Cyberbougnat

L’ASM Clermont Auvergne beaucoup trop forte pour Castres (42-13)

Publié par Bertrand le samedi 31 octobre 2015 à 22h14min, mis a jour le samedi 31 octobre 2015 à 22h15min - 1065 lectures - 1 partage

Rugby - Top 14 - 7ème journée — Rapide et précise en attaque, l'ASM n'a fait qu'une bouchée d'une équipe de Castres qui n'avait que sa vaillance à opposer. Avec 5 essais les clermontois prennent le bonus et conservent la tête du Top 14.

Alors que les All Blacks commençaient seulement à fêter leur troisième titre de Champion du Monde, l’ASM Clermont Auvergne accueillait Castres au Michelin. Et le passage de la plus belle finale de l’histoire au Top 14 fut rude pour le spectateur. Malgré le retour de certains mondialistes (Parra et Kayser titulaires, Nakaitaci est rentré en cours de match), l’ASM démarre doucement. Castres qui doit se faire pardonner de sa dernière défaite contre Grenoble joue avec envie dans le combat mais des imprécisions. Le spectacle n’est donc pas franchement au rendez-vous et les premiers points sont pris sur des pénalités : Lopez commence son festival avec deux pénalités (3 et 13e) puis Palis lui répond (18e et 22e).

Heureusement, l’ASM va rompre l’ennui et placer deux éclairs qui se termineront avec autant d’essais. Le premier est signé Vulivuli servi sur un pas par Rougerie pour exploiter un surnombre après une action débutée par une percée de Strette sur l’autre aile puis des charges dans l’axe, notamment de Gérondeau (13-6, 29e). Le second est marqué quasiment sur la remise en jeu. Domingo gratte un ballon dans un regroupement et les avants de l’ASM envoient au large pour Rougerie. Ce dernier trouve la faille entre Mach et Wulf et élimine le dernier défenseur en servant à hauteur Abendanon qui fonce sous les perches (20-6, 31e).

Castres tentera de réagir avant la pause et mettra la pression devant la ligne clermontoise. Ils obtiendront une pénalité à la sirène mais la tentative de Dumora passe à côté (20-6, mi-temps).

La seconde période ne démarre pas sur une grande intensité. Lopez poursuit cependant son sans faute au pied en convertissant une pénalité face aux poteaux pour un plaquage haut de Grey sur Gérondeau (23-6, 52e). Comme en première mi-temps, il suffit cependant aux clermontois d’accélérer pour faire la différence. Ainsi l’essai du bonus va venir d’une percée d’Abendanon qui met Castres sur le reculoir, il est repris mais le ballon file de main en main jusqu’à l’aile ou Kayser aplatit en coin comme un ailier (30-6, 57e).

Castres n’est plus vraiment là d’autant que l’ASM est très efficace au grattage dans les rucks. Clermont se dirige ainsi vers une fin de match tranquille mais va portant perdre son bonus quelques minutes. Sur une attaque, Parra tente une très longue passe pour Abendanon mais Palis a bien vu le jeu et intercepte pour aller marquer l’essai 80m plus loin (30-13, 63e).

L’ASM repart donc à l’attaque et se montre tranchante si bien que Castres est rapidement mis en difficulté. Les castrais se mettent grossièrement à la faute sur des avancées de Rougerie puis de Gérondeau et l’arbitre sévit par un carton jaune pour Diarra (66e). L’ASM ne tente pas la pénalité et préfère la mêlée aux pieds des poteaux pour viser l’essai. Bonne idée, car sur la continuité Lopez trouve la faille et résiste aux castrais pour un essai qui permet de reprendre le bonus (37-13, 67e).

Cette fois la messe est vraiment dite et l’ASM va dérouler. Sur un ballon rendu par Castres, Abendanon relance avec Strettle qui s’appuie sur Lopez qui le décale le long de la ligne. L’anglais s’échappe et évite une cuillère pour aller aplatir le cinquième essai (42-13, 70e). Après un 7/7 au pied Lopez rate la cible mais sort sous les applaudissements après un match accompli (22 points). Plus rien ne sera ensuite marqué et l’ASM l’emporte ainsi 42-13 avec le bonus offensif. De quoi ravir les supporters du Michelin.

Clermont retrouve sa place de leader piquée quelques minutes par le Racing qui jouait dans l’après-midi. Les clermontois ont largement maitrisé cette rencontre face à une équipe castraise qui n’avait que sa vaillance à opposer à la rapidité et la précision des attaques. Prochain match dimanche prochain à Paris, seulement 12ème du Top 14.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois