Cyberbougnat

Tour de France 2015 : les auvergnats Florian Vachon et Romain Bardet dans le peloton

Publié par Bertrand le samedi 4 juillet 2015 à 09h40min, mis a jour le samedi 4 juillet 2015 à 18h50min - 1500 lectures - 1 partage

Si le Tour de France ne passe pas en Auvergne cette année, deux coureurs auvergnats feront partie du peloton. Romain Bardet fait même partie des outsiders potentiels à la victoire.

Le 102e Tour de France débute ce samedi 4 juillet pour 3 semaines de compétition. Les coureurs prendront le départ du premier contre la montre avec un parcours urbain de 14km à Utrecht aux Pays-Bas. Les coureurs seront alors partis pour 3.360 kilomètres de course.

Le Tour ne passera pas en Auvergne cette année, l’étape la plus proche sera celle de Mende le samedi 18 juillet. Mais la région sera représentée par deux coureurs qui s’élanceront dans le peloton.

 Florian Vachon

Le coureur de Montluçon participera à son deuxième tour de France. Il a terminé le Tour 2014 à la 103e position du classement général avec une 12e place dans la seizième étape entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon. Une première expérience qui lui servira beaucoup comme il l’indiquait sur son blog officiel après l’annonce de sa sélection :

« C’est une grande joie de reprendre le départ du Tour cette année et de voir que les dirigeants de Bretagne Séché Environnement me font confiance. Je saurai, à la différence de l’an dernier, où je mets les roues !!! Cette annonce en pleine préparation apporte une motivation supplémentaire... En espérant que ça se passe aussi bien que l’an dernier ! »

Capitaine de l’équipe Bretagne Séché Environnement, son rôle sera principalement celui d’équipier pour les trois coureurs les plus en vue de son équipe pour une telle course :

  • Le grimpeur argentin Eduardo Sepulveda sera le leader de l’équipe pour sa première participation,
  • Pierrick Fédrigo, vainqueur de 4 étapes en 11 participation au Tour, le record des coureurs français actuellement en activité,
  • Brice Feillu, 16ème du classement général en 2014.

Son équipe Bretagne Séché-Environnement essaiera de se montrer tout particulièrement sur les trois arrivées bretonnes. Mais la dernière est un contre-la-montre par équipe de 28km particulièrement redouté. L’équipe a aussi fait un stage dans les Alpes pour repérer les principaux cols des Alpes de la dernière semaine.

 Romain Bardet

Les contre-la-montre seront moins importants cette année dans le Tour de France et cela ne doit pas déplaire à Romain Bardet qui n’excelle pas dans le domaine. Il avait perdu la 5ème place du classement général pour seulement 2 secondes l’an dernier après trois belles semaines de course et espéré le podium.

Sixième donc de l’édition 2014 et quinzième en 2013 pour sa première participation, meilleur français, le coureur de Brioude figure cette année parmi les outsiders derrière les quatre grands favoris, dont trois anciens vainqueurs, que sont Froome, Nibali, Quintana et Contador. L’espagnol se méfie d’ailleurs de l’auvergnat :

A propos des favoris, tout le monde en cite quatre mais il y a beaucoup d’autres candidats à la victoire. Bardet, Valverde, Pinot, Rodriguez.
Alberto Contador

A 24 ans, le coureur d’AG2R-La-Mondiale est avant le départ partagé entre le désir de remporter une étape et de briller de nouveau au général. Cela dépendra aussi de l’autre leader de l’équipe Jean-Christophe Péraud, deuxième au classement général l’an dernier, mais dans le flou après des mois mitigés. Romain Bardet profite de la présence de son ainé (38 ans) pour se décharger de la pression :

« Le leader, c’est Jean-Christophe Péraud. Il termine 2e l’an dernier. Moi, je suis encore dans son ombre. Je n’ai pas d’ultimatum. J’ai 24 ans, ce n’est pas mon dernier Tour… »

A quelques heures du départ de son troisière Tour, le brivadois se montrait serein sur ce rôle :

« L’an dernier, je découvrais ce que c’était d’endosser le coleadership d’une équipe, surtout d’une équipe française sur le Tour. On y laisse beaucoup d’énergie en dehors de la course. Cette année, j’ai beaucoup de recul par rapport à ça. »

Mais il ne peut guère se cacher d’autant qu’il a remporté la 5ème étape du Critérium du Dauphiné entre Digne-les-Bains et Pra-Loup, qui sera aussi la 17ème étape du Tour cette année le mercredi 22 juillet. Placée juste après une journée de repos elle lancera les grandes batailles des Alpes à quelques jours de l’arrivée à Paris. Les positions de l’un et de l’autre décideront alors de la stratégie de ces dernières journées.

 Première étape difficile pour Bardet

Florian Vachon a terminé 107ème de la première étape à 1 minute 22 seconde du vainqueur du jour, l’australien Rohan Dennis. Mauvaise opération pour Romain Bardet a terminé 145e de ce premier contre-la-montre et a perdu 1 minute et 34 secondes sur le vainqueur mais aussi du temps sur tous ses concurrents.

A la décharge du brivadois, l’australien est actuellement le meilleur rouleur dans la discipline et a détenu le record de l’heure. Ce samedi il a battu la moyenne de vitesse sur une étape : 55,446 km/h. Tous les favoris ont été relégués très loin : Nairo Quintana pointe à plus d’une minute, Alberto Contador à 58 secondes, Vincenzo Nibali à 43 secondes et Chris Froome à 50 secondes. Plus embêtant pour Bardet, il accuse déjà un retard de 54 secondes sur Pinot.

L’auvergnat s’est montré fataliste à l’arrivée :

« Je savais que ce serait une des étapes les plus difficiles pour moi. Je ne m’attendais pas à faire beaucoup mieux. Pour les grimpeurs, sur un circuit de spécialistes, c’est difficile. Je sais que c’est mon point faible. J’ai vu très vite que je n’étais pas dans le coup. C’est difficile dans la tête à ce moment-là et les jambes ne répondaient pas trop aujourd’hui (samedi). »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics