Cyberbougnat

Nantes avant Le Cannet à la Maison des Sports au programme du VBC Chamalières cette semaine

Publié par Bertrand le mardi 12 janvier 2016 à 14h26min, mis a jour le jeudi 14 janvier 2016 à 06h21min - 246 lectures - 1 partage

Le VBC Chamalières va reprendre sa saison de Ligue A Féminine cette semaine avec deux rendez-vous importants, tant sur le plan sportif que festif.

Premier rendez-vous ce mercredi 13 janvier à 19h salle Chatrousse à Chamalières. Les joueuses d’Atman Toubani débutent l’année 2016 par la réception de Nantes, match de la cinquième journée qui avait été reporté à cause des attentats du 13 novembre.

Deuxième rendez-vous samedi 16 soir à la Maison des Sports de Clermont, pour la réception cette fois du Cannet dans une journée sportive et festive. Les dirigeants du VBC Chamalières souhaitent en effet remplir la salle au maximum et battre le record d’affluence pour un match de volley féminin en championnat. L’objectif visé est donc de dépasser 3.800 spectateurs !

Pour cela, ils ont concocté une après-midi sportive et festive. Elle débutera à 13h30 avec une démonstration de handi Hand qui sera suivie du derby de Nationale 2 Féminine de handball entre Clermont Co/Blanzat et Montluçon. Le match contre le Cannet débutera lui à 19h30 et sera suivi du concert de Wazoo. Un moyen aussi de faire découvrir le club et le volley au plus grand nombre.

 Défi sportif

Ces deux rencontres sont de véritables défis sur le plan sportif. Actuellement 11èmes, les Panthères jouent leur maintien dans l’élite dans les semaines qui viennent. Et ne regardez pas le classement, Nantes et Le Cannet sont de grosses équipes malgré leurs classements actuels.

Les nantaises ont terminé 4ème la saison dernière et jouaient la Coupe d’Europe cette saison. Nantes vient donc en Auvergne avec l’intention de s’imposer et recoller au haut du classement. Mise à jour : Chamalières l’a emporté 3-1

Quant au Cannet, c’est une véritable surprise de les voir si bas alors qu’elles étaient finalistes du championnat l’an dernier et avaient remporté la Coupe de France. Si elles sont en queue de classement, attention à leur retour en forme avec une victoire contre Cannes en Supercoupe et le recrutement de nouvelles joueuses.

Chamalières a donc pris de courtes vacances pour préparer au mieux ces rendez-vous. Noël à peine fêté, elles étaient déjà sur le parquet pour travailler. Elles ont ensuite entamé l’année par un stage à Toulouse leur permettant d’affronter chaque soir l’équipe de France espoir afin de travailler contre une opposition de très bon niveau.

 Interview de la présidente

Mylène Toubani-Bardet revient sur ces deux soirées importantes pour le club

 Bonne nouvelle de la DNACG

L’année a aussi très bien commencé sur le plan administratif. Sanctionné d’une amende et du retrait de deux points en décembre 2015 par la commission du contrôle de gestion qui lui reprochait d’avoir menti sur ses comptes, le club a plaidé et obtenu gain de cause en appel.

Ainsi, le retrait des points fermes qui avait été prononcé le 14 décembre 2015 n’est plus effectif. Le club avait insisté lors de l’audience du 6 janvier sur le projet qui est mené sur sa pérennité et sur le réel engouement, tant des partenaires privés que des partenaires publics autour du club.

En retrouvant tous ses points, Chamalières garde ainsi toutes ses chances de se maintenir. Il faudra maintenant décrocher des victoires et le soutien populaire cette semaine sera important pour elles.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois