Cyberbougnat

Lyon - Clermont : L’ASM cède à la dernière seconde (16-13)

Publié par Bertrand le samedi 27 décembre 2014 à 11h19min, mis a jour le dimanche 28 décembre 2014 à 20h55min - 1092 lectures

Rugby - Top 14 - 14ème journée — L'ASM s'est inclinée sur la pelouse de Lyon. Après avoir largement mené, les clermontois ont cédé à la dernière seconde du match. Avant match, résumé et réactions.

Le calendrier du Top 14 ne fait pas vraiment relâche et nous offre cette année encore une adaptation de la tradition anglaise du Boxing Day. La 14ème journée du Top 14 sera donc jouée ce dimanche 28 décembre entre la dinde de Noël et les cotillons du Nouvel An.

Cette journée sera aussi la première de la phase retour. Dès ce dimanche, Clermont devra confirmer son statut de meilleure défense du Top 14, 219 points et seulement 16 essais encaissés pendant la première phase. Malgré son jeu d’attaque souvent cité en exemple, l’ASM n’a en revanche que la 4ème attaque, 331 points et 30 essais marqués, loin de Toulon et ses 47 essais. Preuve statistique d’un constat sur la pelouse, le réalisme offensif doit encore être travaillé.

Lyon aussi est dans l’obligation d’améliorer ses statistiques offensives. Le LOU est tout simplement la moins bonne attaque du Top 14 avec 240 points et 22 essais marqués. Ce match sera donc un duel entre la pire attaque et la meilleure défense, théoriquement favorable à l’ASM. On espère en revanche un match plus animé que le dernier déplacement clermontois au Matmut Stadium, là aussi pour un Boxing Day. Les Clermontois avaient arraché le nul (6-6) le 31 décembre 2011.

 Le LOU dans l’obligation de résultat

Promu cette saison, Lyon avait beaucoup investi en recrutement pour éviter de redescendre immédiatement comme lors de la précédente montée. Mais l’équipe de Tim Lane n’est actuellement que 12ème et ne doit pas lâcher le moindre point pour assurer son maintien. Castres, La Rochelle, Lyon, Oyonnax, Brive et Bayonne se tiennent en seulement 7 points en bas du classement.

La semaine dernière, le LOU a s’est finalement lourdement incliné à Toulon (30-6) après être arrivé en tête à la mi-temps (3-6). Comme lors de leur défaite à Clermont en septembre (43-12), les lyonnais ont souffert de l’accélération toulonnaise en seconde mi-temps et fait de nombreuses fautes défensives. Un scénario qui pourrait leur faire mal à la tête mais leur montre aussi qu’ils peuvent rivaliser avec les équipes de tête.

Les Lyonnais recevront 7 fois pendant la phase retour et chercheront à faire un carton plein pour assurer le maintien. Le LOU a toutefois déjà chuté une fois au Matmut Stadium lors de la phase aller contre Toulouse (17-41). Leur objectif est bien la victoire contre Clermont. Voilà qui promet un match très costaud pour Clermont mais c’est aussi dans ces confrontations que se grappilleront les points points pour être dans les deux premiers à la fin du championnat.

 Préparation tronquée et internationaux au repos

Provale, le syndicat des joueurs professionnels, a rappelé que les joueurs avaient droit à une période de vacances incompressible du lundi 22 décembre au jeudi 25 décembre inclus. Les joueurs ont donc repris l’entraînement le vendredi 26 décembre avec une journée de travail. Ils feront une mise en place ce samedi avant de partir pour Lyon.

Une semaine compliquée pour toutes les équipes et Franck Azéma craignait ce vendredi un certain endormissement : « ces 4 jours ‘à la calée’ ont un peu endormi tout le monde. Nous avons 3 jours pour redynamiser tout cela avant que les Lyonnais ne le fassent ! »

Le match contre Castres doit aussi être un avertissement. Les tarnais ont mis les clermontois en difficulté sur les rucks. Le LOU s’appuie sur une conquête solide et le combat devant sera primordial. Les entraîneurs clermontois attendent leurs joueurs sur ce secteur.

Franck Azéma et le staff clermontois ont enfin décidé de laisser au repos les internationaux et joueurs très utilisés ces dernières semaines et qui feront probablement leur retour contre Toulouse dimanche 4 janvier. Benjamin Kayser, Sébastien Vahaamahina, Jamie Cudmore, Damien Chouly, Camille Lopez, Wesley Fofana et Nick Abendanon ont eu le droit à des vacances prolongées.

 Bardy suspendu

Expulsé contre Castres la semaine dernière pour un coup de tête donné au Castrais Yannick Caballero, Julien Bardy est suspendu à titre provisoire jusqu’au 7 janvier, date de sa convocation devant la commission de discipline de la Ligue nationale de rugby.

Il manquera donc les matches de l’ASM à Lyon, ce dimanche, et contre Toulouse, le 4 janvier.

 Composition des équipes

Cette période un peu compliquée dans la gestion des effectifs est l’occasion pour Franck Azéma d’offrir la première titularisation de sa carrière à Paul Jedrasiak (3 feuilles de match cette saison). Il sera accompagné en deuxième ligne par Loïc Jacquet. En première ligne Chaume, Ulugia déjà titulaires face à Castres, retrouvent Zirakashvili. Après des débuts tonitruants, Yato aura une nouvelle occasion de briller au centre de la troisième ligne avec Bonnaire et Lapandry en flankers.

Changement de charnière avec la titularisation de Radosavljevic et James pour conduire le jeu. Jonathan Davies fait son retour au centre deux mois après sa dernière titularisation et sera associé à Stanley. Remis de sa lombalgie, Nalaga retrouve l’aile. Guildford occupera l’autre aile et Buttin retrouve le fond de terrain.

Le banc sera costaud avec Paulo, Domingo, Pierre, Lee, Ric, une charnière de rechange Parra-Delany et Malzieu.

Composition du LOU

Le XV de départ : Tetaz Chaparro, Bonrepaux, Tui, Basson, Nallet (cap.), Puricelli, Leguizamon, Smith, (m) Januarie, (o) Brett, Ratuvou, Sukanaveita, Lynn, Arnold, Porical.

Remplaçants : Fourie, Felsina, De Marco, Ghezal, Loree, Estebanez, Loursac, Pungea.

 Coup d’envoi dimanche à 19h

La rencontre sera arbitrée par Laurent Cardona. Ce sera la première fois de la saison pour l’ASM. Il sera assisté de Mr Noirot et Mr Hebert, pendant que Mr Borreani sera chargé de l’arbitrage vidéo.

Coup d’envoi dimanche à 19h sur la pelouse du Matmut Stadium. Match retransmis sur Canal+

 Résumé de la rencontre

Le match débute avec part une température de -1°C mais surtout un vent fort favorable aux clermontois. Ce n’est donc pas étonnant de voir James tenter une première pénalité lointaine mais elle passe juste sous la barre (4e). Les lyonnais mettent beaucoup d’engagement dans ce début de match et font reculer Clermont pour ouvrir le score sur pénalité (3-0, 8e).

Clermont revient vite au score avec une nouvelle pénalité bien plus facile pour James après une mêlée fermée largement dominée par le pack clermontois (3-3, 11e). Pour le reste le premier quart d’heure est un combat d’avants avec une maitrise lyonnaise qui ne débouche sur aucune action d’envergure grâce à une défense clermontoise très solide. Logiquement la meilleure défense, Clermont, prend le dessus sur la moins bonne attaque.

Une occasion = un essai

Face au vent, les lyonnais s’appliquent à jouer au près avec les gros et multipliant les charges. Ils sont tout proches de l’essai mais la défense clermontoise parvient à les repousser (21e). Les clermontois ne sortent toutefois pas de leur moitié de terrain avant la 25ème minute et enfin une vraie offensive. Mais elle est si bien menée avec de multiples conservations qu’elle permet à l’ASM d’avancer inexorablement en balayant le terrain jusqu’à Yato qui marque son 3ème essai de la saison en bout de ligne. Avec la transformation l’ASM mène d’un esssai transformé en étant rentré seulement une fois dans les 22m lyonnais (3-10, 28e).

Une leçon de réalisme qui aurait même pu être plus sévère car sur le renvoi Buttin s’offre une chevauchée long de ligne mais mal poursuivie. En tout cas les débats s’équilibrent mais sans autres points. La mi-temps se termine par une deuxième tentative lointaine de James mais qui passe cette fois à côté (3-10).

L’ASM sait qu’elle doit faire rapidement la différence et surtout s’installer dans le camp lyonnais pour éviter d’être sous la pression à cause du vent très fort contre elle. L’entame est tonitruante avec une charge de Yato puis une large offensive. Elle débouche sur une pénalité mais la tentative de James passe à côté (43e). Mais ce début de seconde mi-temps reste totalement clermontois et une percée de James lui permet d’obtenir une pénalité plus facile qu’il convertit cette fois (3-13, 48e).

Clermont fait le dos rond à 14

L’avance est plus confortable mais l’écart va rapidement fondre quand l’ASM va se retrouver à 14 après un carton jaune pour Lapandry (56e). Il paie pour une répétition des fautes clermontoises dans les rucks. Lyon en profite aussi pour réduire l’écart (6-13, 56e). Cette supériorité redonne de l’énergie au LOU qui met l’ASM sous pression avec beaucoup d’intensité et réduit encore l’écart sur pénalité (9-13, 60e.

Et les lyonnais profitent encore de cette supériorité numérique pour faire le siège de la ligne d’essai clermontoise et échouent seulement à 10cm. Les clermontois se mettent à la faute et Lyon choisit la touche. Heureusement, Bonnaire vole le ballon dans l’alignement (64e). Les clermontois se dégagent mais Lyon revient rapidement dans les 22m clermontois qui résistent encore et évitent l’essai une nouvelle fois grâce à un peu de précipitation lyonnaise (67e).

Lyon semble avoir laissé passer sa chance quand Clermont remet la marche avant en revenant à 15. Mais une tentative de relance à la main devant la ligne d’essai et une passe de Parra interceptée par les lyonnais remet Clermont sous pression. Les lyonnais sont une nouvelle fois stoppée sur la ligne. Ils obtiennent une mêlée à 5m devant les poteaux mais négocient mal l’action qui va derrière (75e). Mais ils remettent la pression et Clermont défend alors que les secondes passent. Hélas, la défense clermontois finit par céder alors qu’il ne reste que 20 secondes de jeu. Le LOU passe la ligne et l’importe quand la sirène sonne.. (16-13). Dommage !

 Réactions

Julien Bonnaire : « Il a manqué un peu de maitrise sur la fin. On a manqué de maitrise et perdu beaucoup trop de duels. On avait la place pour gagner mais on a manqué de précision. Ils ont joué jusqu’au bout. C’est dommage. Il y a encore un peu de travail au niveau de la maitrise et de la précision »

Lionel Nallet : « C’est du bonheur. Pour ça que j’aime ce sport. On se bat jusqu’au bout et on a la délivrance dans les dernières secondes. C’est une victoire dans la difficulté mais on y a cru jusqu’à la fin avec tout le collectif.. On a montré qu’on a du coeur »

L’article sera mis à jour avec le résumé du match et réactions


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois