Cyberbougnat

Les clés de la demi-finale entre l’ASM Clermont Auvergne et le Munster

Publié par Bertrand le samedi 27 avril 2013 à 10h11min, mis a jour le vendredi 3 mai 2013 à 08h34min - 1102 lectures

Rugby - Coupe d’Europe — L'ASM Clermont Auvergne tentera ce samedi de décrocher pour la première fois sa place en finale de HCup. Les clés de ce match contre le Munster.

C’est le Jour J. L’ASM Clermont Auvergne est à Montpellier et la grande transhumance de la Yellow Army s’est enclenchée pour transformer le Stade la Mosson en volcan en ébullition. L’ASM essaiera ainsi ce soir à 18h de décrocher pour la première fois sa place en finale de HCup après avoir échoué de très peu l’an dernier contre le Leinster à Bordeaux dans un match qui a laissé beaucoup de regrets. Voici quelques clés de cette rencontre.

1 - Chaud devant
La lutte pour le ballon s’annonce féroce. Le rugby se gagne devant et dans le domaine les deux équipes ont des arguments. Les packs sont taillés pour le combat et les deuxièmes lignes volent haut. Fidèle à la tradition irlandaise qui a fait son succès, le Munster est rude dans le combat, très agressif mais aussi toujours à la limite. On parle beaucoup des retrouvailles de Cudmore et O’Connell, mais le duel Domingo - Botha devrait aussi être très intense.

Il ne faut toutefois pas oublier les forces offensives du Munster et notamment Zebo et Earls. Toutefois les deux reviennent de blessure et ne seront peut être pas à 100% sur cette rencontre.

2 - Les rucks
Le Munster est un expert des rucks et du jeu au ras. La technique irlandaise sur les plaquages est connue : plaquer haut très fort à la limite de la règle pour bloquer le ballon le plus longtemps possible, ralentir le jeu, former un maul et récupérer une mêlée. Ainsi, les irlandais restent souvent dans la zone pla­queur-­plaqué à retarder la sortie de balle et sans se faire pénaliser.

Pour Nathan Hines, « la troisième ligne ir­landaise est très gaillarde et es gars sont durs à déblayer. » En quart de finale, Montpellier avait justement réussi à gêner Clermont sur ce plan là en début de match. Pour briller en attaque, l’ASM devra être très forte dans les regroupements et très rapide au soutien pour déblayer et récupérer les ballons rapidement et proprement.

3 - Le jeu au pied
Toulouse a montré les difficultés clermontoises pour récupérer les renvois de McAlister tapés très bas et courts. Julien Bonnaire en était conscient et savait qu’il faudra plus anticiper ce samedi. Mais plus largement, les clermontois le savent, la charnière Murray - O’Gara est experte dans le jeu au pied et devrait bombarder. Morgan Parra a confirmé mardi que les lignes arrières clermontoises ont travaillé ce point pendant la semaine.

4 - Discipline et sang-froid
L’histoire des rencontres entre Clermont et le Munster, est aussi remplie d’anicroches et le bagarre entre Cudmore et O’Connell en 2008 est dans tous les esprits. Le deuxième ligne irlandais sait d’ailleurs fort bien jouer avec les arbitres pour se faire passer pour la victime. Alors si l’arbitrage de Nigel Owens ne tournait pas dans le bon sens les clermontois devront garder leur sang-froid, se concentrer sur leur jeu et éviter les fautes qui offrent trop de points à O’Gara.

Il faudra aussi du sang-froid si le score n’évolue pas dans le bon sens pour les clermontois. Depuis l’an dernier le groupe a pris en maturité et en confiance. Morgan Parra sent lui moins de stress dans l’équipe. Des atouts pour éviter la déception de l’an dernier et la défaite contre le Leinster qui s’était jouée sur de nombreux petits détails.

5 - Les tribunes
Les supporters de l’ASM ont gagné le titre de « Yellow Army » grâce à leur formidable enthousiasme dans tous leurs déplacements. Ce nom est un hommage de la presse anglosaxonne en référence à la « Red Army » du Munster qui a les mêmes gênes : grosse ferveur à domicile et déplacement en masse. Clermont jouant à « domicile », on compte sur 20.000 clermontois contre 5.000 irlandais.

Tout la semaine les joueurs clermontois ont loué leurs supporters qui leur donnent la force supplémentaire pour remporter les matches. Et sur ce plan, Jamie Cudmore mise lui sur une victoire de la « Yellow Army »

Coup d’envoi à 18h - Match retransmis sur France 2


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics