Cyberbougnat

Clermont s’impose chez les Scarlets (29-0) et recevra Montpellier en quart de H Cup

Publié par Bertrand le dimanche 20 janvier 2013 à 10h34min, mis a jour le dimanche 20 janvier 2013 à 10h35min - 1122 lectures

Sommaire de l'article

Rugby - Coupe d’Europe - 6ème journée — L’ASM Clermont Auvergne n’a pas faillie pour son dernier match de poule de la H Cup et s’est imposée avec le bonus chez les Scarlets de Llanelli.

Avant même de rentrer sur la pelouse l’ASM était déjà assurée de recevoir le quart de finale à domicile. La province de l’Ulster s’était imposée sans bonus à Castres (9-8) et ne pouvait donc plus doubler l’ASM ni au nombre de points ni au nombre d’essais. Mais les clermontois ont tout de même mis un point d’honneur à boucler la phase de poule par une victoire. Un sans faute qui n’a été réalisée que par 9 équipes auparavant dans l’histoire de la compétition dont les Harlequins cette année.

Les 6000 spectateurs gallois ont eux vu leur équipe rapidement dépassée par la puissance et la vitesse de l’ASM. Il faut dire que Nalaga a de suite marqué le premier essai avec un boulevard offert par les charges rageuses de Malzieu et Kayser (6e).

Parra prend ensuite une pénalité mais va surtout inscrire un essai de filou. Sur une mêlée galloise très en difficulté, le ballon sort à coté des pieds du troisième ligne qui met du temps pour s’en rendre compte ce qui laisse du temps au clermontois de monter dans l’axe et se positionner pour intercepter la passe du troisième ligne à son ouvreur et aller aplatir seul (18e). Il sortira toutefois quelques minutes plus tard bien secoué sur un plaquage. Sûrement plus une manière de le préserver.

Et Radosavljevic rentré à sa place ne va pas tarder à trouver ses marques. Après une bonne conquête, il trouve Stanley lancé comme un boulet dans la zone du dix pour aller aplatir au pied des poteaux (37e).

L’ASM mène 24-0 à la mi-temps et va mettre un point d’honneur à aller chercher le bonus. C’est le capitaine Aurélien Rougerie qui va avoir cet honneur en profitant d’une passe magique de Regan King (65e). A partir de là plus rien ne pouvait arriver et même un retour incroyable des Scarlets n’aurait pu priver Clermont du quart à domicile. Mais les Scarlets ne vont pas revenir ou même marquer le moindre point. L’ASM s’impose ainsi 29-0 et s’assure de recevoir au Michelin.

 Réactions

Julien Bonnaire : « On savait qu’ils étaient orgueilleux et voulaientt montrer un autre visage. Mais on a su faire une bonne entame. »

Morgan Parra : « Tout va bien. Il fallait remplir cet objectif, c’est fait. On va recevoir en quart devant notre public. C’était important pour nous et notre public. »

Vern Cotter : « Les équipes viennent pour gagner à Clermont. Cela nous sert, nous aide, nous fédère. On est plus solidaires et c’est important pour aller le plus loin possible. »

 L’ASM recevra Montpellier

Et même si tous les matches ne sont pas encore joués, Clermont connait déjà son adversaire. Deuxième de la phase régulière derrière les Harlequins, les anglais sont devant au nombre d’essais, l’ASM recevra le 7ème.

On le connait aussi puisqu’il s’agit de Montpellier qui a décroché sa place en quart de finale en s’imposant contre Toulon. Animés par leur volonté de rendre hommage à leur ancien entraîneur Eric Béchu mort dans la semaine, les Montpelliérains se sont imposés dans un match à sens unique (23-3). Pas suffisant pour piquer la première place de la poule à Toulon, mais largement assez pour être certain de terminer meilleur deuxième et de se qualifier pour la première fois de son histoire à ce niveau.

Un rendez-vous franco-français qui ne semble toutefois pas vraiment ravir Benjamin Kayser :

« C’est typiquement le genre de quart où va être donné archi favori et Montpellier va venir jouer son va tout. Je pense que l’équipe de Montpellier est vraiment en train de monter en puissance grandement. Ils ont battu Toulon 23-3 ce qui est une sacrée perf. Ce n’est plus la même équipe qu’en début de saison. C’est à la fois un avantage car on les connait bien mais c’est aussi un inconvénient. C’est un quart extrêmement casse-gueule qu’il va falloir préparer très sérieusement. Il ne faut pas le prendre comme un autre match de championnat mais comme un match de Coupe d’Europe à la vie à la mort. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics