Cyberbougnat

Pau - Clermont : trop de largesses défensives pour s’imposer (40-35)

Publié par Bertrand le samedi 3 décembre 2016 à 16h50min, mis a jour le samedi 3 décembre 2016 à 16h50min - 2702 lectures - 1 partage

Rugby - Top 14 - 13ème journée — Les deux équipes étaient d’attaque mais franchement pas au point en défense. Le public a pu voir 9 essais mais l’ASM Clermont Auvergne revient avec seulement le bonus défensif de ce déplacement dans le Béarn. Strettle a signé un triplé !

Il y a eu de l’animation ce samedi après-midi à Pau. Bien qu’en difficulté au classement les Palois ne ferment toujours pas le jeu. Déjà champions d’automne depuis la précédente journée et surtout focalisés sur la Coupe d’Europe les deux prochains week-ends, les Clermontois étaient venus avec une équipe mixte et plutôt joueuse. Les deux équipes étant absentes en défense il y avait déjà 5 essais à la mi-temps et 9 au total.

 Du rythme et des essais

Ce sont les palois qui ont lancé les hostilités avec un essai sur leur première action (3-0, 7e). L’ASM réagit immédiatement et se fait stopper devant la ligne. Et bien qu’à 14 après un jaune à Ric pour un geste dangereux, Clermont réplique quelques minutes après par Strettle bien décalé par Toeava (7-7, 17e). Pau réagit immédiatement et marque de nouveau par Colin Slade (14-7, 19e) et domine plutôt le match, mais Clermont est réaliste.

Après une pénalité de Lopez (24e), Strettle pique un ballon alors que Pau était à la manoeuvre dans les 22 clermontois et va applatir en coin à l’autre bout (14-17, 27e). Cet essai aurait pu être un coup dur pour les palois mais ils reviennent dans le camp clermontois et Slade sert magnifiquement Conrad Smith pour le troisième essai béarnais (21-17, 36e). Ce sera le score à la mi-temps dans ce match très joueur.

 Le bonus à la dernière seconde

La seconde mi-temps débute sur le même rythme. La Section Paloise creuse l’écart par une pénalité (24-17, 42e) mais l’ASM répond présente. Au lieu de taper une pénalité, elle choisit la touche et Timani profite de ses très grands bras pour aplatir et convertir un bon travail de Penaud (24-22, 45e). Mais Pau revient vite mettre la pression et parvient à passer la ligne par Bianchin (29-22, 48e). Le match ne baisse pas de rythme, après une pénalité de chaque côté, Pau va compter jusqu’à 12 points d’avance après un 5ème essai (37-25, 64e).

Heureusement que pour pallier ces largesses, les clermontois peuvent compter sur leurs joueurs offensifs et notamment Strettle qui va s’offrir un troisième essai personnel après avoir assis son défenseur par son changement d’appuis (37-32, 69e).

L’ASM peut encore emporter le match mais va finir le match à 14 après le carton jaune infligé à Gérondeau pour une faute au sol peu évidente. Pau profite de la pénalité pour prendre le large et se mettre à l’abris d’un essai (40-32, 73e). Pau va cependant finir aussi à 14 car sur le renvoi Metz tombe Penaud en l’air. Cependant, Lopez rate la pénalité qui permettait de revenir dans le bonus (75e). En échec trois fois au pied, l’ouvreur ne se sentira d’ailleurs pas sur la pénalité obtenue à la sirène. Finalement c’est Parra qui arrache ce point de bonus (40-35, 80e).

Difficile pour le staff de l’ASM d’être vraiment satisfait de ce match qui se conclut avec 5 essais dans la musette. Il y avait beaucoup trop de largesses défensives pour l’emporter surtout face à des Palois pas manchots et joueurs. Ce match confirme que la défense clermontoise n’est pas en place depuis un mois mais flanche probablement plutôt sur l’état d’esprit. Il faudra donc serrer la défense pour l’emporter en Coupe d’Europe les deux prochains week-end mais la motivation devrait être toute autre.

En revanche le public s’est lui régalé du spectacle offert.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Lire aussi