Cyberbougnat

Clermont termine 2013 par une 70ème victoire à domicile contre Oyonnax (33-19)

Publié par Bertrand le dimanche 29 décembre 2013 à 19h05min, mis a jour le dimanche 5 janvier 2014 à 23h00min - 2678 lectures

Rugby - Top 14 - 15ème journée — L'ASM Clermont Auvergne a bien fini l'année au Michelin avec une 70ème victoire consécutive même si elle peut regretter d'avoir manqué le bonus offensif. Résumé de la rencontre.

Il y a peu d’équipes qui peuvent se targuer d’avoir battu l’ASM Clermont Auvergne deux fois dans la même saison ces dernières années. Oyonnax en fait partie, une fois en match de préparation, puis lors de la deuxième journée de Top 14. Un 2-0 qui rendait Vern Cotter méfiant avant d’accueillir le promu. Il avait notamment opté pour son pack le plus expérimenté avec Thomas Domingo, Jamie Cudmore et Benjamin Kayser, Nathan Hines et Davit Zirakashvili. Mis à part Fritz Lee, le pack était ainsi entièrement changé par rapport au dernier match.

Pour ne pas avoir de mauvaise surprise, l’encadrement clermontois qui se rappelait qu’Oyonnax menait 20-0 à la mi-temps en août dernier avait donné la consigne de bien débuter et prendre rapidement le score.

 Deux éclairs de Nakaitaci

Chose qui va être faite au pied par deux pénalités de Delany contre une pour les visiteurs (6-3, 19e). Oyonnax a bien fait une frayeur aux supporters clermontois mais c’est Nakaitaci qui va illuminer cette première mi-temps avec deux actions de grande classe. Clairement très en jambe sur une première occasion avortée, le fidjien titulaire au centre va ensuite trouver par deux fois le trou pour autant d’essais.

La première fois sur le renvoi d’Oyonnax après la deuxième pénalité de Delany, il file tout seul du camp clermontois, tape au pied par dessus les défenseurs puis accélère pour récupérer le ballon et marquer le premier essai du bout du bras (13-3, 21e).

Quelques minutes plus tard, il va récidiver sur un ballon de récupération perdu. Après avoir feinté la passe il part tout seul, fixe le dernier défenseur et offre un caviar à Fritz Lee. L’ASM mène alors 20-3 (28e). Ce sera malheureusement la dernière action de Nakaitaci, car il sortira sur blessure quelques minutes plus tard.

Oyonnax va bien réagir avec notamment une grosse action qui échoue sur la ligne clermontoise, mais son buteur manque deux pénalités. Delany échouera aussi de peu sur une pénalité de 55m à la sirène et les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score pratiquement similaire à celui du match aller à pareil moment (20-3).

 Oyo ne lâche rien

Oyonnax qui n’a pas l’intention de repartir avec une valise va attaquer la seconde période avec dynamisme et deux pénalités de Lespinasse pour revenir au score (20-9, 46e). Entré en début de mi-temps Brock James lui répondra quelques minutes plus tard avec deux pénalités lui aussi (26-9, 55e).

Mais Oyonnax ne désarme pas et va même s’offrir un essai par Aguillon qui s’infiltre dans la défense, raffute et résiste à deux plaqueurs pour aller marquer (26-14, 60e). L’ASM qui n’était qu’à un essai du bonus offensif doit cravacher pour faire le plein de points et n’y parviendra pas. Encore une fois les gros vont sonner la charge pour permettre à Kayser d’aller à l’essai (33-14, 68e). Mais l’ASM mais ne marquera plus ensuite.

Et c’est même Oyonnax qui va conclure le match par un deuxième essai en coin de Jenneker après la sirène. Insuffisant pour prendre le bonus défensif (33-19, 80e) mais symbolique d’une équipe qui ne voulait pas lâcher.

L’ASM boucle ainsi 2013 sur une 70ème victoire consécutive dans sa forteresse et confirme sa place de leader. Avec 49 points les clermontois ont maintenant plus d’une victoire d’avance sur leurs poursuivants. De quoi passer le réveillon du nouvel an sereinement.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois