Cyberbougnat
Publicité Faire un don en ligne pour l'AFM-Téléthon.

Clermont - Toulouse : l’ASM remporte un vrai choc malgré les absences (32-23)

Publié par Bertrand le dimanche 20 mars 2016 à 17h13min, mis a jour le dimanche 20 mars 2016 à 17h20min - 896 lectures - 4 partages

Rugby - Top 14 - 13ème journée — L’ASM Clermont Auvergne a remporté sa cinquième victoire consécutive et pris la tête du Top 14. Mais ce fut un rude combat contre une équipe toulousaine pourtant réduite à 14 près d’une mi-temps.

Ce match de la dernière journée de la phase aller, décalée du fait des attentats de novembre, avait de l’enjeu pour les deux équipes malgré les absences. Pour l’ASM c’était l’occasion de prendre la tête du Top 14 en poursuivant sa belle série et en profitant de la lourde défaite du Racing à Montpellier (60-7). L’occasion aussi de battre enfin une équipe du Top 6.

Pour Toulouse, il fallait mettre fin à une série de matches sans victoire et reprendre un peu de marge sur ses poursuivants pour la qualification en phases finales. Et s’il manquait une quinzaine de joueurs du fait des doublons, le public avait lui répondu présent avec 18.200 spectateurs, record absolu du Michelin.

 Toulouse manque de réussite

Le début de match est plutôt équilibré. Les équipes essaient de jouer au maximum et ont chacune des occasions mais font aussi des fautes. La première vraie occasion d’essai sera clermontoise avec une large offensive (7e) mais c’est la réussite au pied qui fait la différence au tableau de marque.

Flood manque ses deux premières pénalités (3e et 13e) alors que Parra passe les siennes (6-0, 9e et 15e). Finalement, Toulouse confie le but à Mélé qui trouve lui les poteaux (6-3, 19e) mais Parra profite d’une faute en mêlée pour redonner 6 points d’avance à Clermont (9-3, 26e).

 L’éclair de Raka

Va alors intervenir un premier essai magnifique pour Clermont. Sur une dans le camp clermontois, Lee éjecte pour Rougerie qui passe au contact pour Raka. Le fidjien échappe au plaquage et place une accélération magique depuis la ligne médiane, navigue dans la défense en échappant à tous les toulousains, dont certains se catapultent, pour aller plonger sous les perches (16-3 avec la transformation, 28e).

La fin de la mi-temps sera en revanche plus toulousaine. L’ASM se met à la faute sur le renvoi et Toulouse revient (16-6, 30e). Après un premier échec au pied (32e), Parra reconstitue le matelas de points (19-6, 34e) mais cette avance va fondre en fin de mi-temps.

 Toulouse termine mieux la première mi-temps

Les clermontois sont un première fois averti sur le renvoi inversé de Doussain. David transperce la défense clermontois mais Matanavou ne maitrise pas le ballon alors que l’essai était fait (37e). Toulouse profite ensuite d’une faute sur un ballon porté pour revenir devant la ligne pour une pénaltouche. Le ballon porté qui suit termine dans l’en-but clermontois (19-13 avec la transformation, 41e). C’est l’imprécision de Flood en début de match qui fait alors la différence au tableau d’affichage.

 Un carton rouge qui galvanise Toulouse

Le Stade Toulousain attaque mieux la seconde période mais va se retrouver à 14. Après un petit accrochage sur un regroupement, Gray décoche un coup de poing volontaire. L’arbitre qui n’avait pas averti Johnson sur un placage à l’épaule en première mi-temps et avait averti plusieurs fois sans carton Van Der Merwe, opte cette fois pour le carton rouge (45e).

L’ambiance se tend un peu sur le terrain et Harinordoquy plaque haut puis s’énerve sur une offensive clermontoise. Parra ne rate pas l’occasion (22-13, 48e). Le carton rouge semble surtout galvaniser les toulousains d’autant que l’ASM se retrouve aussi dans la foulée à 14 pour 10 minutes. Souvent prévenu pour son comportement dans les regroupements, Van der Merwe n’échappe cette fois pas au carton jaune (51e).

 Toulouse s’accroche et Raka accélère une nouvelle fois

Alors Toulouse en profite pour remettre la pression dans les 22m clermontois. Les clermontois se mettent plusieurs fois à la faute et sont de nouveau prévenus par l’arbitre. Toulouse choisit de prendre les touches et comment en première mi-temps enfonce la défense de l’ASM pour passer une seconde fois Galan derrière la ligne (22-20 avec la transformation, 55e).

Sur un jeu au pied un peu de long de Toulouse, Toeava amorce une contre-attaque des 22m envoie rapidement à Nakaitaci à l’autre aile qui accélère et décale Raka qui met les cannes le long de la ligne, dépose facilement Johnston et va marquer son deuxième essai (29-20 avec la transformation, 61e).

Toulouse n’est plus dans le bonus mais ne décroche pas pour autant. Une nouvelle fois sur le renvoi, les avants toulousains mettent à mal Clermont et Galan obtient une pénalité qui permet à Mélé de ramener Toulouse à porté d’essai transformé (29-23, 63e).

 Pas de bonus

Les toulousains sont très déterminés en défense et mettent une bonne pression sur les rucks récupérant ainsi nombre de ballons. Ce sont eux qui font le plus de jeu alors que la bataille est de plus en plus féroce dans les regroupements. Les clermontois doivent ainsi s’employer mais arrivent à revenir dans le camp toulousain et montrent que eux aussi savent jouer avec les gros. Nakaitaci va même aplatir mais l’arbitre refuse l’essai après vidéo. Finalement Parra se contente d’une pénalité (32-23, 73e).

De nouveau sorti du bonus, Toulouse remet alors toute son énergie pour revenir et applique les mêmes méthodes en prenant les touches plutôt que les points au pied sur pénalités pour ensuite avancer avec les gros. Sauf que cette fois, Gérondeau entré en jeu un peu plus tôt déjoue le plan toulousain. L’ASM s’impose ainsi 32-23.

L’ASM Clermont Auvergne reprend la tête du Top 14 avec une cinquième victoire consécutive. Toulouse aurait très certainement mérité le bonus défensif. Les clermontois vont maintenant partir en stage pour reconstituer le groupe après le Tournoi avant d’aller rendre visite à Bordeaux dimanche prochain.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois