Cyberbougnat

Large victoire de l’ASM Clermont Auvergne contre Bayonne (48-3)

Publié par Bertrand le dimanche 30 décembre 2012 à 17h04min, mis a jour le dimanche 30 décembre 2012 à 18h44min - 1781 lectures

Rugby - Top 14 - 14ème journée — C'était jour de fête au Michelin ce dimanche après-midi. L'ASM a régalé avec 6 essais.

Coincée au milieu des fêtes, cette rencontre ressemblait à un match piège d’autant que l’ASM n’avait repris l’entraînement que jeudi. Vern Cotter craignait ainsi un manque d’implication. Alors les premières minutes ont du lui faire plaisir car ses joueurs vont confisquer le ballon. Parra sera tout proche de l’essai mais il lui manque quelques centimètres pour aplatir derrière la ligne. L’arbitre vidéo refuse logiquement l’essai (4e).

Bayonne est prévenu et va donc s’appliquer à remonter le terrain en misant notamment sur des regroupements bien organisés. Bayonne profite en plus de maladresses et gourmandises clermontoises pour récupérer des ballons. Les basques arrivent ainsi à se rapprocher de la ligne d’essai clermontoise mais chaque ballon récupéré par la très bonne troisième ligne clermontoise est rapidement exploité.

C’est sur l’un d’eux que le match va basculer. Parti en contre, Rougerie va aller d’une zone de 22m à l’autre, fixer les défenseurs et passer à Fofana récupéré par Gerber. L’arbitre estime cependant que le bayonnais annule une action d’essai est la sanction est double : carton jaune et pénalité réussie par Parra (3-0, 21e).

Et pendant cette période en supériorité numérique, l’ASM va se régaler et aller deux fois à l’essai par Fofana (23 et 27e). Avec les transformations, l’ASM a ainsi marqué 17 points en 10 minutes (17-0, 27e).

La mi-temps se terminera par deux pénalités : Boyet réussi sa deuxième tentative du match (17-3, 37e) et Parra lui répond juste avant la sirène (20-3, 39e). Sans forcer l’ASM est en tête et plus très loin du bonus.

Alors les clermontois vont faire les efforts pour aller le chercher très rapidement. Nalaga va en être tout proche après avoir raffûté Gerber, mais Heymans le pousse à mettre le pied en touche avant d’aplatir. Ce n’est que partie remise pour le fidjien. Après un gros travail du pack, il hérite du ballon pour aller marquer entre trois bayonnais dont Gerber qui se fait une nouvelle fois raffûter et ne peut empêcher le long bras de Nalaga d’écraser le ballon dans l’enbut (27-3, 49e).

Commence alors le coaching. Chaume très bon jusque là laisse sa place à Debaty. Fofana est lui remplacé par Stanley. Cela n’empêche pas Clermont de continuer à dérouler son jeu et de faire une belle démonstration de jeu offensif. Et comme en plus Tialata plaque violemment Parra, Bayonne se retrouve de nouveau à 14 (60e) et va le payer cher.

C’est Nalaga qui s’offre à son tour un doublé après une belle action collective et un ballon bien bonifié par Rougerie (34-3, 62e). Le coaching se poursuit, Parra et James sont remplacés par Rado et Skrela et l’ASM continue à dérouler avec un Buttin de gala. L’arrière clermontois va d’abord enrhumer Boyet qui essayait de la plaquer haut pour aller seul à l’essai (41-3, 67e).

Buttin va ensuite se faufiler entre les avants bayonnais, puis temporiser pour attendre Malzieu qui passe à Stanley et applatit le 6ème essai (48-3, 70e). Hélas dans ce bel après-midi, un tacle de Boyet sur la cheville de Rougerie va obliger le capitaine clermontois à sortir. Faute de remplaçants, l’ASM termine à 14 mais on s’inquiète surtout pour la cheville du capitaine clermontois qui a bonifié tous les ballons touchés aujourd’hui. Ce serait à priori une entorse.

Le score lui ne bougera plus et l’ASM remporte ainsi sa 52ème victoire consécutive à domicile avec un match très spectaculaire. Les clermontois quittent la pelouse après un petit tour d’honneur et la satisfaction d’avoir un beau cadeau de Noël à leurs supporters.

Réactions

Les réactions était toutefois très humbles à la fin de la rencontre au micro de Rugby+ :

Julien Bonnaire : « On a cru que ça allait venir un peu trop facilement. On a voulu jouer un peu trop jouer en première mi-temps, faire des passes après contacts. Il y avait beaucoup d’envie mais on a pas assez bien construit. On voulait se faire plaisir, on a fait de bons mouvements, mais en première mi-temps on a vendangé un peu. »

Brock James : « Je pense que l’on a bien réussi à jouer . On a pas bien mis notre jeu en place au début de la rencontre. Donc on a resserré notre jeu en milieu de première mi-temps et c’était mieux. C’est une belle manière de finir l’année. »

Morgan Parra : « Satisfait ! On sait qu’après les fêtes c’est dur de s’y remettre. On a eu un peu de déchets mais c’est bien de prendre le bonus. L’équipe de Bayonne est solide avec de grosses individualités. Il a fallu construire. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois