Cyberbougnat

Vidéos : Fanny Agostini arrosée par une grosse vague au Mont Saint-Michel

La journaliste météo auvergnate de BFMTV a constaté ce matin la puissance des grandes marées en se faisant surprendre en direct par une très grosse vague. Revoir la scène avec la vidéo en direct de BFMTV et celles des passants.

Publié le vendredi 20 février 2015 à 15h20min,
mis a jour le vendredi 27 février 2015 à 11h48min
1661 lectures
Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
2015-09 - Fanny Agostini - Insolite - La Bourboule - Médias - Puy-de-Dôme

En Normandie, le Mont Saint-Michel est le théâtre des grandes marées. Les chaines d’info ont donc dépêché leurs journalistes dans la région pour faire quelques directs devant les vagues. BFMTV a ainsi envoyé sa miss météo auvergnate, Fanny Agostini, pour un direct devant la mer à Saint-Malo. Mais la journaliste météo originaire de La Bourboule et son caméraman se sont fait surprendre par une grosse vague en plein direct. La présentatrice a ainsi été fauchée en plein direct.

Hilare et trempée, elle reprend tout de même sa séquence : « Je m’attendais à la douche ce matin. Oui je suis toujours là », rassure-t-elle complément hilare et de poursuivre : « Franchement, ça réveille ». Forte de cette expérience malencontreuse, Fanny Agostini conclut en

Séquence qu’elle reprend hilare : « Je m’attendais à la douche ce matin (...) Franchement, ça réveille. ». Elle a ensuite conseillé aux téléspectateurs de « ne pas s’approcher du bord », ajoutant : « Il ne faut surtout pas m’imiter. » Depuis ce matin, cette séquence amuse en tout cas beaucoup les réseaux sociaux qui font tourner la vidéo en boucle.

Les vidéos des spectateurs

Si on ne se rend pas trop compte de la scène sur la vidéo filmée par BFMTV, les vidéos des spectateurs permettent de mieux se rendre compte de la scène. On attend d’abord les personnes prévenir « Attention les pieds » puis avertir de l’arrivée d’une vague plus importante : « Celle d’après par contre... Faut s’en aller, Fanny, Fanny ! »

La présentatrice est ensuite fauchée par la vague alors que son cameraman parvient à garder l’équilibre tout en essayant de lui venir en aide avec l’aide de badauds. Elle se relève ensuite immédiatement pour reprendre son direct.

Cette autre vidéo montre la même scène mais depuis l’autre côté de la rue et permet de se rendre compte de la taille de la vague.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee