Cyberbougnat

Magnifique première victoire à domicile de Chamalières contre Saint-Raphaël (3-2)

Publié par Bertrand le dimanche 25 octobre 2015 à 12h26min, mis a jour le dimanche 25 octobre 2015 à 19h24min - 404 lectures - 3 partages

Volley - Ligue A Féminine - 2ème journée — Sévèrement battues à Paris en ouverture du championnat, les Panthères de Chamalières ont rugi ce samedi pour venir à bout d’une équipe de Saint-Raphaël qui a eu deux balles de match.

Neuf ans après le dernier match de Riom en Pro A, le public auvergnat retrouvait l’élite du volley féminin avec le premier match à domicile de Chamalières en Ligue A féminine ce samedi. Les filles d’Atman Toubani ont régalé les 550 spectateurs et montré une rage de vaincre qui sera indispensable pour se maintenir.

Pourtant le premier set fut compliqué et expéditif pour les varoises qui n’eurent pas à forcer leur talent pour l’emporter. Malgré les sourires du début de rencontre, les chamaliéroises sont tendues et ont du mal à se mettre en route. Fragiles à la réception puis dans leurs passes pour bien attaquer, les Panthères sont trop inoffensives et laissent filer le premier set trop facilement (16-25).

JPEG - 262.7 ko

JPEG - 146.3 ko
La passeuse Jane Wairimu a mis un set pour trouver les bons réglages

On craint une déroute mais les varoises vont alors découvrir en face une toute autre équipe. Rageuses et plus appliquées, les Panthères se réveillent en même temps qu’elles soignent la réception. Leur puissance fait alors mouche en attaque et elles font la loi au block. Les varoises sont dépassées et Chamalières remporte logiquement le deuxième set (25-19).

JPEG - 249.6 ko
Chamalières place son jeu et ses attaques dans le deuxième set

JPEG - 228 ko
Le contre auvergnat a régné sur le filet

JPEG - 247.6 ko

Mais la pause réglementaire casse le rythme de Chamalières et Saint-Raphaël profite de leurs difficultés à se remettre en route pour remporter un troisième set mené pratiquement de bout en bout (19-25). Chamalières est dos au mur et va retrouver toutes ses qualités au fil du quatrième set mal débuté mais fort bien négocié ensuite (25-20).

JPEG - 247.8 ko

JPEG - 224.9 ko

JPEG - 249.5 ko
Petite danse de la mascotte sur le parquet

Les deux équipes doivent alors se départager dans le set décisif. L’air devient irrespirable au bord du terrain mais les spectateurs de la salle Chatrousse poussent derrière les Panthères. Chamalières mène tout le set mais Saint-Raphaël ne se laisse jamais distancer et revient à 13-13 avant de s’offrir deux balles de match. Chamalières va les sauver avec beaucoup de sang-froid et la combativité de sa capitaine Christelle Tchoudjang Nana excellente hier soir avant de conclure sur sa première balle de match (17-15).

JPEG - 242.2 ko

JPEG - 198.6 ko
Les remplaçantes trépignaient dans ce dernier set accroché

JPEG - 273.3 ko
Deux balles de match sauvées avec sang-froid

Les Panthères pouvaient ensuite conclure cette soirée sur une danse de la victoire en compagnie de toutes les anciennes joueuses venues assister à cette première soirée dans l’élite.

JPEG - 214.5 ko
Atman Toubani félicite ses joueuses pour cette première victoire

JPEG - 270.9 ko
Les nouvelles Panthères présentées au public

JPEG - 299.8 ko
Cérémonie d’après-match entre nouvelles et anciennes joueuses

JPEG - 258.2 ko
La grande famille de Chamalières avec toutes les joueuses de l’histoire du club

Ravi, le public a lui noté le prochain rendez-vous à domicile le 14 novembre contre Nantes. On s’en régale d’avance !


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics