Cyberbougnat

L’ASM Clermont Auvergne débute le Top 14 par une victoire à Biarritz (18-22)

Publié par Bertrand le dimanche 18 août 2013 à 10h32min, mis a jour le lundi 19 août 2013 à 23h00min - 1014 lectures

Rugby - Top 14 - 1ère journée — L'ASM ne pouvait pas mieux commencer sa saison que par une première victoire sur la pelouse d'Aguilera. C'est d'ailleurs la seule victoire à l'extérieur de cette première journée de Top 14.

L’ASM Clermont Auvergne a regoûté dès cette première journée aux charmes de la victoire en compétition officielle. Voilà qui évitera de tergiverser sur la fin de saison dernière conclue par deux défaites et des matches amicaux moyens. Ce samedi à Biarritz, l’ASM a tout le temps mené au score avec une pénalité de James dès la première minute (0-3, 1e). Même s’il faut constater un nombre de fautes incroyable des deux équipes dans ce match de reprise, l’ASM avait décidé de faire les choses simplement et assurer les bases.

Supérieure en conquête et avec l’appui du vent, l’ASM a rapidement montré au BO qu’elle prenait le match à son compte. Les premières actions biarrote se cognaient sur la défense clermontoise et le pied de Brock James se chargeaient de renvoyer tout le monde dans le camp adverse. Petit à petit l’ASM s’installe et comme les mêlées furent compliquées aussi ce samedi pour Biarritz, James obtenait rapidement l’occasion de doubler la mise (0-6, 10e).

On vit alors quelques actions plus tranchantes des lignes arrières clermontoises mais aussi beaucoup de mauvais choix de jeu qui repoussèrent l’occasion de marquer le premier essai. Il ne tarda toutefois pas trop à venir. Sur une mêlée dans les 22 du BO, le pack clermontois avance irrésistiblement. Quand la mêlée commence à tourner et mal s’embarquer, Bonnaire relève le ballon d’une main pour Parra qui trouve Regan King lancé pour aller aplatir sous les poteaux (0-13, 20e).

Sonné, le BO revient un peu avec une pénalité de l’incontournable Yachvili (3-13, 25e) mais ne profitera pas du jaune reçu par Ti’i Paulo pour un bête acte d’anti-jeu (28e) pour recoller un peu plus. Incapable de passer la défense clermontoise, le BO se contente d’un drop de Waenga (6-13, 39e) après avoir vu James enquiller une nouvelle pénalité (35e). L’ASM rentre donc aux vestiaires avec un avance confortable et capitaine Bonnaire se montre satisfait au micro de Canal+ (6-16, mi-temp).

Les clermontois vont ensuite gérer cette avance pendant la seconde période face au vent d’autant que le match baisse petit à petit en intensité. Le temps passe et le BO se désespère doucement surtout quand la percée de Waenga et Traille est reprise à 5m de la ligne d’essai. Mais comme toujours au BO, c’est Yachvili qui va trouver la faille en interceptant une passe derrière la mêlée clermontoise pour aller aplatir en coin. Il manque la transformation mais le BO revient à 5 points (11-16, 59e).

Mais les espoirs basques seront vite refroidis par le pied de James (11-19, 62e) puis par le pack clermontois qui va faire une démonstration de puissance avec un ballon porté sur plus de 20m. Heguy essaiera de l’arrêter avant la ligne en tentant de l’écrouler. Il en sera triplement châtié : par les crampons des avants clermontois, par l’arbitre qui lui inflige un jaune pour anti-jeu (68e) et enfin par Brock James qui ne manque pas la pénalité (11-22, 68e).

Le BO est coulé mais va mettre son énergie pour revenir dans le bonus défensif en profitant de sa supériorité numérique après le jaune infligé à Bardy pour une faute d’anti-jeu mais aussi probablement l’ensemble de son oeuvre sur la rencontre (74e). Il y parviendra par un essai de Thierry à 2 minutes de la fin transformé par Yachvili (18-22, 79e).

Trop tard pour inquiéter l’ASM qui a bien lancé sa saison avec cette première victoire en déplacement. Clermont est d’ailleurs la seule équipe à s’être imposée loin de ces bases en cette première journée. Seul Toulon a ramené un nul de Montpellier (22-22). Oyonnax, prochain adversaire de Clermont, a découvert le Top 14 par une lourde défaite à Bayonne (39-11). Les joueurs de l’Ain sont les seuls à ne pas prendre au moins le bonus alors que Bayonne en étant la seule équipe s’étant imposée avec le bonus offensif est le premier leader du championnat.

Et le dernier mot revient à Julien Pierre :


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics