Cyberbougnat
Publicité Faire un don en ligne pour l'AFM-Téléthon.

Bilan après le match nul de l’ASM Clermont à Paris (30-30)

Publié par Bertrand le mardi 6 septembre 2016 à 17h51min, mis a jour le mardi 6 septembre 2016 à 17h51min - 1726 lectures - 1 partage

Rugby - Top 14 - 3ème journée — L’ASM Clermont Auvergne a conclu samedi son troisième déplacement consécutif par un deuxième nul. Bilan rapide après ces trois premières journées et avant le retour au Michelin.

On ne donnait pas cher de la peau des clermontois après une entame de match catastrophique et trois essais encaissés. Avec un doublé de Doumeyrou (4e et 16e) et un troisième de Camara (26e), Paris menait 20-6 avant la demi-heure de jeu. Franck Azéma a admis qu’à ce moment là il voyait les choses mal embarquées.

Toutefois le pied de Parra et un essai de Jedrasiak (32e) permettent à l’ASM de n’être qu’à 4 points du Stade Français à la mi-temps (20-16). Les pénalités de Parra et Spedding et un essai de Lee permirent ensuite à Clermont de prendre l’avantage (23-30, 74e). Mais l’ASM n’a pas réussi à conserver cette victoire qui se dessinait. Camille Lopez manque la transformation qui aurait donné 9 points d’avance puis un essai de Waisea (79e) bizarrement transformé par Plisson permet au Stade Français d’arracher le match nul (30-30). Dommage.

Le bilan après trois journées

Bilan largement positif...

Condamnée à évoluer à l’extérieur en attendant que sa pelouse hybride soit prête, l’ASM a très bien voyagé. Le début de saison était compliqué mais l’ASM le boucle avec 8 points. Probablement peu d’équipes prendront cette année autant de points à La Rochelle, Montpellier et Paris.

L’ASM est 4ème et fait partie des trois équipes à ne pas encore avoir perdu. Les deux autres sont La Rochelle et Brive, les deux surprenants leaders (10 points avec 2 victoires et un nul) qui ont eux joué deux fois à l’extérieur.

...mais un drôle de sentiment

Devant au score pendant toute la rencontre à La Rochelle et dominatrice un bon moment à Paris, l’ASM a laissé échapper deux victoires en fin de match. Elle aurait ainsi très bien pu terminer cette série avec 3 victoires sans que personne n’y trouve à redire. Gonzalo Quesada reconnaissait que son équipe « a été dominée dans tous les secteurs par une grosse équipe de Clermont. »

Une situation qui nous rappelle trop de mauvais souvenirs pour ne pas s’en inquiéter un petit peu. D’ailleurs, si Franck Azéma se félicitait du mental de ses joueurs, il regrettait que son équipe ne tue pas le match :

« Il va falloir qu’on travaille la finition. On n’a pas fini les coups en première période. On a percé à cinq ou six reprises mais on n’a scoré qu’une seule fois. Ça fait partie des choses qu’on doit améliorer. »

Beaucoup d’essais encaissés

L’ASM a pris 10 essais en 3 rencontres. C’est beaucoup même si on pourra remarquer que la moitié ont soit été cadeaux ou auraient pu être refusés. Mais on notera que seul Grenoble (12) a fait pire en 3 défaites. L’ASM n’a en comparaison marqué "que" 7 essais, ce qui est tout de même le troisième meilleur bilan et quasiment le même rythme que l’an dernier (2,62 essais par match). Mais c’est bien la réussite au pied qui permet d’avoir ce bilan.

Une large revue d’effectif

Débuter le championnat par 3 rencontres à l’extérieur n’est pas le seul pari de Clermont cette saison. L’ASM avait aussi opté pour une préparation courte et un seul match amical. Ce début de championnat permet aussi de faire le point sur l’effectif. L’ASM a ainsi fait débuter 31 joueurs sur ces trois rencontres.

Franck Azéma a changé son pack sur chaque match, pu faire jouer les retours de blessure et titularisé pour la première fois Falgoux ce week-end. De quoi ravir Franck Azéma :

« Et je suis surtout content de la manière et de l’état d’esprit : j’ai pas mal fait tourner mon effectif sur ce début de championnat, et tout le monde joue le jeu. »

Le seul à ne pas avoir bougé est Spedding en attendant le retour de blessure d’Abendanon probablement contre le Racing. Il faudra attendre pour les autres : Rémi Lamerat (contracture), Hosea Gear (genou), Alivereti Raka (épaule), Vincent Debaty (cervicalgie), Isaia Toeava (épaule) et Thomas Domingo (réhabilitation).

Une mauvaise nouvelle du côté infirmerie, Peceli Yato sera écarté des pelouses pour plusieurs semaines en raison d’une rupture ligamentaire au niveau du pouce.

Il faut maintenant capitaliser à domicile

Si le début à l’extérieur a été proche très bon, il faut maintenant soigner les débuts au Michelin pour ne pas anéantir ces efforts. Et quel meilleur adversaire que le champion en titre pour inaugurer la nouvelle pelouse. Des retrouvailles qui promettent après la demi-finale de la saison dernière.

Parra sait que ce bon début de saison doit être confimé par deux victoires à domicile maintenant : « Ce sera un bon début de saison si on bat le Racing 92 puis Bordeaux-Bègles à domicile. » Et le demi de mêlée annonce la couleur :

«  On est content de retrouver notre public et son engouement face au Racing. On a encore la défaite contre eux dans un coin de la tête, elle nous fait toujours mal malgré les vacances. »

Rendez-vous samedi à 20h45 au Michelin.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois