Cyberbougnat

Sivivatu file au Castres Olympique

Publié par Bertrand le vendredi 29 novembre 2013 à 09h25min, mis a jour le dimanche 1er décembre 2013 à 21h39min - 2224 lectures

ASM Clermont Auvergne — L'ailier All Black aux crochets dévastateurs qui est en fin de contrat avec l'ASM se serait engagé pour trois saisons avec Castres.

Grosse déception chez les supporters de l’ASM Clermont Auvergne avec l’annonce ce jeudi soir de la signature de Sitiveni Sivivatu à Castres. L’ailier All Blacks qui régale le Michelin de ces percées tranchantes s’est engagé pour trois ans avec le Castres Olympiques. Titularisé 10 fois et auteur de 3 essais, il a aussi créé un nombre de brèches incroyables dans les défenses adverses.

Arrivé à l’ASM en 2011, Sivivatu faisait partie des joueurs dont l’avenir à l’ASM se posait en raison des questions de nombre de joueurs étrangers avec la gestion des JIFF (joueurs issus de la formation française), du niveau du marché au niveau des salaires mais aussi de son âge, 32 ans en avril prochain. On imagine que les dirigeants clermontois ont proposé au néo-zélandais le même type de contrat qu’à Brock James (32 ans) avec une prolongation ferme d’une saison et des saisons en option.

Le joueur a probablement préféré assuré un dernier bon contrat de plus longue durée d’autant qu’on parle d’un salaire mensuel estimé à 45.000 euros. C’est ce que laisse entendre en tout cas sa réponse sur Twitter quand un supporter lui a demandé si c’était vrai :

Traduction : « Je ne fume pas, je pense que c’est bon pour ma vie et le rugby. »

Mise à jour : l’ASM avait proposé au joueur un contrat de deux ans avec une troisième optionnelle. En revanche, le club ne souhaitait pas s’aligner sur ce niveau de salaire. Sivivatu était aussi en contact avec Toulon.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois