Cyberbougnat
Publicité Faire un don en ligne pour l'AFM-Téléthon.

ASM Clermont - Lyon : victoire clermontoise bonifiée après une belle deuxième mi-temps (43-12)

Publié par Bertrand le vendredi 19 septembre 2014 à 22h03min, mis a jour le samedi 20 septembre 2014 à 21h09min - 4047 lectures

Rugby - Top 14 - 6ème journée — L'ASM Clermont Auvergne a largement battu Lyon au terme d'une deuxième mi-temps aboutie. Avant-match et résumé de la rencontre.

 Le point au classement

Après sa victoire à Toulouse, l’ASM Clermont Auvergne a pris seule les commandes du Top 14 (18 points) avec un point d’avance sur Paris. L’objectif est bien entendu de continuer à engranger le maximum de points avant d’attaquer une période plus compliquée avec le XV de France et la Coupe d’Europe. Il serait de plus dommage de perdre des points à domicile après s’être imposé à Toulouse.

Le démarrage des promus lyonnais est logiquement plus difficile. Ils sont 11ème avec 9 points après leur défaite au Racing (28-11) samedi dernier. Mais le score ne reflète pas à lui seul la physionomie d’un match où ils se sont fait trouver deux fois dans les 10 premières minutes de jeu (5e et 9e) puis dans les deux dernières (78e et 80e).

Dans ce championnat où toutes les équipes ont au moins perdu une fois mais aussi au moins gagné une fois, le LOU fait partie des 7 équipes à avoir déjà gagné deux fois. C’est autant que Grenoble, 7ème, mais les isérois ont déjà pris 4 fois le bonus en 5 rencontres, contre un seul pour Lyon. Un bonus défensif obtenu, ce n’est pas un détail, sur la pelouse du Stade Français où ils avaient marqué 2 essais (23-20). C’est aussi le seul point pris par Lyon à l’extérieur, puisqu’ils se sont inclinés plus largement à Bordeaux (18-9) et au Racing (28-11) et ont signé leurs deux victoires à domicile.

Le LOU recevra Castres la semaine suivante et il mettra probablement la priorité sur maintenir son invisibilité à domicile mais pourrait être inspiré par ses deux essais à Paris et le scénario de la venue de Grenoble au Michelin. Les entraîneurs lyonnais ont en tout cas annoncer leur volonté de venir s’imposer.

 Presqu’un derby et vieilles connaissances

Dans le coeur des supporters clermontois, le seul vrai derby est celui du Massif Central contre Brive. Mais on notera toutefois qu’il y a maintenant moins de kilomètres entre Clermont et Lyon qu’entre Clermont et la Corrèze. La fusion de Rhône-Alpes et Auvergne rapprochera ce match un peu plus d’un derby. Le LOU espérait d’ailleurs en profiter pour faire le plein de supporters. Pour compléter ce côté derby, Jean-Jack Queyranne, président du Conseil régional Rhône-Alpes assistera à la rencontre.

On remarque d’ailleurs que le calendrier clermontois aura réservé trois matches locaux en de ce début de championnat aux clermontois : Grenoble, Brive et Lyon.

La feuille de match aussi aura cette sensation de match entre connaissances. Les 3 entraîneurs du LOU sont ainsi passés par l’ASM Clermont Auvergne : Tim Lane, Olivier Azam et Scott Wisemantel à un moment de leur carrière.

 La semaine de travail

Côté clermontois, la mayonnaise monte bien. La défense est désormais intraitable et n’a pas encaissé d’essai depuis 4 rencontres. Seul Grenoble a marqué des essais à l’ASM cette saison. Côté conservation et jeu offensif on a vu beaucoup de mieux sur les deux derniers matches.

Franck Azéma sait qu’il faut capitaliser sur ce qui a été fait les semaines précédentes et que cela passe par une victoire : « Notre intention est de valider le travail que nous avons réalisé lors des précédentes semaines. Cela passe par la réception du LOU et de la régularité dans nos performances. »

L’entraîneur clermontois a toutefois quelques soucis d’effectif à gérer au centre. Touché aux ischio-jambiers, depuis la semaine dernière, Wesley Fofana est forfait. Benson Stanley et Jonathan Davies ont été ménagés et sont incertains en attendant un dernier test. En revanche, le staff clermontois récupère Clément Ric qui a obtenu le feu vert médical pour une reprise de la compétition.

Outre les blessures, certains internationaux sont en vacances dans le cadre des accords pour protéger le XV de France : Morgan Parra, Benjamin Kayser et Thomas Domingo. Vacances dont revient Debaty qui prendra ainsi place sur le banc.

De son côté Lyon a connu deux débuts de matches difficiles en déplacement à Paris et au Racing avec des essais rapides : 5e et 9e au Racing, 11e et 21e à Paris. Le LOU aura donc à coeur de serrer les lignes et dents le plus longtemps possible pour repas laisser Clermont prendre le score ou le large. Mais tenir 80 minutes est aussi un défi que le LOU a eu du mal à tenir en ce début de saison, la fin de match au Racing le prouve.

Le LOU s’est considérablement renforcé à l’intersaison avec 15 recrues pour éviter de faire l’ascenseur comme lors de sa précédente montée. Il faut du temps aux lyonnais pour trouver l’équilibre qui ont été les plus actifs sur le marché des transferts et le temps joue pour eux.

Il faudra aussi faire attention à l’ailier néo-zélandais Tony Arnold qui est le meilleur marqueur d’essai du championnat avec trois essais après avoir été formé avec l’équipe à 7 de Nouvelle-Zélande.

 Compositions d’équipes

Les victoires ne changent pas la gestion de l’effectif par Franck Azéma qui effectue 9 changements dans son XV de départ après la victoire à Toulouse. Une manière d’assurer la récupération tout en maintenant la concurrence dans le groupe.

Le changement sera visible dans le pack où seuls Ulugia et Chouly sont reconduits. Chaume et Ric, de retour de blessure, complète la première ligne. L’attelage sera composé de Cudmore et Vahaamahina qui étaient de repos la semaine dernière. Lapandry est aussi de retour alors que Viktor Kolelishvili, remplaçant à Toulouse, retrouvera comme titulaire ses anciens co-équipiers.

Radosavljevic et Lopez auront la conduite du jeu comme à Toulouse. Au cente, Stanley fait son retour après ses soucis musculaires et Rougerie enchaîne. Nalaga et Nakaitaci occuperont les ailes et Abendanon signera sa 4ème titularisation au Michelin.

Le banc alliera expérience et jeunesse avec Ti’i Paulo, Debaty, Jacquet, Lee, Lacrampe, James, Kotze mais aussi Uwa Tawalo qui fait sa première apparition.

La composition lyonnaise

Le XV de départ : Balan, Fourie, Pungea, Basson (cap.), Njewel, Puricelli, Ghezal, Smith, (m) Januarie, (o) Brett, Ratuvou, Estebanez, Lynn, Arnold, Loursac.
Remplaçants : Bonrepaux, Castex, Viljoen, Matadigo, Lorée, Bonnefond, Romanet, Tui.

Le coup d’envoi de la rencontre donné à 18h30 et arbitré par le catalan Mathieu Raynal.

 A suivre le film du match

Le match a débuté par un duel de buteurs. Camille Lopez, qui terminera le match avec 90% de réussite et 23 points, donne par trois fois l’avantage à Clermont (6e, 14e et 27e) mais Brett ramène son équipe par deux pénalités (10e et 20e) puis un drop (9-9, 30e).

Dans ce match où les défenses ont pris le dessus et où les fautes sont nombreuses, l’ASM va tout de même trouver le chemin de l’en-but grâce à une grosse action collective. Après avoir pilonné avec le pack et mis les lyonnais à la faute, les clermontois envoient au large et c’est Rougerie qui aplatit son 3ème essai de la saison (16-9 avec la transformation, 32e).

Un break que les clermontois vont confirmer quelques minutes plus tard par une nouvelle pénalité de Camille Lopez (19-9, 37e). Cela aurait pu être le score à la mi-temps mais une faute en touche permet à Brett de réduire l’écart à la sirène (19-12, mi-temps). Chose rare au Michelin, à la mi-temps c’est le LOU qui est en tête pour la possession de balles (61%) en profitant d’une équipe clermontois en deçà de son niveau. L’ASM a aussi souffert en touche et doit rectifier le tir car à ce moment là les lyonnais peuvent encore espérer grappiller quelque chose.

Clermont va donc accélérer en deuxième période et le LOU va rapidement comprendre que la mi-temps sera bien trop longue face à l’enchaînement des temps de jeu clermontois. Camillle Lopez se voit rapidement offrir une nouvelle chance se score sur pénalité (22-12, 44e) mais le plus beau est à venir car la machine clermontoise se met ensuite vraiment en marche et les clermontois vont ainsi marquer trois essais en 20 minutes.

Les joueurs de l’ASM déploient d’abord une longue action dont ils ont le secret, en y ajoutant quelques gestes techniques, pour pilonner la ligne lyonnaise, conserver le ballon dans le terrain puis envoyer à l’autre aile et l’essai pour Stanley (29-12 après transformation, 51e).

Les clermontois imposent des séquences énormes qui mettent les lyonnais au supplice. L’essai du bonus arrive ainsi rapidement après une nouvelle très longue action et une magnifique passe de Vahaamahina dans sa chute après contact pour lancer Ulugia qui met ses cannes de première ligne pour aplatir (36-12 après transformation, 61e).

Le quatrième essai sera lui beaucoup moins construit. Après quelques secondes de folie et un jeu peu structuré avec plusieurs turnover dont a failli profiter Camille Lopez pour trouver la faille, Tawalo tout juste rentré bonifie un ballon de récupération pour se jouer de la défense et offre la balle d’essai à Fritz Lee (43-12 avec la transformation, 69e).

Cet essai clôture le score de cette rencontre. Encore potentiellement dans le coup à la mi-temps, Lyon a été inexistant en seconde mi-temps et a pris la foudre. Le LOU n’avait plus les armes et le mental pour passer une défense qui termine son 5ème match sans prendre d’essai. Les lyonnais peuvent même s’estimer heureux de ne pas prendre plus de points en fin de rencontre.

Et même si tout est loin d’être parfait, notamment en première mi-temps, cette seconde victoire bonifiée de la saison permet à l’ASM de rester seule en tête du championnat.

Réactions à suivre


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois