Cyberbougnat

Clermont - Grenoble : l’ASM a souffert face à l’avant-dernier (21-20)

Publié par Bertrand le samedi 5 novembre 2016 à 20h37min, mis a jour le samedi 5 novembre 2016 à 20h36min - 3177 lectures - 2 partages

Top 14 - 10ème journée — L’ASM Clermont Auvergne aurait du passer une soirée tranquille mais n’a pas mis les ingrédients nécessaires. Grenoble s’est ainsi accroché et aurait pu l’emporter. L'ASM s'en sort presque miraculeusement car Grenoble avait la balle de match.

L’ASM recevait au Michelin une équipe de Grenoble qui n’avait pas grand espoir de victoire sur le papier. Mais les isérois n’entendaient pas prendre une rouste et avaient quelques arguments à faire valoir malgré leur classement (13e) et les 40 points pris à l’extérieur en moyenne en déplacement.

L’absence des internationaux et les rotations voulues par Franck Azéma entraînaient 12 rotations dans l’effectif clermontois par rapport au match à Brive. De quoi permettre à Otar Giorgadze de faire ses grands débuts. Il est le neuvième espoir utilisé depuis le début de la saison. Damian Penaud signait sa deuxième titularisation après Agen et Alivereti Raka reprenait après sa blessure et son opération à l’épaule.

 Dix minutes et puis plus rien

Clermont attaque le match tambour battant en mettant rapidement la main sur la ballon. Grenoble va subir tout le premier quart d’heure et prendre 10 points sans avoir le temps de faire quoique ce soit. C’est d’abord Lopez qui déclenche un joli drop (5e). Puis le grenoblois De Klerk dans ses 22m fait n’importe quoi sous la pression de Van der Merwe et transmet une passe dans le vide. Parra prolonge au pied et aplatit pour le premier essai (10-0, 11e).

On semble se diriger vers un match facile tant Grenoble multiplie les approximations. Mais l’ASM va s’endormir et les isérois vont en profiter pour se ragaillardir. Première alerte quand Penaud rattrape de justesse Batlle qui avait déposé Abendanon (18e). La punition va venir quelques minutes plus tard. Van der Merwe perd un ballon dans un regroupement, Grenoble envoie rapidement sur l’autre aile où il ne reste que des avants clermontois trop lourds face à la vitesse de Wisniewski, Farrell et surtout Aplon qui file sous les perches (10-7, 28e).

L’ASM est sous la menace de Grenoble d’autant que Parra n’est pas en réussite au pied avec deux pénalités ratées (11e et 35e). Il manquera aussi la transformation du deuxième essai clermontois juste avant la sirène. Sur une touche à 5m, le jeune géorgien Giorgadze fête ses débuts pros par son premier essai (15-7, 40e). L’ASM est devant mais n’a franchement pas montré grand chose.

 Grenoble passe devant en seconde période

Une avance qui va fondre en début de deuxième période avec deux pénalités de Wisniewski (44e et 48e) alors que Lopez rate la cible (15-13, 52e). Quelque chose ne fonctionne pas dans la maison jaune et bleu ce samedi soir. Même si Lopez redonne un peu d’avance (18-13, 61e), l’ASM a laissé 12 points en route et va même se faire doubler. Grenoble joue crânement sa chance et fait bien circuler et passe une seconde fois la ligne par Dardet. Avec la transformation de Wisniewski, Grenoble est devant (18-20, 66e).

Fernandez redonne rapidement un point d’avance sur pénalité (21-20, 67e) mais mais l’ASM est sous pression. En témoigne cette touche perdue devant la ligne qui permis à Grenoble de pilonner mais heureusement Wisniewski manqua le drop (70e).

 L’ASM sous pression

Tout est alors possible et les clermontois peuvent remercier Raka d’avoir découpé Aplon lancé plein axe (74e). Malgré la différence au classement, c’est bien Grenoble qui semble le plus proche de pouvoir faire la différence en maitrisant le ballon. L’ASM n’est pas sereine et Kayer assure de nouveau mal un lancer dans les 22m clermontois (77e).

Grenoble met alors la pression et a une mêlée à jouer dans les 22m clermontois à la sirène. Grenoble tente le coup mais perd le ballon dans le ruck alors que Wisniewski était en position de drop. L’ASM peut souffler, elle est passé très près de la défaite ce soir.

Trop laxistes dans certaines phases de jeu, les clermontois ont donc souffert face à des grenoblois venus avec un superbe état d’esprit. Ce match doit servir d’avertissement aux clermontois tant ils sont passés près de la défaite.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Lire aussi