Cyberbougnat

Clermont - Leinster : L’ASM décroche sa finale ! (27-22)

Publié par Bertrand le dimanche 23 avril 2017 à 18h10min, mis a jour le lundi 24 avril 2017 à 08h43min - 9771 lectures - 1 partage

Coupe d’Europe - Demi-finale — L’ASM Clermont Auvergne s’est qualifiée pour la finale de la Coupe d’Europe. Après une première mi-temps de rêve elle a beaucoup souffert mais ira défier en finale les Saracens, tenants du titre.

 Entame de match clermontoise parfaite

Parfait ! Difficile de trouver un autre mot pour décrire le début de match de l’ASM. Les clermontois ont attaqué la rencontre pied au plancher et ont pris les Irlandais à la gorge. Avec un Parra royal à la baguette, des avants de combat et des trois-quarts rapides, l’ASM asphyxia le Leinster.

Et la note fut rapidement salée. Première action, Yato est à la conclusion du premier essai (7-0, 4e). Deuxième action, Nacewa retient Strettle et est sanctionné d’un carton jaune. Parra passe la pénalité (10-0, 9e). Troisième action, Strettle joue le funambule le long de la ligne pour marquer le deuxième essai (15-0, 15e).

Sonné comme un boxeur touché à la mâchoire, le Leinster tangue, cumule les fautes, perd les touches et ne voit pas le ballon. Au bout de 25 minutes, l’ASM a eu le ballon 70% du temps.

Bien entendu cela ne pouvait pas durer si longtemps à ce rythme même si Le Leinster fut peu dangereux en dehors d’un contre après un ballon perdu par Clermont à 5m de la ligne d’essai Irlandaise. Un retour désespéré de Strettle évita le pire (25e).

Le Leinster tenta ensuite de revenir un peu dans le match sans parvenir à passer la muraille clermontoise. Parra manqua aussi une pénalité après s’être fait découper (37e). Il fallut une débauche d’énergie importante sur une séquence de près de 3 minutes pour que Sexton puisse tenter sa première pénalité (15-3, 40e+2).

 Un quart d’heure dans le dur

Largement dominés en première mi-temps mais jamais abattus, les Irlandais attaquent la seconde période avec plus d’arguments vont à leur tour priver l’ASM de ballons. Les clermontois sont acculés dans leur camps et se mettent 6 fois à la faute dans le premier quart d’heure. Sexton profite ainsi des fautes de Yato (44e), Lee (49e) et Chouly (53e) pour ramener les Irlandais à 3 points (15-12, 53e).

Mais cela aurait pu être pire car les Irlandais ont même passé la ligne d’essai après un lancement depuis leur 22m. Heureusement, l’arbitre vidéo refuse l’essai car Rougerie a été retenu dès le début de l’attaque et n’a pas pu défendre sur la percée de McFadden (55e). L’arbitre donne une pénalité que Parra réussit (18-12, 56e). L’ASM a vraiment échappé au pire !

Cette action semble en tout cas créer un électrochoc chez les clermontois qui vont retrouver petit à petit leurs vertus. Ce sont d’abord les gros qui tordent la mêlée irlandaise. L’ASM s’installe de nouveau chez le Leinster mais ne trouve pas la faille, alors Lopez déclenche un magnifique drop qui met l’ASM à l’abri d’un essai (21-12, 63e).

Il fallait bien ça, car le Leinster a un diamant dans son effectif : Ringrose. Le centre se joue tout seul de toute la défense clermontoise sur un double crochet pour aller aplatir 60m plus loin (21-19, 68e). La fin du match s’annonce irrespirable.

Pratiquement sur le renvoi, l’ASM retrouve un peu d’avance grâce à une pénalité de Lopez gagnée par un grattage de Lee et Lapandry (24-19, 72e). Spedding tente ensuite une pénalité de 51m mais sa tentative passe à côté (73e). Mais le bonhomme de cette fin de match s’appelle Camille Lopez. Clermont récupère le renvoi court du Leinster, et l’ouvreur en profite pour ajuster un second drop qui remet de nouveau l’ASM à l’abri d’un essai (27-19, 76e).

Mais le Leinster n’est pas battu et revient immédiatement mettre la pression. La défense Clermontoise se met à la faute et Sexton poursuit son sans faute qui redonne de l’espoir (27-22, 78e). Mais les irlandais ne vont pas rêver car Penaud choppe le renvoi. les clermontois font alors des petits tas à l’irlandaise jusqu’à la sirène.

 Finale de rêve

L’ASM jouera bien son 100ème match européen le 13 mai prochain en finale de Coupe d’Europe à Murrayfield contre les Saracens vainqueurs impressionnants en Irlande contre le Munster (10-26).

L’ASM disputera sa 3e finale en 5 ans, les Saracens leur 3e en 4 ans. Une finale presque logique entre Clermont, meilleure équipe de la phase de poules, et le tenant du titre. Quelle affiche !


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Lire aussi