Cyberbougnat

Nouvelle désillusion pour l’ASM Clermont Auvergne battue en barrage par Castres (16-22)

Publié par Bertrand le samedi 10 mai 2014 à 16h29min, mis a jour le vendredi 16 mai 2014 à 14h21min - 6999 lectures

Rugby - Top 14 - Barrage — L'ASM a été éliminée de la course au Brennus par une équipe de Castres très solide. Sérieuse en première mi-temps, l'ASM a totalement perdu son rugby en deuxième période et ne l'a retrouvé que trop tard.

Après plus de 4 ans et 77 matches sans défaite au Michelin, les clermontois perdent le match qu’il ne fallait pas perdre cette saison à domicile. Castres est venu arracher sa place en demi-finale sur la pelouse du Stade Michelin au terme d’un match qu’ils auront très bien géré dans le sillage de son artilleur Rory Kockott. Même réduits à 13 après deux cartons jaunes, les castrais ne se sont jamais affolé et ont assommé les clermontois avec un essai de Lamerat à l’heure de jeu.

Les clermontois ont eux réalisé une bonne première mi-temps sans jamais trouvé la faille mais ont ensuite totalement perdu le fil du match en deuxième mi-temps. Le réveil fut trop tardif avec un essai de Chouly à 4 minutes de la sirène. Les supporters jaune et bleu y ont cru dans les dernières minutes avec une action nourrie par l’énergie du désespoir et une remontée près de 80 stoppée par un en-avant. Action terriblement symbolique de la deuxième partie de saison de l’ASM.

Comme les années précédentes, l’ASM termine la saison sur une grosse désillusion. Cette fois, les clermontois s’arrêtent en barrage. Castres confirme aussi la statistique qui les voyait gagner rarement à Clermont mais systématiquement les années finissant par un 4 : 1994, 2004 et maintenant 2014.

Vern Cotter quitte ainsi l’ASM après 8 ans et un superbe bilan de 4 finales de Top 14, 1 Brennus, 1 finale de HCup et 1 Challenge Européen. Mais on aurait rêvé tellement plus cette saison.

 Les réactions

Damien Chouly (au micro de Canal+) : « La première mi-temps était assez précise de notre part mais dès l’entame de la seconde mi-temps on a été trop fébrile, on a rendu trop de ballons à l’adversaire. On a subi le jeu, on a subi leurs offensives et on a fini par prendre un essai. On ne s’est mis à jouer que dans les dix dernières minutes. On ne peut qu’avoir des regrets, on a agit par réaction plutôt que par action. Ils ont su enfoncer le clou, malheureusement tant pis pour nous. »

Aurélien Rougerie (au micro de Canal+) : « Castres a été plus fort que nous. On n’a pas plus qu’à revoir notre copie, avancer et travailler. Le départ annoncé de Vern Cotter ne nous a pas perturbés. « On va essayer de donner une sortie digne à Vern qui nous a beaucoup apporté en tant que joueurs et en tant qu’hommes. Ce sera une soirée chargée d’émotion… »

Julien Bonnaire (au micro de Canal+) : « C’est décevant car on arrive pas à valider tout le travail d’une saison entière. C’est un match à l’image de notre fin de saison. On a été assez médiocre, il y a eu beaucoup trop de déchets pour battre une équipe comme Castres. On est frustré pour le groupe et pour les supporters qui nous ont suivis toute la saison et qui attendaient mieux.  »

 Film du match

80e : Les clermontois n’ont plus le choix. Ils relancent depuis leur 22m. Les clermontois remontent le ballon soit par les avant soit par Sivivatu ou Nakaitaci. Les clermontois avancent, pénètrent dans les 22m castrais mais font un en-avant.... C’est fini ! Castres est en demi-finale l’ASM termine encore une fois sans rien.

76e : Essai de Chouly. Après une charge de Debaty, le jeu rebondi et Chouly arrive lancé pour aplatir. Brock James ne tremble pas dans la transformation (16-22). L’espoir revient mais il faut un essai.

73e : Rien ne va sur la pelouse pour les clermontois et les Castrais se félicitent déjà sur le banc. Cotter se tient lui la tête perché dans les tribunes.

70e : L’ancien clermontois Samson contre la touche et envoie le ballon vers son en-but mais Evans concède la mêlée à 5m. Les clermontois la maitrisent et pilonnent mais font un en-avant.

68e : L’ASM n’a plus le choix et doit aller à l’essai pour y croire encore. Mais Clermont a peu de ballons et Castres évite de les lui donner. Toutefois une percée Nalaga puis une de Parra redonnent de l’espoir. Castres se met à la faute et Clermont choisit la touche.

66e : Kockott continue à aligner les points à longue distance. Les pénalités de 50m ne lui font vraiment pas peur (9-22)

63e : Essai de Castres. Les clermontois sont perdus sur le terrain et ont perdu le fil du match. Castres au contraire voit clair dans son jeu et file à l’essai avec un bon travail de Kockott dans les 22m et un ballon qui file vers Lamerat qui aplatit. Avec la transformation de Kockott, les castrais ont maintenant 10 points d’avance. (9-19)

59e : Nouvelle frayeur dans les travées du Michelin. Encore une fois Dulin voit les espaces qui s’ouvrent devant lui, Kockott manoeuvre ensuite pour trouver Evans et Laverat mais la bonne défense de Nalaga avorte l’action.

56e : L’ASM étant à 14, sur les mêlées, Sivivatu ou Nalaga viennent faire le nombre. Mais c’est un talonnage à la main qui donne à Kockott une nouvelle opportunité. Sa tentative passe à côté.

52e : Le public clermontois sent que son équipe a besoin de se réveiller et retrouver son dynamisme. Le stade chante mais sur le terrain la tension monte et Clermont n’arrive pas à mettre son jeu en place. Clermont doute.

50e : Beaucoup trop de fautes des clermontois depuis le début de cette deuxième mi-temps. Les clermontois ont fait 4 fautes en 10 minutes ce qui énerve Monsieur Poite qui sanctionne Vosloo d’un carton jaune.

49e : Mauvais choix des clermontois qui offrent une pénalité à Castres en voulant relancer depuis leur camp. Le soutien est trop lent et Faasalele toujours aussi efficace au contest permet à Kockott de redonner l’avantage à Castres sur pénalité (9-12).

45e : Castres organise un beau ballon porté qui progresse. Les clermontois sont obligés de se mettre à la faute pour arrêter l’avancée. Kockott en profite pour égaliser (9-9).

42e : C’est reparti au Michelin avec toujours la même envie clermontois de faire du jeu. Les castrais sont maintenant à 14 mais ne ferment pas pour autant le jeu. Les clermontois arrivent à bien enchaîner mais une bonne défense de Tales empêche Domingo de donner le ballon à Nalaga.

Mi-temps : Clermont mène 9 à 6. Même s’il n’y a pas eu d’essai, le match a été rythmé et agréable à suivre. Les clermontois dominent sur les mêlées et les Castrais sont impériaux en touche. Castres est venu avec des ambitions dans le jeu sans forcément faire les bons choix. L’ASM envoie elle aussi du jeu et a dominé cette première partie. Elle n’a malheureusement pas profité de sa supériorité numérique pour passer la ligne mais aura encore plusieurs minutes au retour des vestiaires. Parra et James ont manqué chacun une pénalité.

38e : Logiquement à 15 contre 13 l’ASM ne tape pas la pénalité et choisit la touche. Les clermontois mettent beaucoup d’intensité pour faire franchir mais Castres s’accroche et parvient à se dégager.

37e : Les clermontois sont en confiance et jouent tous les ballons à la main. Sivivatu navigue devant la défense, il ne sert pas Nalaga qui croise mais il va chercher Fofana décalé. Max Evans tend la main sur la passe pour sauver la patrie. Pour l’arbitre vidéo c’est un en-avant volontaire et Max Evans est à son tour exclu temporairement.

35e : Les castrais sous pression font de nombreuses fautes et ralentissent beaucoup les regroupements. Ils sont de nouveau sanctionnés. Brock James manque la pénalité de plus de 40m.

32e : James profite de la pénalité de plus de 40m pour redonner l’avantage à Clermont (9-6)

31e : Carton jaune Capo Ortega. Les castrais sont très limites sur les regroupements et ralentissent les ballons. Ils finissent par être sanctionnés. Vosloo joue vite et s’empale sur le castrais. L’action continue mais Zirakashvili ne peut éviter la touche. L’arbitre revient à la faute de Capo Ortega et lui inflige un carton jaune.

28e Cette belle occasion a fait du bien aux clermontois qui repartent dans une grande offensive dont ils ont l’habitude en conservant bien le ballon. Mais Castres défend et empêche la progression clermontoise. Sivivatu tente une passe au pied mais son ballon fil en touche.

23e : Les castrais étaient à la manoeuvre et proches de la ligne d’essai. Ils perdent le ballon sur un en-avant. L’arbitre laisse l’avantage et après un petit moment de latence, Sivivatu relance. Le ballon remonte très vite avec Rougerie, Parra résiste pour ne pas sortir en touche, Sivivatu, Vosloo Nalaga et Caballero avorte l’occasion avec un hors-jeu alors que le jeu pouvait rebondir. Le castrais échappe au carton jaune mais Brock James ne rate pas l’égalisation (6-6).

Les castrais sont venus avec des ambitions et veulent envoyer du jeu. Ils jouent tous les ballons en dynamisant bien derrière les regroupements.

17e : Dulin s’offre une belle relance en prenant de vitesse Bonnaire puis navigant dans la défense clermontoise. Il tente ensuite une passe au pied file vers l’aile mais le ballon file en touche.

Le premier quart d’heure a été rythmée mais les deux équipes ne se découvrent. Le pack clermontois et la touche castraise sont au rendez-vous.

13e : La première touche est volée par Castres mais avec un an-avant. L’ASM fait l’effort sur la mêlée et obtient une pénalité. La tentative de Parra passe à côté avec un mauvais tour du vent.

7e : Castres tente tous les points. Byrne s’est heurté à la défense de Castres et avait gardé le ballon au sol. La faute est à plus de 50m mais dans l’axe et Kockott profite de l’appui du vent pour donner l’avantage à Castres (3-6).

5e : Castres est de suite revenu dans le camp clermontois. Vosloo se met à la faute sur le regroupement et Kockott ne manque pas l’occasion d’égaliser (3-3). La discipline sera très importante aujourd’hui.

3e : Ouverture du score pour l’ASM. Castres se met à la faute sur un rock où Bonnaire était venu gratter le ballon. Brock James ne manque pas l’occasion (3-0)

Début du match : Les deux équipes sont rentrées dans une magnifique ambiance au Parc des Sports Marcel Michelin. Poussés par leurs supporters les clermontois ont attaqué fort en n’hésitant pas à relancer depuis leur 22m. Ils ont aussi clairement monté l’agressivité par rapport à ce que l’on a vu ces dernières semaines. En témoigne ce plaquage limite de Cudmore sur Kockott sur le coup d’envoi.

 La composition des équipes

La compo de Clermont : Byrne ; Sivivatu, Rougerie, Fofana, Nalaga ; (o) James, (m) Parra ; Vosloo, Chouly, Bonnaire ; Hines, Cudmore ; Zirakashvili, Kayser, Domingo. Remplaçants : Paulo, Debaty, Pierre, Lee, Lacrampe, Delany, Nakaitaci, Ric.

La compo de Castres : Dulin ; Grosso, Cabannes, Lamerat, Evans ; (o) Tales, (m) Kockott ; Caballero, Claassen, Faasalele ; Capo Ortega, Gray ; Herrera, Bonello, Taumoepeau. Remplaçants : Mach, Forestier, Samson, Bornman, Garcia, Kirkpatrick, Baï, Lazar.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois