Cyberbougnat

Clermont l’emporte chez une faible équipe d’Agen (16-33)

Publié par Bertrand le dimanche 3 janvier 2016 à 19h11min, mis a jour le lundi 4 janvier 2016 à 09h16min - 350 lectures - 1 partage

Rugby - Top 14 - 12ème journée — L’ASM Clermont Auvergne a mieux attaqué l’année 2016 qu’elle n’avait fini 2015. Après sa défaite à domicile contre le Racing, elle est allée s’imposer sur la pelouse d’une faible équipe d’Agen. Mais faut-il vraiment retenir de ce match autre chose que la victoire et la présence sur la feuille de nombreux jeunes.

 L’ASM inexistante en première mi-temps

On ne retiendra en tout cas pas grand chose de la première mi-temps. Dans des conditions météorologiques très mauvaises avec du vent et de la pluie, Agen a confisqué le ballon pendant les 40 premières minutes mais aurait probablement pu jouer longtemps sans marquer. Agen a du coeur mais manque de puissance pour approcher de la ligne clermontoise. Le SUA rentrait aux vestiaires avec 9 points d’avance grâce à 3 pénalités (9-0, 20e, 33e et 37e).

L’ASM n’a quasiment rien fait de cette première période soit parce qu’elle n’avait pas le ballon, soit parce qu’elle a surjoué en voulant envoyé du jeu sous la pluie. On a ainsi du attendre 35 minutes de jeu pour voir un ballon porté alors que les fautes de main se sont succédées. On a aussi eu le droit à un peu de rugby artistique à l’image d’une drôle de passe au pied d’Abendanon ou d’une passe redoutable de précision de Radosavljevic.

Clairement le supporter clermontois s’ennuie ferme et désespère. Le jeune Fernandez aurait pu réduire le score à la sirène mais manqua la mire. Il n’aura pas d’autre occasion de le faire car il fut remplacé par Camille Lopez à la reprise. Un choix sévère d’Azéma pour un jeune joueur associé à la première fois à Radosavljevic et ayant très peu de ballons à jouer sous la pluie et contre le vent. Franck Azéma indiquera après le match que c’était un choix tactique et non une sanction : « Il a eu la capacité de tenir le ballon debout, de bien résister et de bien défendre. Il a rempli sa part du contrat et Camille Lopez a validé son job par la suite. »

 Camille Gérondeau porte l’ASM vers la victoire

Camille Lopez fut plus à son aise mais il faut dire qu’il fut bien aidé par la domination de son pack et Fernandez l’aurait probablement été tout autant. Car le pack clermontois a marché littéralement sur les avants agenais ouvrant ainsi la voie à pénalités (6) et essais. Clermont passa ainsi très rapidement en tête en profitant des fautes adverses mais aussi d’un Camille Gérondeau replacé en 8 et toujours aussi en forme avec deux essais (51e et 64e). Il fut même proche du triplé un peu plus tard.

A ce moment là, l’ASM avait planté 23 points en 25 minutes (9-23, 65e) et semblait aller vers le bonus offensif sans une faute d’inattention. Sur une rare incursion agenaise, les clermontois défendent proprement devant leur ligne et récupèrent le ballon. Mais ils le laissent traîner derrière le regroupement et dans leur en-but, et l’agenais Francis en profite pour l’aplatir sous les yeux de Bardy (69e). Les clermontois devaient alors marquer deux fois pour prendre le bonus et n’y parviendra pas malgré le carton rouge reçu par Ratunyarawa pour un coup de genou (71e). Ils durent se contenter d’un essai de pénalité après une une énième mise au supplice de la mêlée agenaise (16-33, 79e).

 Rien à retenir avant l’Europe

L’ASM Clermont Auvergne a gagné et reste ainsi dans le haut du classement. C’est la quatrième victoire après celle à La Rochelle, Oyonnax et Brive. L’ASM a le meilleur bilan dans ce domaine. Un bon résultat pour cette équipe rajeunie et expérimentale mais Agen était bien trop faible pour en tirer un vrai enseignement.

Place maintenant à trois semaines de Coupe d’Europe où l’ASM devra tout emporter pour récupérer la première place et la qualification. Et la courte défaite de Bordeaux au Racing (23-18) montre qu’il faudra une bien meilleure ASM pour y parvenir.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics