Cyberbougnat

L’ASM Clermont Auvergne s’incline au Michelin contre Montpellier (20-21)

Publié par Bertrand le samedi 30 août 2014 à 10h36min, mis a jour le mardi 9 septembre 2014 à 23h13min - 1356 lectures

Rugby - Top 14 - 3ème journée — Bien lancée après ses deux premières victoires, l’ASM est tombé sur un mur montpelliérain et un Trinh Duc en forme internationale.

L’ASM Clermont Auvergne ne parviendra pas cette saison à réussir le sans faute à domicile en phase régulière comme elle avait su le faire les saisons précédentes. Dès cette 3ème journée de championnat, Montpellier est venu arracher la victoire au Michelin pour la première fois de son histoire. Depuis son retour dans l’élite en 2003-2004, Montpellier s’était toujours incliné avec un score moyen de 35-13.

Mais après leur début de saison poussif à domicile, défaite contre le Racing (16-19) et victoire in-extremis contre Grenoble (20-17), les montpelliérains étaient attendus par leurs supporters et leurs entraîneurs. Mario Ledesma espérait ainsi avant le match « qu’ils montreraient une autre image » tout en imageant l’ambition : « Quand on a peur de prendre une branlée, on essaie de tout faire pour ne pas la prendre. »

Alors Montpellier a misé sur sa défense qui fait la renommée de Montpellier depuis plusieurs saisons. Une défense inversée qui perturbe toutes les équipes comme l’a confirmé Benjamin Kayser après le match : « Elle pose des problèmes à tout le monde. Au début,on a trop joué large-large, et ensuite j’ai vu Morgan et Brock réorienter nos couses stratégiquement. On est venu plus à hauteur, on a récupéré des pénalités et ça a causé un carton jaune. Mais ça n’a pas suffi, peut-être qu’on s’y est adaptés un peu tard. C’est dommage. »

Une défense qui musela la paire de centre Davies-Fofana dont on attendait beaucoup. La mêlée fut elle aussi malmenée. La première pénalité de Paillaugue et la dernière de la victoire furent obtenues sur des mêlées fermées. Les 17.000 spectateurs du Michelin ont donc assisté à un match fermé et accroché.

Longtemps sans solution, les clermontois ont donc trouvé la faille sur un ballon porté par le pack et permettant à Lee de s’effondrer derrière la ligne (37e). De quoi permettre à l’ASM de virer en tête à la mi-temps (8-6) alors que Montpellier avait marqué deux pénalités, la première par Paillaugue (8e) qui laissait ensuite Trinh-Duc prendre la relève pour pallier sa maladresse.

L’ouvreur réalisa ensuite un festival en passant 18 points. Il profita de toutes les maladresses et fautes clermontoises, 12 pénalités concédées sur la rencontre, pour passer 4 pénalités de plus 40m dont celle de la gagne juste avant la sirène. Il passa aussi 2 drops eux aussi lointains. Benjamin Fall était d’ailleurs bien conscient que cette victoire ressemblait à un hold-up : « C’est un peu bizarre. On a beaucoup défendu, on n’a pas trop touché le ballon ! »

La fin du match aurait pu être différente pourtant. Pas encore vraiment à l’abris, l’ASM menait tout de même de 5 points à la 71ème minute. Et à une minute du terme, Brock James obtient une pénalité au milieu du terrain pour éloigner le ballon. Mais le coup de pied d’habitude si précis de l’ouvreur, qui avait auparavant passé 5 pénalités, ne trouve pas la touche mais file en ballon mort. Le jeu reprend alors au centre par une mêlée que remporte Montpellier et qui permet à Trinh-Duc de donner la victoire aux héraultais.

Benjamin Kayser n’accablait cependant pas l’australien : « C’est surtout une mauvaise mêlé, ce n’est pas lui qui l’a poussée, quand même ! C’est notre faute à nous. Brock enquille deux pénalités archi-importantes qui nous permettent de rester dans le match ! C’est un manque de maîtrise générale et un manque de discipline de notre part. » Un scénario rageant et une analyse confirmée par le capitaine clermontois, Damien Chouly : « On a manqué de maîtrise et d’application. Maintenant, il va falloir chercher les points ailleurs. »

En attendant, l’ASM va devoir travailler sa discipline et sa lucidité pour préparer la venue du Racing Métro samedi prochain.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics