Cyberbougnat

Clermont s’impose mais laisse le bonus aux Harlequins (23-16)

Publié par Bertrand le dimanche 20 octobre 2013 à 18h31min, mis a jour le vendredi 25 octobre 2013 à 06h52min - 1647 lectures - 1 partage

Rugby - HCup - 2ème journée — L'ASM Clermont Auvergne s'est imposée ce dimanche mais n'a pas réussi à prendre le bonus offensif malgré trois essais en 25 minutes. A l'inverse, les anglais arrachent le bonus défensif à la dernière seconde.

L’ASM retrouvait ce dimanche après-midi le stade Michelin pour la deuxième journée de Coupe d’Europe. Obligée de s’imposer, voir de prendre le bonus offensif, l’ASM affrontait une équipe surprise chez elle la semaine dernière par les Scarlets lors de la première journée.

Gavée de ballons mais privée d’essais dimanche dernier au Racing, l’ASM n’a toutefois pas remis en cause son jeu. Face à des Harlequins réputés joueurs, l’ASM avait décidé de confisquer le ballon pour éviter de s’exposer et imposer sa vitesse dans le jeu.

 Début de match de feu

Ce plan met rapidement les Harlequins en difficulté. Ils concèdent rapidement une pénalité puis un premier essai par Lee Byrne qui bénéficie d’une offrande de Julien Pierre et d’une grosse action collective. James manque la transformation mais Clermont mène 8-0 après seulement 7 minutes.

Pour autant, les Harlequins ne sont pas venus faire de la figuration et se montrent entreprenant dans le jeu dès qu’ils ont le ballon. Ils reviennent un peu au score avec une pénalité lointaine (8-3,13e) et enchaînent ensuite sur une belle action.

Mais ce n’est qu’une alerte sans conséquence et l’ASM récupère rapidement le ballon et impose de nouveau son jeu. La vitesse clermontoise crée rapidement des brèches chez les défenseurs des Quins et Fofana inscrit le deuxième essai de la rencontre après un bon travail de Sivivatu et un relai de James (13-3, 20e).

Comme après le premier essai, les Harlequins réagissent rapidement et repartent à l’offensive. Ils se rapprochent de la ligne et obtiennent une pénalité pour hors-jeu (13-6, 24e). Mais ils n’auront pas le temps de profiter de de ce retour qu’ils vont de nouveau prendre la foudre.

Car en ce début de match le jeu clermontois est définitivement trop rapide pour les anglais qui n’ont pas l’organisation défensive du Racing la semaine dernière. Une nouvelle accélération en bout de ligne de Sivivatu pour effacer 3 défenseurs, un relai de King et Lacrampe plonge derrière la ligne pour le troisième essai (20-6, 25e). Les clermontois ne sont déjà plus qu’à un seul essai du bonus offensif.

Mais les anglais n’abdiquent toujours pas et repartent à l’offensive. Habiles, ils s’approchent de la ligne et mettent les clermontois à la faute. L’arbitre estimant que les défenseurs clermontois sont trop souvent hors-jeu sort à un carton jaune à Byrne (28e). Les anglais vont alors tenter de marquer un essai qui les relancerait. Ils imposent alors une grosse pression dans le camp de l’ASM qui fait le dos rond en attendant le retour de son arrière.

L’ASM ne laisse aucun point pendant ces 10 minutes mais va encaisser un essai juste après le retour de Byrne. Tom Williams se retrouve décalé en bout de ligne et avec la transformation d’Evans les Harlequins reviennent dans le bonus défensif à la mi-temps (20-13). Un score très flatteur pour les anglais compte tenu de la première demi-heure clermontois mais qui leur permet de rester dans le match.

 Manque de maîtrise en seconde mi-temps

L’ASM est prévenue qu’elle doit se méfier et se montrer réaliste et va donc tenter la première pénalité obtenue en deuxième période (23-13, 43e). Les clermontois vont cependant être tout proche de se faire surprendre sur la remise en jeu mal captée par Bonnaire. Ce manque de maitrise sur cette action va malheureusement annoncer une mi-temps compliquée.

Car les clermontois vont se montrer imprécis, peu disciplinés et multiplier les mauvais choix. Les anglais vont eux mettre toutes leurs forces en défense et bénéficier d’une incroyable complaisance de l’arbitre, George Clancy. On se demande ainsi comment l’arbitre ne donne pas un carton jaune pour un plaquage plus qu’à retardement sur James (55e). Nalaga fut cité la semaine dernière pour moins que ça. Encouragés, les anglais continuent donc sur cette lancée et vont défendre clairement en situation de hors-jeu et avec un plaquage haut en prime sur Byrne. Mais là encore George Clancy ne sanctionne pas.

Dans ce match qui se complique les clermontois perdent leur lucidité, un mal récurrent dans pareille situation. Ils s’énervent et ne profitent pas de leurs temps forts pour aller marquer leur quatrième essai synonyme du bonus. Sans génie mais avec du combat les anglais se montrent dangereux et vont confisquer le ballon une bonne partie de la mi-temps. Ils manquent heureusement une pénalité qui pouvait leur permettre de revenir à un essai transformé (60e).

 Bonne affaire des anglais

Le jeu est haché et ce scénario énerve les clermontois. Hines se fait par exemple justice sur le 4 anglais complètement hors-jeu mais non sanctionné par l’arbitre. Mais à force de perdre de l’énergie ainsi les clermontois ne peuvent attaquer. Les anglais sentent eux qu’ils peuvent repartir de Clermont avec un petit quelque chose.

Ils vont alors confisquer le ballon pendant plusieurs minutes pour tenter d’aller à l’essai. Les clermontois parviendront à se dégager et Sivivatu va encore mettre le feu dans la défense anglaise. Mais un dernier hors-jeu du 4 anglais empêche l’action de se poursuivre. Clermont aura encore tout de même une nouvelle occasion mais gâchée par un hors jeu. On joue alors la dernière mêlée de la rencontre dans le camps des anglais. Mais au lieu de taper en touche ils vont plutôt aller chercher le bonus défensif en repartant à l’attaque. Ils n’iront pas l’essai mais un drop leur offre l’essai du bonus défensif (23-16).

 Qui a fait la bonne affaire ?

Bien trop imprécise en seconde mi-temps l’ASM manque le bonus offensif et laisse aux anglais le bonus défensif. Aussi, même si Clermont a gagné c’est peut être bien les anglais qui ont fait une bonne affaire cet après-midi. La suite de la compétition le dira, mais Clermont devra au minimum aller chercher un bonus défensif au match retour pour rester devant les anglais.

L’ASM est pour le moment 3ème de sa poule à un point de Llanelli et du Racing qui ont fait match nul samedi (26-26). La double confrontation contre les gallois en les 7 et 14 décembre sera capitale pour la suite de la compétition.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois