Cyberbougnat

63ème victoire à domicile poussive de l’ASM Clermont Auvergne contre Grenoble (27-13)

Publié par Bertrand le samedi 14 septembre 2013 à 20h41min, mis a jour le samedi 14 septembre 2013 à 20h47min - 2095 lectures

Rugby - Top 14 - 6ème journée — L'ASM Clermont Auvergne a décroché sa 63ème victoire consécutive à domicile mais n'a pas convaincu dans le jeu et a laissé échapper le point de bonus offensif après la sirène.

L’ASM Clermont Auvergne recevait Grenoble ce samedi après-midi. Un match que l’on attendait rude avec des isérois forts dans le combat. L’ambition clermontoise était donc de mettre du jeu et de la vitesse pour rapidement décrocher Grenoble mais cela ne s’est pas réellement passé comme ça.

 Première mi-temps pénible

Pourtant les clermontois ont joué 20 minutes en supériorité numérique. Hart (9e) puis Ben Hand (19e) écopèrent en effet chacun d’un carton jaune. L’arbitre aurait pu en infliger un troisième à Ninard pour un tirage de maillot mais il préféra accorder un essai de pénalité aux clermontois (22e). En comptant les deux pénalités réussies par Parra (9e et 25e), l’ASM menait ainsi 13-0 à la demi-heure de jeu sans pour autant avoir convaincu ni découragé Grenoble. Un comportement un peu trop attentiste, de trop nombreuses fautes dans le jeu mais aussi quelques petites idioties clermontoises empêchèrent les clermontois de développer plus de jeu.

Les isérois finirent mieux la première mi-temps en se rapprochant de la ligne d’essai et en obtenant 2 pénalités, transformées par Caminati (38e et 40e), pour rentrer aux vestiaires avec le bonus défensif (13-6, mi-temps).

 20 minutes de jeu...

Il en fallait donc un peu plus en seconde mi-temps pour convaincre les supporters jaune et bleu. A la mi-temps, les coaches clermontois demandèrent aux joueurs de mettre plus de rythme. L’effet fut immédiat et Chouly trouva la faille dans la défense grenobloise à peine trois minutes après la reprise (20-6 avec la transformation, 43e). On assista ensuite à un essai gag avec un ballon insaisissable par les mains grenobloises et aplati par Bonnaire, mais l’arbitre vidéo le refusa pour un plaquage sans ballon. Grenoble s’en sort bien mais la pression clermontoise est plus pressante. La tension monte elle aussi d’un cran sur le terrain et l’arbitre demanda aux capitaines de calmer leurs joueurs.

Face à des grenoblois vaillants les clermontois ne vont trouver la faille qu’un quart d’heure plus tard et encore une fois par Damien Chouly. Sur un regroupement provoqué par une grosse charge de Nalaga, le troisième ligne relève le ballon et plonge derrière la ligne. (27-6 avec la transformation, 58e).

 ...et puis plus grand chose

Après cette bonne entame de mi-temps, les clermontois font toutefois se rendormir pensant sûrement qu’ils avaient fait le boulot. Pourtant ils vont jouer toute la fin de match en supériorité numérique car les fautes de Grenoble se multiplient. Caminati est d’abord prévenu par l’arbitre, mais c’est encore Ben Hand qui fait une grosse faute d’anti-jeu et écope de son second carton jaune de la rencontre, qui se transforme en rouge (64e). Grenoble se retrouve ainsi à 14 à un quart d’heure de la fin du match et même à 13 à la 70ème minute avec la blessure de Mathieu Lorée et aucun remplaçants.

Pour autant Grenoble ne s’est pas découragé et a tout mis en oeuvre pour aller marquer un essai et faire perdre le bonus offensif aux clermontois. Ils l’ont fait en appuyant sur leur force avec de nombreux ballons portés difficiles à défendre. Clermont se mit à la faute plusieurs fois et Lapandry reçu à son tour un carton jaune (73e) à peine 10 minutes après son entrée en jeu à la place de Bonnaire. Les grenoblois manqueront ensuite de marquer l’essai avec un en-avant au moment d’aplatir.

Prévenus les clermontois tentèrent bien d’aller à l’essai sans grande conviction et laissèrent filer le temps tranquillement. C’était sans compter sur Grenoble qui mit ses dernières forces dans une dernière pénalité jouée à la main après la sirène pour aller aplatir contre les poteaux après avoir multiplier les pick’n’go sur la ligne (27-13, 80ème).

Pas de quoi empêcher l’ASM de décrocher sa 63ème victoire consécutive à domicile mais suffisant pour gâcher la fête d’après de match. Espérons que l’ASM ne regrette pas ce point de bonus perdu en fin de saison. Mais ce soir c’est surtout dans le jeu que les clermontois auront le plus déçu. Il faudra faire mieux à Montpellier vendredi prochain où les clermontois iront en tant que leader du Top 14.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics