Cyberbougnat

Chamalières - Mulhouse : si près mais si loin (1-3)

Publié par Bertrand le samedi 19 mars 2016 à 09h27min, mis a jour le samedi 19 mars 2016 à 14h08min - 278 lectures - 1 partage

Volley - Ligue A Féminine - 20ème journée — Le VBC s'est incliné sur son parquet contre une équipe de Mulhouse classée en haut du championnat. Les Panthères semblèrent pourtant encore une fois en mesure de faire mieux et accrocher un ténor du championnat à leur tableau de chasse.

Ce match entre Chamalières de nouveau relégable depuis lundi et Mulhouse quatrième et qualifiée pour les playoffs, et désormais pour la coupe d’Europe, a démontré l’écart parfois mince mais aussi béant entre le haut et le bas du classement. En termes de puissance en attaque et au contre Chamalières a largement rivalisé.

Mais la combativité ne comble pas les limites techniques, le manque d’expérience d’un effectif et de liant qui placent cet effectif resserré dans des situations difficiles. Les Panthères ont ainsi offert 32 points à Mulhouse sur des fautes directes. Cela débouche sur une défaite sans point mais rageante tant l’écart ne semblait pas si important par moment.

Sur les premiers points Chamalières n’est pas là. Mulhouse déroule tranquillement (2-6). Les Panthères ont du mal mais le show offensif de Nana leur permet de revenir (8-8). La capitaine rageuse invite la tribune à plus d’encouragements, mais ce sont ses coéquipières qu’il fallait bouger. Les Panthères alternent beaux points et fautes bêtes. Surtout elles ne jouent pas assez ensemble et ne communiquent pas assez. Malgré les efforts de Lucie Dekeukelaire pour défendre les balles, le set est trop facile pour Mulhouse (17-25).

Les chamaliéroises vont jouer un deuxième bien plus intéressant. Le début de set les met en confiance (13-8) puis elles enchaînent bien. Elles forcent Mulhouse à faire plus de fautes et s’échappent au score (17-11). Malgré quelques flottements, Chamalières remporte ce deuxième set facilement (25-19). A ce moment là le VBC semble en mesure de pouvoir l’emporter ou au moins grappiller un point important pour le maintien en gagnant un deuxième set. Mais la pause de la mi-temps leur a fait beaucoup de mal.

Le troisième set est ainsi catastrophique. Les errements du premier set sont encore plus criants et Mulhouse déroule tranquillement son volley avec justesse et sans cadeaux. Atman Toubani manque aussi de rotation pour redonner du souffle à son équipe. Les alsaciennes prennent ainsi vite le large (4-10) et cette fois les chamaliéroises ne sont pas en mesure de revenir. Le score gonfle à toute vitesse (7-18) et le score final est à la fois extrêmement sévère mais terriblement logique (10-25).

On espère alors un rebond chamaliérois mais il ne viendra pas d’autant que Mulhouse n’avait pas sorti toutes ses armes pour remporter une victoire qui lui assure la qualification européenne. Si l’internationale française Maëva Orlé a régalé tout le match avec un grand sourire (20 points), la serbe Bojana Markovic va faire chauffer son bras et les mains des chamaliéroises. Ses attaques puissantes derrière la ligne des 3m font mouche et font trembler les murs de Chatrousse. Si on y ajoute les 12 points offerts par des fautes auvergnates, le match est plié bien trop vite (15-25). Les Panthères quittaient alors le terrain la mine déconfite. Atman Toubani devra leur montrer les points positifs de cette rencontre.

Chamalières ne marque pas de point au classement mais sort tout de même de la zone de relégation grâce à ce set gagné alors que dans le même temps Vandœuvre a été battu 3-0 à Cannes. Il reste trois matches pour se sauver : à Nantes (8e) mardi soir et au Cannet (9e) le 29 mars puis une dernière sortie à domicile contre Paris (3e) le 2 avril. Atman Toubani juge depuis longtemps que le maintien se jouera sur le dernier match mais les chamaliéroises seraient bien inspirées de glaner des sets et des points à l’extérieur avant.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics