Cyberbougnat
Publicité Faire un don en ligne pour l'AFM-Téléthon.

XV de France : une liste élargie avec Lapandry, Lopez, Buttin, Nakaitaci et James pour préparer la Coupe du Monde

Publié par Bertrand le vendredi 12 septembre 2014 à 17h23min, mis a jour le vendredi 19 septembre 2014 à 08h42min - 895 lectures

ASM Clermont Auvergne — Après la tournée catastrophique en Australie, la FFR a revu son organisation et annoncé une liste de 74 joueurs sous surveillance, dont 10 étrangers, pour préparer la prochaine Coupe du Monde.

La Fédération Française de Rugby a décidé de revoir une bonne partie de son fonctionnement concernant la gestion du XV de France et notamment en vue de préparer la prochaine Coupe du Monde. Et elle ne semble très clairement pas s’être simplifiée la tâche avec une nouvelle organisation et une liste de 74 joueurs.

 Organisation plus large

Pierre Camou, président de la FFR, Serge Blanco, vice-président de la FFR en charge du rugby professionnel et Philippe Saint-André, sélectionneur – manager du XV de France, ont présenté aujourd’hui une organisation renforcée et optimisée au service du XV de France, précisant notamment les rôles respectifs de chacun des acteurs :

  • Philippe Saint-André : Maitre du secteur sportif, il est, avec ses adjoints, pleinement souverain en ce qui concerne les joueurs et le jeu du XV de France.
  • Serge Blanco : Relais politique au service du XV de France, il poursuit sa mission auprès du rugby professionnel, dans la continuité de la négociation de la convention FFR – LNR. Il permet ainsi à Philippe Saint-André de se concentrer exclusivement sur le champ sportif.
  • Comité de suivi : Présidé par Serge Blanco et composé de cinq membres de la DTN (Philippe Agostini, Gérald Bastide, Philippe Boher, Didier Retière et Jean-Claude Skréla), il sera sur chaque journée de championnat au plus près des terrains, pour observer, analyser et faire remonter à l’encadrement sportif les performances d’une liste élargie de joueurs sélectionnables en équipe de France et ciblés par Philippe Saint-André.

 12 joueurs de l’ASM dans la liste renforcée

Après les trois défaites en Australie lors de la tournée, la Philippe Saint-André ne semble plus vraiment confiant dans sa liste de 30 joueurs protégés et dont le nombre de matches est limité, avec sanctions financières et sportives pour les clubs ne respectant pas le quota.

Ce groupe France volontairement resserré s’est vu transformé en groupe très élargi comme l’a justifié le sélectionneur :

«  Mais on ne va pas se voiler la face. Après les mauvaises performances en Australie, on a besoin d’un groupe compétitif, d’enthousiasme et de combattants. Ce qui est sûr, c’est qu’il va falloir optimiser les joueurs, travailler sur nos buteurs. On veut vraiment élargir le groupe. On a été plus que déçu par des joueurs en Australie et ils le savent. Pour certains sur le terrain, pour d’autres sur leur investissement. On a eu des entretiens individuels avec eux. On veut élargir sur un groupe beaucoup plus grand. Il y a des joueurs qui font actuellement de très belles performances en Top 14 et d’autres, présents dans cette liste de 30 de la convention, qui ne font pas un début de saison de grande qualité. »

Ainsi la FFR a dévoilé une liste presque sans fin de 74 noms où apparaissent des joueurs étrangers dont certains ne sont pas sélectionnables pour le moment. Comme quand il était entraîneur de Toulon, 13 étrangers recrutés, Philippe Saint-André semble donc considérer que le vivier français n’est pas assez performant pour aller décrocher le titre.

Avec seulement 37,9% de victoires depuis le début de son mandat, Philippe Saint-André semble clairement en mauvaise posture pour amener la France au titre mondial mais se défend d’une mise sous tutelle. Car après tout, si PSA fait porter ce maigre bilan sur les épaules des joueurs, aussi doit-il en assumer une bonne partie.

Le groupe élargi comprend donc 30 joueurs « supplémentaires » dont la plupart compte déjà une sélection, 10 « joueurs étrangers potentiellement sélectionnables » et « quatre joueurs blessés. »

Désormais, 12 joueurs de l’ASM Clermont Auvergne sont dans la liste des joueurs sous surveillance du staff du XV de France :

  • 7 dans la liste des joueurs soumis à la convention FFR-LNR qui limite leur nombre de matches dans la saison : Thomas Domingo, Vincent Debaty, Benjamin Kayser, Sébastien Vahaamahina, Damien Chouly, Morgan Parra, Wesley Fofana.
  • 3 dans la liste des joueurs supplémentaires : Alexandre Lapandry, Camille Lopez, Jean-Marcellin Buttin.
  • 2 dans la liste d’étrangers potentiellement sélectionnables : Brock James, Noa Nakaitaci.

La liste des étrangers comprend aussi Rory Kockott (Castres), David Smith (Toulon) ou Steffon Armitage (Toulon). Ce dernier, tout comme Alex Tulou et Blair Connor, n’est d’ailleurs pas sélectionnable actuellement car en demande de passeport français. La situation s’est toutefois compliquée pour Brock James et d’autres joueurs car l’IRB a durci les règles de sélection.

Cette liste élargie reste une très bonne nouvelle pour ceux qui en font partie. On penser surtout à Camille Lopez pourrait légitimement profiter de son bon début de saison et de son entente qui se construit bien avec Morgan Parra pour postuler.

Avec 12 joueurs l’ASM fait encore partie des clubs les plus représentés avec Toulouse (13). Mais cette liste élargie permet à Toulon de passer de 3 joueurs dans la convention FFR-LNR à 14 joueurs sous surveillance.

 Annonce le 21 septembre des joueurs retenus pour la tournée de Novembre

Autant dire qu’avec ces annonces, la prochaine sélection pour les trois tests de novembre face aux Fidji, à l’Australie et à l’Argentine sera fortement attendue.

Philippe Saint-André, son staff, Serge Blanco et les cinq têtes du Comité de suivi accoucheront d’une liste de 30 joueurs, le 21 septembre. Elle pourrait bien inclure Rory Kockott en concurrence avec Morgan Parra pour le poste de demi de mêlée.

PSA annonce en tout cas une rude concurrence : « Sur certains postes, on remet de la compétition. Le très haut niveau, c’est la performance sur le terrain. On veut les meilleurs. On a des idées sur le groupe, sur l’ossature »

En revanche, on ne sait pas ce qui se passera pour la convention et le quota de match si les joueurs des listes supplémentaires devenaient indiscutables dans le groupe France après la tournée.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois