Cyberbougnat

L’ASM Clermont Auvergne en demi finale de Coupe d’Europe après sa victoire contre Leicester (22-16)

Publié par Bertrand le samedi 5 avril 2014 à 19h00min, mis a jour le lundi 7 avril 2014 à 09h42min - 2414 lectures

Rugby - HCup - Quart de finale — Une première mi-temps maitrisée mais une seconde mi-temps étouffante. L'ASM est en demi-finale de HCup en venant à bout des Tigers de Leicester.

L’ASM Clermont Auvergne accueillait ce samedi Leicester dans un stade plein comme un oeuf avec un record de 17.862 spectateurs et supporters dans une ambiance volcanique. Et pour symboliser l’ambition d’aller le plus haut possible, c’est Renaud « Air » Lavillenie qui a donné le coup d’envoi fictif alors que la marque de 6m16 de son record du monde était matérialisée sur les poteaux.

On a retrouvé dès les premières minutes des clermontois très concentrés, beaucoup plus incisifs que ces dernières semaines en Top 14 avec un plan de jeu au point pour priver les anglais de ballons : des chandelles millimétrées de James, des relances incessantes de Nakaitaci, Fofana et Nalaga, un pack conquérant. Et quand les anglais ont le ballon ils le rendent le plus souvent au pied aux clermontois.

Après des premiers points au pied, Fofana va à l’essai à la 22ème minute. L’avance clermontoise va ensuite grimper à 16 points avec un 100% de Parra au pied mais les anglais vont aussi à l’essai sur un bout d’occasion en fin de mi-temps. Clermont arrive rentrent finalement aux vestiaires avec une avance de 12 points plus que logique.

Mais cette avance va fondre comme neige au soleil de printemps en début de seconde mi-temps. Les anglais se montrent en effet de plus en plus virulents en défense et plus ambitieux en attaque. Le match grimpe ainsi en intensité et les anglais reviennent à seulement 3 points à l’heure de jeu (19-16).

Après deux pénalités manquées par James et Parra, Clermont finit par stopper le retour à la 66ème minute avec une nouvelle pénalité de Parra sur une faute grossière des anglais (22-16). Faute tellement grossière que l’arbitre donne un jaune à un troisième ligne anglais (65e).

La fin de match sera étouffante. Malgré sa supériorité numérique, l’ASM ne va pas arriver à marquer. Les anglais vont alors faire vivre 5 dernières minutes étouffantes au Michelin car ils ont la balle de match en main. Il faut un grosse défense de Buttin et un contest de Ric à 1m de la ligne dans la dernière minute pour soulager le Michelin. L’ASM est en demi-finale de Coupe d’Europe et c’est bien là l’essentiel. L’aventure continue ! Les Jaunards retrouveront l’Ulster ou les Saracens dans le dernier carré. Ils connaîtront leur adversaire ce soir puisque le match est à 19h30.

Preuve de l’engagement sur cette rencontre et de la qualité de jeu, les joueurs de l’ASM n’ont concédé que 8 pénalités alors que les Tigers ont remporté 95% de leurs rocks.

Film du match

La première mêlée fut bien stable ce qui permit à James de trouver une belle touche à 5 m de la ligne. Le ballon est récupéré par l’alignement clermontois mais avec une faute bête de Hines qui pousse en l’air le sauteur. Alain Rolland fera aussi une remontrance aux clermontois sur la seconde touche.

La première alerte est anglaise avec un ballon volé par un manque de soutien, mais Tuilagui se fait reprendre. Clermont relance devant sa ligne et Fofana trouve la faille, il remonte sur plus de 50m mais Nalaga est trop court pour le soutenir. En moins d’une minute on a vu que les deux équipes ont de la volonté d’aller vite et ont les joueurs pour le faire.

Les clermontois confondent aussi vitesse et précipitation. Alors qu’ils bénéficient d’une touche sur leur ligne des 22m, ils veulent jouer vite mais n’y parviennent pas et sont sanctionnés pour un en-avant. Les anglais bénéficient ainsi d’une mêlée qui leur permet d’envoyer du jeu. Heureusement un bon contest de Chouly permet de récupérer le ballon.

Clermont gère toutefois bien son début de match en alternant pression des avants et vitesse et provoque ainsi une faute en face des poteaux que Parra ne manque pas de convertir (3-0, 14e). Les anglais sont eux fidèles à leur jeu en s’appliquant à sortir les ballons au pied, un plan de jeu connu et prévu et qui permet à Clermont de bénéficier de nombreux ballons. James distille aussi des grandes chandelles milimétrées qui mettent sous pression les anglais.

Les anglais ne laissent toutefois pas beaucoup d’espaces si bien que James tente un drop lointain sans succès (18e). Mais cette bonne entame clermontois paie rapidement ensuite. Repartis à l’abordage, les clermontois buttent sur la défense à 40m quand Rougerie traverse latéralement, évite deux plaquages, trouve Fofana qui passe sur un pas pour Zirakashvili qui lui remet immédiatement dans la course pour le premier essai clermontois. Parra transforme en coin et l’ASM prend le large (10-0, 22e).

Un avantage qui augmente pratiquement avec une nouvelle pénalité. C’est encore une chandelle de James qui permet de mettre la pression sur les anglais, Chouly met la pression à la réception et force l’ouvreur anglais à garder le ballon au sol (13-0, 25e).

Leicester a ensuite l’occasion de revenir un peu sur une pénalité après une faute un sol clermontoise, mais la tentative de Williams est repoussée par l’extérieur du poteau. (27e).

Cette belle avance ne change pas les plans des clermontois avec des charges rageuses. Buttin sera tout proche de profiter des brèches mais est stoppé et le pack clermontois ne peut applatir. Clermont récupère toutefois une mêlée et pilonne. Les anglais se mettent à la faute et Parra en profite pour creuser l’écart (16-0, 35e).

Premier coup de griffe des Tigres
Les Tigers semblent amorphes mais vont faire preuve d’un bel éclair. Derrière un regroupement, Williams expédie une passe au pied à l’autre aile. La troisième ligne anglaise gère bien le surnombre et Crane va à l’essai. Avec la transformation les tigres reviennent (16-7, 37e).

Mais les clermontois ne peuvent laisser le dernier mot dans cette mi-temps aux anglais et repartent à l’attaque. La vague jaune et bleu submerge les anglais qui se mettent à la faute et Parra ne rate pas l’occasion d’augmenter un peu l’avance clermontoise (16-7, 40e)

Dos au mur, les anglais savent qu’ils doivent réagir et reviennent des vestiaires avec d’autres intentions et mettent rapidement la pression. Les clermontois se mettent plusieurs fois à la faute et Williams en profite pour réduire l’écart avec une pénalité du milieu de terrain (19-10, 43e). Clermont bénéficie à son tour d’une pénalité pour un maul écroulé, mais le ballon de Parra file à son tour sur l’extérieur du poteau (46e).

Les clermontois savent qu’ils ne doivent pas laisser la possession du ballon aux anglais et repartent à l’offensive. Le combat devient alors plus rude dans les rucks et la tension grimpe sur la pelouse. Mais Clermont est une nouvelle fois sanctionné et Williams ramène Leicester à moins d’un essai transformé (19-13, 51e).

Leicester grignote son retard
Les anglais sont relancés et commencent à donner de leurs arrières ce qui leur permet de se montrer très dangereux. Il faut un retour de Rougerie puis de Nalaga pour éviter un essai (56e). Les clermontois doivent gérer et parviennent à se dégager. Ils vont ensuite avancer avec un magnifique groupé pénétrant qui met les anglais à la faute. L’arbitre ne donne pas de jaune aux anglais mais prévient. James manque lui la pénalité (60e).

Les anglais confirment eux leur bonne période et se montrent de plus en plus virulent en défense et plus dangereux en attaque. Sur une chandelle, Scully devance Buttin dans les airs mais Nalaga le reprend. Il se fait toutefois pénaliser et Williams ramène les Tigers à seulement 3 points (19-16, 61e).

Les clermontois vont essayer de repartir à l’attaque mais des imprécisions gâchent les munitions. La touche se dérègle aussi mais les anglais finissent toutefois par se faire pénaliser pour leurs fautes. C’est le troisième ligne Waldrom juste rentré en jeu qui rentre sur le côté grossièrement et est expulsé pour 10 minutes (65e).

Parra profite de cette grossière faute pour redonner 6 points d’avance aux clermontois (22-16, 65e). La pression ne baisse pas et les anglais reviennent dans le camps clermontois mais avec intelligence les clermontois profitent de leur supériorité pour récupérer une pénalité sur une mêlée. James dégage en trouvant une longue touche qui permet de remettre la pression.

Fin de mach étouffante
Les clermontois campent alors dans les 22m anglais et vont tenter d’aller à l’essai mais échappent le ballon (72e). Les anglais se dégagent et l’air reste tout aussi irrespirable. Le jeu se concentre dans le milieu de terrain avec des anglais à la manoeuvre et une défense clermontoise solide.

Les minutes passent de moins en moins vite alors que les anglais ont une mêlée dans l’axe. Les clermontois semblent la dominer mais l’arbitre la fait rejouer et les clermontois se mettent à la faute. Les anglais choisissent la touche pour aller à l’essai. Il reste alors tris minutes et la pression est à son maximum.

Le combat est acharné, les anglais progressent, se rapprochent de la ligne. Mais Buttin sort une grosse défense puis le contest de Ric force les anglais à garder le ballon au sol alors qu’ils n’étaient qu’à un mètre de la ligne. Clermont récupère la pénalité et peut se dégager. La sirène retentit et l’arbitre siffle la fin du match sans faire jouer la touche.

Le Michelin peut respirer, l’ASM Clermont Auvergne est en demi-finale de HCup !


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois