Cyberbougnat

L’ASM Clermont Auvergne rate le hold-up à Castres (16-13)

Publié par Bertrand le samedi 6 octobre 2012 à 09h15min, mis a jour le samedi 6 octobre 2012 à 09h16min - 6602 lectures

Rugby - Top 14 - 8ème journée — L'ASM Clermont Auvergne s'est inclinée sur la pelouse de Castres. Elle a cru un temps pouvoir réussir le hold-up mais n'a pas résisté au retour des tarnais.

L’ASM Clermont Auvergne n’a pas gagné à Castres depuis 36 ans et devra encore attendre un an de plus pour espérer y parvenir. Les clermontois repartent avec un petit point de bonus défensif mais quelques questions en suspend.

De fait le point de bonus défensif est plutôt chanceux si on considère les statistiques de cette rencontre. L’arbitre anglais a sanctionné 15 fois les clermontois qui sont restés au contact grâce au manque de réussite adverse au pied : 6 pénalités et un drop manqués.

Castres a mieux tenu le ballon (plus de 60% du temps) et logiquement mis sous pression des clermontois qui ont passé la majorité du temps à défendre. Sur ce plan, c’était d’ailleurs une bonne séance de travail, même si Brock James a écopé d’un jaune pour plaquage haut et fut proche d’un prendre un second.

Pour le reste, l’ASM n’est pas passé loin du hold-up dans un match de qualité médiocre. A la pause les deux équipes sont rentrés aux vestiaires avec un court avantage pour Clermont (3-6) grâce à des pénalités de James (9e) et Radosavljevic (36e). En face, Theulet sur le banc, Castres passe une pénalité (12e) mais en manque trois autres et un drop.

Les castrais vont revenir au score avec une pénalité (43e) mais les clermontois vont les crucifier. Alors qu’ils avaient un magnifique ballon d’attaque et de l’espace en bout de ligne, Buttin arrache le ballon dans les bras de Borman et file aplatir 80 mètres plus loin le premier essai de la rencontre. Avec la transformation l’ASM prend le large (6-13, 50e).

La suite de la rencontre va être à sens unique. L’ASM va ensuite être continuellement sous pression et ne plus sortir de son camp. Castres va d’abord forcer le verrou clermontois sur une mêlée à 5m. Claassen relève le ballon et charge. Il échoue mais Kockott ramasse et plonge dans l’enbut. Teulet se charge de la transformation et Castres égalise (13-13, 63e).

Castres ne relâche pas la pression pour arracher la victoire et Teulet passe la pénalité de la gagne à quelques minutes de la fin (16-13, 76e). Il reste alors quelques secondes aux clermontois pour revenir, mais comme un symbole des manques de la soirée, Ti Paulo lobe tout le monde sur la dernière touche dans le camp castrais.

Place à la Coupe d’Europe désormais. Les clermontois devront faire un meilleur match pour ne pas rater leurs débuts mais ils attendent tant ce rendez-vous qu’ils devraient montrer un tout autre visage.

Réactions

Anthony Floch au micro de Canal+ : « On n’a pas su garder le ballon en deuxième mi-temps. C’était très difficile. Castres a accéléré et nous, on a commis quelques fautes et ils sont revenus comme ça. »

Thomas Domingo au micro de Canal+ : « Il y a beaucoup de regrets. On a su garder la main sur le match avec le score. Mais on a commis trop de fautes, trop de pénalités qui ont permis aux Castrais de remonter. Ça nous coûte la victoire à la fin. On est tombé sur une équipe qui avait faim et qui nous a mis à mal. »

Elvis Vermeulen : « On est frustré par le résultat parce qu’on a fait ce qu’il fallait pendant 60 minutes avant de craquer et de faire des erreurs, moi le premier. C’est rageant, mais au niveau de l’état d’esprit, je suis satisfait. On avait fait un grand pas avec cet essai, mais il fallait continuer à gérer, à sortir de notre camp, ce qu’on n’a pas réussi à faire. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois