Cyberbougnat

Coupe du Monde de Rugby : 7 joueurs de l’ASM Clermont dans le groupe France, 2 déçus

Publié par Bertrand le mardi 19 mai 2015 à 16h30min, mis a jour le jeudi 28 mai 2015 à 23h45min - 2368 lectures - 2 partages

Philippe Saint-André a annoncé la liste des 36 joueurs qui feront le stage de préparation pour la Coupe du Monde de rugby. Sept joueurs de l'ASM Clermont Auvergne figurent dedans mais pas Lopez et Domingo.

La Coupe du Monde 2015 a réellement débuté ce mardi pour les français avec l’annonce par Philippe Saint-André et son staff de la première liste de 36 joueurs sélectionnés pour la préparation. Pas de grosse surprise car 27 éléments ont participé au dernier Tournoi des Six Nations. Ceux qui figurent dessus ne sont pas tous assurés de jouer la Coupe du Monde car il faudra encore dégraisser le groupe, mais ceux qui n’y sont pas voient leurs espoirs s’envoler à moins de compter sur une blessure.

 Sept clermontois dans la liste

Des joueurs heureux d’y figurer l’ASM en compte un bon nombre. Clermont fournit en effet le plus gros contingent de joueurs. La liste ne suprendra pas vraiment après le dernier Tournoi des 6 Nations :

  • Vincent Debaty profite de son bon hiver et de son bon Tournoi après un gros travail physique pour montrer qu’il pouvait être autre chose qu’impact player. Un test de titulaire qu’il a notamment relevé haut la main en Angleterre.
  • Benjamin Kayser semble à côté de ses crampons en ce moment mais reste incontournable dans l’esprit du staff. Tant mieux pour lui et il aura le temps de se refaire physiquement.
  • Sébastien Vahaamahina intègre le groupe élargi mais le plus difficile pour lui sera de montrer qu’il peut rester fin août dans le groupe définitif ce qui n’a pas vraiment été le cas par le passé ce qui explique qu’il n’a pas joué en bleu depuis l’automne contre l’Argentine. Mais très régulier en Jaune et Bleu, il semble avoir peut être enfin les arguments pour convaincre : « Il est celui qui a le plus progressé. C’est un vrai titulaire dans son club de l’ASM par rapport à Romain Toafifenua ou Jocelino Suta. »
  • Damien Chouly avait été critiqué et mis sur le banc en fin de Tournoi pour son manque de puissance mais avait débuté comme capitaine de touche. Il a l’avantage de couvrir tous les postes de la troisième ligne.
  • Morgan Parra était incontournable dans cette liste surtout depuis son retour de blessure. Sa filouterie dimanche contre Toulon est un argument de plus. PSA a aussi retenu Kockott (Castres) et Tillous-Borde (Toulon).
  • Wesley Fofana n’a pas manqué de match de l’ère Saint-André en dehors de la fin du Tournoi à cause d’une blessure. Sa présence ne faisait aucun doute surtout qu’il a retrouvé du tranchant alors que l’impossibilité pour lui d’enchaîner les matches a perturbé sa saison.
  • Enfin capé avec le XV de France, Noa Nakaitaci offre de nombreuses solutions par sa polyvalence. Comme Vincent Debaty la fin de Tournoi en Angleterre plaide pour lui et le staff avait loué son travail et ses progrès au pied.

 Domingo et Lopez écartés

Cette liste fait aussi deux déçus à l’ASM, Camille Lopez et Thomas Domingo.

Camille Lopez désormais 5ème dans la hiérarchie

Très utilisé à l’ASM, numéro 1 depuis la Tournée d’Automne et titulaire pour les 4 premiers matches du Tournoi, Camille Lopez n’a pas convaincu pour ne pas dire qu’il a été flingué et accusé d’être responsable en partie des défaites françaises cet hiver. On lui reproche notamment son manque de réussite face aux perches.

De retour de blessure sans être tonitruant, il semblait tout de même pouvoir prendre une place surtout avec la blessure de Plisson. Mais il n’a pas convaincu le staff qui lui a préféré Rémi Tales pourtant peu convaincant à Castres, Frédéric Michalak (Toulon) blessé une bonne partie de la saison et qui ne sera pas remis en début de préparation, et François Trinh-Duc (Montpellier). Le retour de ce dernier ne faisait pas vraiment de doute pour reconstituer la charnière avec Parra même s’il n’a pas joué avec les Bleus depuis février 2014.

La déception sera d’autant plus grande pour Lopez que Plisson est le 37ème homme de Saint-André : le sélectionneur a affirmé, que, si sa guérison le permettait, il participera aux cinq premières semaines de préparation, en alternance avec les soins.

Il faut seulement espérer que ce glissement de Lopez de titulaire à 5ème place de la hiérarchie ne soit pas la conséquence de l’imbroglio médical autour de son genou en fin de Tournoi. Officiellement, Camille Lopez reste dans une liste de 50 joueurs de secours :

 « François est une évidence du fait qu’il revienne en grande forme avec Montpellier et qu’il a aussi connu une Coupe du monde. Rémi Tales est avec nous depuis 3 ans et connaît bien le groupe. Et à partir du moment où nous avons pris Tillous-Borde, on a voulu énormément de garanties au niveau du but. Fred Michalak est celui qui nous en a donné le plus depuis trois ans, plus que Camille. Sa saison est compliquée mais il a l’expérience du Mondial et on a voulu de l’expérience et du vécu à ce poste. Camille reste dans une liste de 50 joueurs. Il a été blessé et en difficulté et il a besoin de retrouver toute sa sérénité. »

Mais difficile pour lui d’espérer aller à la Coupe du Monde.

Aucun espoir pour Thomas Domingo

Thomas Domingo savait qu’il était loin dans l’esprit de PSA malgré tous ses efforts. Bien que placé dans la liste des 30 joueurs protégés et limité en nombre de matches pour se montrer, il a fallu plusieurs blessures pour qu’il intègre un groupe élargi en fin de Tournoi sans être retenu pour la feuille de match et avait été doublé par Debaty dans l’ordre. Dur à digérer pour lui qui était la référence à ce poste il n’y a pas si longtemps.

Son expérience semblait lui permettre de pouvoir prétendre à la préparation comme ce fut le cas pour Louis Picamoles et Dimitri Szarzewski. Mais sur ce point, PSA a misé sur les promesses d’Eddy Ben Arous (5 sélections) et Xavier Chiocci (3 sélections) figurent dans le groupe. La réponse de PSA est sans appel :

Une vision un peu particulière si on considère les 25 matches joués dont 17 titularisation, sa blessure récente et son retour depuis. Pire, avec la sélection de Chiocci, Thomas Domingo a même encore reculé dans la hiérarchie même si le toulonnais semble être un pari :

 « Xavier est devenu le titulaire à son poste au RCT. Il a été titulaire lors de la demi-finale et de la finale de Champions Cup. On l’avait vu en novembre et on sait qu’il est très fort en mêlée. C’est également un bon joueur de ballon. J’ai la conviction qu’il peut s’améliorer sur ses points faibles avec six semaines de préparation. »

La question est maintenant de savoir comment Camille Lopez et Thomas Domingo vont digérer une telle annonce qui intervient en plus à l’approche des phases finales. Ils auront peut-être bien du mal à finir la saison avec le moral au beau fixe.

 Spedding et Goujon dans la liste

Notons aussi que le futur clermont Scott Spedding est lui aussi dans la liste. L’arrière posera ainsi ses valises à l’ASM après la fin de la Coupe du Monde. L’ancien espoir clermontois Loann Goujon est lui aussi retenu.

 Cinq joueurs protégés non retenus

Avec Antoine Burban (16 matchs), Antonie Claassen (28 matchs), Maxime Machenaud (26 matchs) et Maxime Médard (28 matchs), Thomas Domingo (25 matchs) fait partie des cinq joueurs protégés en début de saison qui n’ont pas été retenus.

Philippe Saint-André s’est ensuite justifié sur l’application de cette règle :

« On a 25 joueurs des "30" dans cette liste des 36. Il fallait la faire à l’époque. C’était dans la convention FFR-LNR. Ça a permis à certains joueurs d’avoir une semaine de récupération ou de vacances au lieu de faire 8 heures de bus pour être le 25e homme sur une feuille de match de Top 14... Damien Chouly en est déjà à 33 matches, avec phase finale à venir... »

Statistique curieuse, car Damien Chouly a joué 27 matches rentrant dans le quota et 30 si on ajoute ceux des phases finales de Coupe d’Europe ne comptant pas dans le quota. Il atteindra peut être 33 si l’ASM va en finale de Top 14.

 Le groupe des 36

Avants : Eddy Ben Arous (Racing), Vincent Debaty (Clermont), Uini Atonio (La Rochelle), Xavier Chiocci (Toulon), Nicolas Mas (Montpellier), Rabah Slimani (Stade français), Guilhem Guirado (Toulon), Benjamin Kayser (Clermont), Dimitri Szarzewski (Racing), Alexandre Flanquart (Stade français), Yoann Maestri (Toulouse), Pascal Papé (Stade français), Sébastien Vahaamahina (Clermont), Thierry Dusautoir (Toulouse), Damien Chouly (Clermont), Bernard Le Roux (Racing), Yannick Nyanga (Toulouse), Louis Picamoles (Toulouse), Fulgence Ouedraogo (Montpellier), Loann Goujon (La Rochelle).

Arrières : Rory Kockott (Castres), Morgan Parra (Clermont), Sébastien Tillous-Borde (Toulon), Rémi Tales (Castres), Frédéric Michalak (Toulon), François Trinh-Duc (Montpellier), Mathieu Bastareaud (Toulon), Wesley Fofana (Clermont), Rémi Lamerat (Castres), Gaël Fickou (Toulouse), Alexandre Dumoulin (Racing), Yoann Huget (Toulouse), Noa Nakaitaci (Clermont), Sofiane Guitoune (UBB), Brice Dulin (Racing), Scott Spedding (Bayonne).

Les joueurs se réuniront dès le 6 juillet à Marcoussis puis partiront en stage à Tignes et à Falgos avant de jouer 2 matches face à l’Angleterre (15 août en Angleterre et 22 août en France). Le groupe sera alors réduit à 31 joueurs avant le 31 août maximum, probablement même le 23 août.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics