Cyberbougnat

Gros coup de l’ASM Clermont à Montpellier (22-26)

Publié par Bertrand le lundi 29 août 2016 à 10h50min, mis a jour le lundi 29 août 2016 à 10h49min - 1985 lectures - 2 partages

Rugby - Top 14 - 2ème journée — Difficile de bouder son plaisir après la victoire de l’ASM à Montpellier. Réalistes et solides, les clermontois marquent les esprits.

L’ASM Clermont Auvergne confirme qu’elle a conservé ses bonnes aptitudes à voyager de la saison dernière (9 victoires) alors qu’elle est condamnée à débuter le Top 14 par trois matches à l’extérieur en attendant que sa nouvelle pelouse hybride soit prête au Michelin. Si elle a laissé échapper la victoire à La Rochelle (30-30) la semaine dernère, elle n’a pas manqué la victoire à Montpellier ce dimanche (22-26).

Même en encaissant trois essais, dont un entaché d’un en-avant (46e) et deux sur des ballons portés imparables et grand force du MHR (9e et 72e), l’ASM a mené toute la rencontre avec deux essais : Nakaitaci profitant d’un ballon tombé récupéré à une main pour aller aplatir en solitaire 80m plus loin (23e) et Yato qui crochetait Nadolo après été servi par Stanley (68e). Le reste c’est un 100% au pied de Camille Lopez, soit quatre buts de pénalité et deux transformations, pour 16 points.

Clermont menait ainsi 16-5 à la mi-temps et même 19-5 après la reprise. Les clermontois ont ensuite résisté dans leur camp au pack « sudaf » de Montpellier qui parvenait tout de même à arracher le bonus offensif en fin de rencontre.

Avec 6 points en 2 rencontres à l’extérieur, l’ASM pointe à la 4ème place à 2 points de Toulouse qui a remporté ses deux premières rencontres à domicile. Troisième déplacement samedi prochain au Stade Français (14h45).

Réactions

Franck Azéma : « Je suis content du résultat, de la performance mais aussi du contenu. Autant en défense que dans la construction. Nous devons nous améliorer sur le franchissement des lignes car nous n’avons pas terminé toutes nos actions. Toutefois, nous avons réussi à mettre Montpellier en difficulté sur notre capacité à déplacer le jeu. On a fait de bonnes choses à l’extérieur l’an passé. Aujourd’hui, on a essayé de trouver nos repères pour mener rapidement. C’est un match tendu, comparable à un match de phase finale. Montpellier, qui a un gros paquet, nous a mis à mal sur les ballons portés comme s’y attendait. »

Raphaël Chaume : « Je suis très satisfait, évidemment, très content de ce résultat. On résiste bien tout le match, à la fin surtout, ça démontre un vrai caractère. Le match peut nous échapper, mais on tient, c’est vraiment satisfaisant. Ce n’est que le début de saison, que le deuxième match, et il faut continuer sur ce même rythme, sans s’emballer. »

Camille Lopez : « On est satisfait du résultat mais surtout de la manière. Cela récompense tout le travail du groupe. Cela n’arrive pas tous les week-ends de gagner au MHR. Pour exister dans ce championnat, il faut gagner chez les gros, ce que nous avons réussi à faire dès ce match. Notre but était de mettre du rythme. On voulait déplacer cette équipe de Montpellier. »

Jake White (entraîneur de Montpellier) : « Notre première mi-temps a été compliquée. Et quand vous êtes menés de 11 points à la pause contre une équipe comme Clermont, cela devient difficile. J’ai beaucoup de respect pour Clermont qui est la meilleure équipe en France sur les dix dernières années. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois