Cyberbougnat

L’ASM Clermont confirme contre le Munster (26-19) mais rien n’est fait dans cette poule

Publié par Bertrand le lundi 15 décembre 2014 à 10h05min, mis a jour le lundi 15 décembre 2014 à 10h05min - 459 lectures

Sommaire de l'article

Rugby - Champions cup - 4ème journée — L'ASM a de nouveau livré une prestation de haut niveau pour battre le Munster mais la qualification est loin d'être jouée. Résumé, réactions et point sur le classement.

L’ASM Clermont Auvergne s’est imposée ce dimanche au terme d’un match de très haut niveau face à des Irlandais qui comptaient bien rendre la monnaie de leur pièce aux clermontois après l’affront de la semaine dernière. En témoigne le début de match difficile sous la pression irlandaise mais qui se solde finalement par seulement 6 points encaissés avec deux pénalités de Keatley (0-6, 12e).

Mais l’ASM a ensuite mis les ingrédients qu’il fallait pour ne pas laisser le Munster fait la course en tête. Cet orage passé, les clermontois se sont alors montrés supérieurs dans trop de domaines pour permettre aux irlandais de tenir la cadence : défense hermétique, mêlée fermée largement supérieure, attaque de feu.

Cela se traduit d’abord par un essai de Chouly (18e) pour revenir puis une pénalité de Lopez pour prendre la tête (8-6, 26e). L’ASM va ensuite se mettre un peu à l’abri à la mi-temps avec un formidable essai de Nakaitaci en slalomeur dans la défense irlandaise totalement destabilisée par les incroyables appuis d’un joueur qui mériterait d’être rappelé par Philippe Saint-André (40e). Après un premier quart d’heure difficile, l’ASM était ainsi en tête à la mi-temps (15-6).

Les irlandais réduiront bien l’écart à l’entame de la seconde mi-temps (15-9, 42e) mais vont aussi se retrouver à 14 avec un carton jaune pour une faute d’anti-jeu. Si le score n’évolua guère pendant ces 10 minutes (18-9), le meilleur était à venir car l’ASM toujours aussi portée vers l’attaque donnait du fil à retordre à une défense irlandaise en mise en difficulté par la vivacité et le rythme.

Il ne fallut en fait qu’une maladresse clermontoise pour les sauver d’un troisième essai précoce qui aurait probablement permis à l’ASM d’aller au bonus offensif. Après une percée de Lee puis un relai de Vahaamahina, bloqué à 5m, Lee replacé intercepta une passe sautée de Parra pour Guildford à l’aile et fit un en avant (60m). Le troisième essai arriva bien mais plus de 10 minutes après, avec une merveille de passe au pied de Lopez pour Chouly sur l’aile (26-9, 72e).

Il restait alors un peu de temps et Clermont semble en mesure d’aller au bonus mais la fin de match sera irlandaise. Les rotations et la fatigue cassent un peu la dynamique clermontoise et une volonté de jouer tous les ballons à la main attise le danger. Le talonneur Casey intercepte ainsi une passe de Lee pour aller aplatir (26-16, 75e). Il reste alors quelques minutes aux irlandais pour faire le forcing et revenir dans le bonus défensif ce qu’ils feront grâce à une pénalité lointaine de Keatley après la sirène (26-19).

 Le point au classement

Cette victoire permet à l’ASM de passer Noël en tête de sa poule avec 14 points. Ils devancent de seulement un point les Saracens qui se sont largement imposés contre Sale (28-15). Le Munster peut encore rêver grâce au point de bonus (10 points) à condition de faire un sans-faute. Sale n’avait plus d’espoir dans cette poule très relevée (2 points).

La prochaine journée le 17 janvier sera donc cruciale avec le déplacement de Clermont à Sale et celui du Munster chez les Saracens. Clermont a son destin entre les mains mais devra s’imposer en Angleterre avant une finale de poule au Michelin la semaine d’après contre les Saracens. La bonne surprise serait cependant que le Munster fasse fructifier son bonus en jouant un mauvais tour aux Saracens dès la 5ème journée...

 Réactions

Franck Azéma : « Il y a une régularité dans le travail, à l’entraînement et sur les matches, qui monte crescendo. Ce qui était important c’était de voir si, sur ce type de match éliminatoire, on pouvait être consistants, si on était capables d’avoir cette endurance mentale dans l’épreuve, et de construire nos victoires. Ca c’est acquis, c’est une bonne chose. »

Camille Lopez : « On s’attendait à un match de ce genre. Même si on avait gagné là bas, on savait la qualité de cette équipe et ils nous l’ont montrée sur les vingt premières minutes de jeu ! Ils nous ont acculé chez nous, on a été dans le dur. Mais on a su rester solidaires et sereins : on n’a pas paniqué et on est retourné chez eux pour scorer ! C’est ça qui était important, de rester sur notre stratégie malgré ça. Maintenant c’est important de faire la bascule sur le Top 14 : certes, on sort de deux bonnes prestations, mais il faut évacuer ça. »

Aurélien Rougerie : « C’est bien, cela prouve que nous sommes capables de faire de belles choses même si une petite tâche vient assombrir le tableau en fin de match où l’on ne maitrise pas et on veut jouer à tous prix pour essayer d’aller chercher ce point de bonus. Et finalement c’est le Munster qui gagner ce petit point de bonus défensif qui peut coûter cher à la fin. A nous de bien nous concentrer sur le sens que l’on veut donner au jeu surtout en fin de match. A nous de bien nous concentrer sur la suite avec le déplacement à Sale et la réception des Saracens. La poule n’est pas finie et il y a encore du boulot. »

Damien Chouly : « Sur la physionomie du match, on est très satisfaits de la victoire. Après un premier quart d’heure difficile, on a su ne pas s’affoler, conserver le ballon et marquer. Ce qui est surtout dommage, c’est de leur laisser le bonus défensif car ça peut coûter cher au final au vu du niveau de cette poule. On est en bonne position, mais rien n’est fait et il faudra faire encore deux bons matches. Je crois que ça va se jouer à la dernière journée. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics