Cyberbougnat

Privée de ballon, l’ASM Clermont Auvergne revient de Toulouse sans point (22-11)

Publié par Bertrand le dimanche 29 mai 2016 à 18h31min, mis a jour le dimanche 29 mai 2016 à 22h42min - 3083 lectures

Rugby - Top 14 - 25ème journée — Privée de ballon, l'ASM Clermont Auvergne n'a pas pris le petit point permettant de valider la qualification directe en demi-finale. Toutefois, la défaite de Toulon dans la soirée lui assure la qualification.

Pas mathématiquement assurée d’être qualifiée directement pour les demi-finales, il manquait un point, l’ASM partait à Toulouse avec une équipe mixte, mais pas dénuée d’intentions ni d’un poil de réalisme.... quand elle aura eu le ballon. Car ce fut bien le problème de Clermont ce dimanche après midi. Avec peu de ballons elle menait pourtant 8-0 grâce à une pénalité de James obtenue sur mêlée (3e) et un essai de Gérondeau (0-8, 18e) alors même que Strettle était dehors pour dix minutes pour un plaquage haut (15e).

Pour le reste l’ASM subissait le jeu de toulousains qui devaient eux s’imposer pour sécuriser leur place en phase finale tout en fêtant en beauté les dernières de Clerc, rentré seul sur la pelouse, Harinordoquy ou Picamoles. Si Radosavljevic s’était sacrifié pour éviter un premier essai Toulousain (5e), les Toulousains infligèrent un 13-0 avec des essais de Picamoles (26e), une pénalité de McAlister (31e) et nouvel essai de Fickou sur un contre de 80m (13-8,34e). Pas forcément inspiré dans le jeu au pied ou mal récompensé sur la transformation qui heurta le poteau, James ramenait toutefois Clermont à 2 points à la mi-temps (13-11,40e).

Le problème de manque de ballons ne se solutionna pas en seconde période d’autant que la mêlée toulousaine qui avait largement pris le dessus après s’être fait surprendre sur la première continua son travail de destruction. L’ASM travailla donc sa défense dans une mi-temps moins intense et jouée sous la pluie.

L’autre constante dans ce match fut le déchet dans les tentatives au pied. Sur l’ensemble du match Toulouse abandonna une bonne dizaine de points et Clermont pratiquement autant. Fernandez entré à la place de James dévissa totalement ses deux tentatives. Si la tentative lointaine de Fritz donna un peu d’air au Stade Toulousain (19-11, 65e) ces points abandonnés par les buteurs permettaient quand même à l’ASM de rester dans le coup pour un bonus.

Elle aurait même dû le prendre quand Yato s’échappa des 22m clermontoise, déchira le rideau, mais échappa le ballon alors qu’il venait de rentrer seul dans le camp toulousain (67e). Le match continua ensuite à baisser en intensité pour devenir plutôt ennuyeux entre les fautes, en-avants et autres imprécisions. Doussain clôtura la marque par une dernière pénalité à la sirène (22-11, 80e).

Le Stade Toulousain pouvait alors fêter ses départs et sa qualification pour la phase finale. L’ASM qui ne fit pas mauvaise figure dans ce match peut regretter de ne pas avoir suffisamment eu de ballons pour repartir avec un point de bonus défensif qui aurait probablement assuré la première place.

La défaite de Toulon assure la place en demi-finale

Dans la soirée, Montpellier a largement battu Toulon (36-21). Une défaite sans bonus pour Toulon qui assure à l’ASM la qualification directe dès ce dimanche soir en demi-finale. L’ASM compte en effet 6 points d’avance sur Toulon et le Racing. La dernière journée dimanche prochain contre La Rochelle permettra à Clermont de conserver la première place à l’issue de la phase finale.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois