Cyberbougnat

L’ASM Clermont rentre bredouille de Bordeaux (26-16)

Publié par Bertrand le samedi 1er mars 2014 à 17h09min, mis a jour le mardi 4 mars 2014 à 14h08min - 2510 lectures

Rugby - Top 14 - 21ème journée — L'ASM Clermont Auvergne a livré un match décevant à Bordeaux et perdu le bonus défensif dans les dernières minutes.

L’ASM Clermont Auvergne était partie à Bordeaux avec des ambitions affichées mais en laissant pas mal de joueurs au repos notamment devant. L’Union Bordeaux-Bègles, qui n’avait jamais battu l’ASM depuis son retour en Top 14, avait choisi de délocaliser ce match à Chaban Delmas où elle a pris l’habitude de briller.

Au final l’UBB l’a emporté car elle voulait plus et considérer ce match comme capital pour viser les phases finales. A l’inverse, et comme cela lui arrive régulièrement à l’extérieur, l’ASM n’a pas mis les ingrédients dans son jeu pour l’emporter. En témoigne ses difficultés en conquête, ses retards au déblayage et les touches qu’elle a fini par ne même plus essayer de contrer. Elle s’est en fait contentée de limiter la casse une bonne partie de la rencontre mais a fini par tout perdre dans les dernières minutes de jeu.

 Des fautes mais un essai

On s’attendait alors à un match très ouvert entre deux équipes prolifiques mais la première mi-temps fut décevante avec de la fébrilité des deux côtés. Les deux équipes gâchèrent ainsi des ballons par des imprécisions et des fautes. Clermont commis ainsi pas moins de 10 fautes sur la première mi-temps. Ces imprécisions donnèrent donc des occasions pour les deux équipes de passer des points au pied sans pour autant être très réussite dans l’exercice.

Le match restera ainsi longtemps dans un rythme plutôt lent mais l’éclair de la première mi-temps fut à mettre au crédit des clermontois. Fidèles à leur esprit joueur, ils relancèrent depuis leur 22m et remontèrent le ballon sur tout le terrain. Elvis Vermeulen n’avait pas les jambes dans un premier temps pour aller à l’essai le long de la ligne mais le ballon continua à vivre avant de lui revenir quelques temps de jeu plus tard pour lui permettre d’aplatir (39e). Avec cet essai, l’ASM rentrait aux vestiaires avec 4 points d’avance (9-13, mi-temps).

 L’ASM perd le bonus

La seconde mi-temps partait sur le même rythme mais le fidjien de l’UBB Talebula éclaira rapidement le jeu en trouvant une brèche puis en tapant un coup de pied rasant dans le dos de la défense clermontoise défense très à plat. Le fidjien récupéra sans mal pour le premier essai aquitain (16-13, 46e).

Cet essai lança vraiment le match des bordelais qui mirent alors Clermont sous pression mais en ne marquant que 3 points. L’ASM resta ainsi en embuscade avec quelques banderilles avortées mais manquait singulièrement de munitions. Chahutés dans les rucks et en défense, les clermontois se montrèrent même résignés en touche où il ne tentèrent même plus de contrer.

Le temps défila ainsi sans que l’ASM ne perde de vue son objectif de s’imposer. Les clermontois tentèrent ainsi de relancer une nouvelle fois des 22m, mais se firent contrer et Talebula alla aplatir sous les poteaux un deuxième essai assurant la victoire de Bordeaux et sortant l’ASM du bonus défensif (26-16).

L’ASM est toujours leader malgré ce match décevant et le restera mais pourrait être rejointe par Castres et Toulon en cas de victoire bonifiée. Les clermontois ont maintenant trois semaines pour faire du jus et préparer la venue de Toulon au Michelin avant de se lancer dans un mois d’avril capital.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois