles pleine d’humour et d’impertinence. Elle faisait partie des « anti-yéyés » avec Antoine, Hector, Michel Polnareff, les Lionceaux, Ronnie Bird, Gérard Rinaldi...

Stella écrivait ainsi des parodies de chansons yéyé sur des musiques de son oncle Maurice Chorenslup. Stella sort son premier disque à 13 ans n’a que 16 ans quand elle chante cette chanson "Le folklore auvergnat" qui est une parodie du "Folklore Américain", ode à la musique américaine interprétée par Sheila.

Stella a ainsi justifié ce contre-pied : « Sheila chante la musique américaine, mais je pense que nous ferions mieux de chanter français, alors j’ai fait le même genre de chanson avec des racines françaises. Il s’agit d’une mélodie du folklore auvergnat que jouait Verchuren, le Dylan du pays. »

Pour ne pas froisser les auvergnats, la chanson est renommée "Un air du folklore auvergnat" et va faire un carton pendant l’été 1966. Cependant elle sera tout de même mal vue des auvergnats de Paris comme le raconte la chanteuse : « L’Association Auvergnate de Paris a pris la chose très au sérieux et a réussi à faire interdire la chanson à la radio française et à la TV. Cet évènement a défrayé la chronique dans toute la presse. C’était complètement fou, mais il m’a aidé à devenir célèbre. »

A l’époque, l’éditorialiste de L’Auvergnat de Paris était monté au créneau. Furieux, il l’avait menacé de « la colère de ses cinq cent mille lecteurs et d’une bonne fessée. »

Les paroles

C’était un air du folklore auvergnat
Que j’avais entendu à "Salut les fouchtras"
C’était un air du folklore auvergnat
Que chantait Verchuren, le Dylan de là-bas
Certains rêvent d’aller en Amérique
Ils trouvent que c’est vraiment fantastique
New-York, ils trouvent cela excitant
On voit qu’ils ne connaissent pas Clermont-Ferrand
C’était un air du folklore auvergnat
Que j’avais entendu chanté par mon bougnat
C’était un air du folklore auvergnat
Que mon bougnat chantait en livrant ses boulets
Mon air ne parle pas de politique
Ni des dangers de la guerre atomique
Il ne juge pas des questions raciales
Car tout le monde est heureux dans le massif central
C’était un air du folklore auvergnat
Que j’avais entendu à "Salut les fouchtras"
C’était un air du folklore auvergnat
Que chantait Verchuren, le Dylan de là-bas
Fouuuchtra

Stella avait obtenu une notoriété rapide avec la production d’une douzaine d’albums pendant cinq ans. Sa carrière sous le nom de Stella s’arrête en 1969. Au début des années 1970, elle se marie avec le batteur Christian Vander et rejoint le groupe Magma.

En lire plus : 63power

Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :