Cyberbougnat

Clermont - Stade Français : Carton plein pour l’ASM qui n’a pas fait de cadeau à Paris (46-10)

Publié par Bertrand le vendredi 23 décembre 2016 à 21h05min, mis a jour le vendredi 23 décembre 2016 à 21h10min - 7701 lectures - 2 partages

Top 14 - 14ème journée — L'ASM Clermont Auvergne s'est largement imposée avec le bonus contre une équipe parisienne trop faible en dehors du premier quart d'heure.

L’ASM Clermont Auvergne terminait l’année au Michelin par le premier match de la phase retour. Dans les têtes, le souvenir d’un match aller incroyable (30-30) et surtout l’envie de faire un beau cadeau aux supporters du Michelin. Les clermontois ont cependant mis du temps à véritablement rentrer dans cette rencontre.

 Paris attaque mieux

Même si l’ASM ouvre le score sur pénalité (3-0, 4e), le premier essai est marqué logiquement par le Stade Français par Macalou en coin (3-5, 13e). Un avantage logique sur ce premier quart d’heure car Paris performant devant joue crânement sa chance et vient régulièrement dans le camp des clermontois privés de ballons. Paris qui n’a pris qu’un point en déplacement ne ferme pas le jeu mais a du mal à franchir.

Après ce premier quart d’heure timide, l’ASM va augmenter l’intensité dans ses impacts, mettre la main sur le ballon petit à petit et faire la différence. Après une nouvelle pénalité (6-5, 19e), Planté va aller deux fois à l’essai. La première fois en coin en résistant bien au retour des parisiens (11-5, 23e) puis comme un avant (18-5, 31e) alors que Paris est à 14 pour en en-avant volontaire de Raisuqe (27e).

Ce sera aussi le score à la mi-temps. Même si Paris termine mieux la mi-temps, Plisson va en touche plutôt que taper une pénalité. Clermont défend bien et les avants parisiens sont à la peine et finissent par faire un en-avant après la sirène (18-5, mi-temps). Une action symptomatique, Paris a eu plus le ballon mais a du mal à franchir.

 L’ASM inconstante avant de dérouler

L’entame de la seconde période est en revanche plus typique du jeu clermontois. Une accélération, des franchissements, des changements d’aile et finalement Chouly qui trouve le trou et offre le troisième essai à Fernandez d’une chistera juste avant la ligne (25-5, 43e). Mais dans la foulée l’ASM se relâche. Sur une touche à 5m, elle laisse le petit côté sans défense ce qui permet à Genia de marquer à son tour (25-10, 46e).

Ces premières minutes vont lancer une mi-temps inconstante de l’ASM qui va avoir du mal à aller chercher le bonus offensif. En fait à chaque accélération, Clermont semble capable de marquer tant elle est capable de mettre Paris sur le reculoir. Le quatrième essai clermontois en est la parfaite illustration avec une brèche trouvée par Fernandez un jeu qui rebondit et une passe tendue de Toeava pour Nakaitaci qui marque son 8ème essai en Top 14 cette saison (32-10, 59e).

Mais dès la remise en jeu l’ASM se remet sous pression avec une perte de balle de Toeava qui permet au Stade Français de jouer dans les 22m clermontois. Gérondeau se met à la faute à 5m de la ligne et est exclu 10 minutes. Paris choisit la touche et va être proche de l’essai mais Planté réussit une magnifique défense sur Genia pour l’empêcher d’aplatir (62e).

Franck Azéma fait alors rentrer son banc avec un quart d’heure pour aller chercher l’essai du bonus. Yato fut tout proche de l’inscrire après une superbe action de Rougerie mais Genia lui fait échapper le ballon avant d’aplatir (71e). Mais ce n’est que partie remise car c’est Chouly qui va venir inscrire en force le 5ème essai après une mêlée à 5m. Il est accordé après vidéo (39-10, 74e).

Cette fois, Paris n’a plus les ressources morales et physiques pour contrarier plus longtemps l’ASM qui va sécuriser le bonus. Les clermontois jouent trop vite pour le Stade Français et c’est Timani qui va marquer le 6ème essai et boucler la ligne de score (46-10, 78e).

Après cette victoire bonifiée avec six essais, les clermontois pourront passer un bon Noël. Ils ne devront pas trop abuser car ils iront réveillonner à Toulouse samedi prochain (17h).


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Lire aussi