Cyberbougnat
Publicité Faire un don en ligne pour l'AFM-Téléthon.

ASM Clermont Auvergne : bien débuter contre les Scarlets de Llanelli

Publié par Bertrand le vendredi 12 octobre 2012 à 12h03min, mis a jour le samedi 13 octobre 2012 à 13h16min - 2764 lectures

Sommaire de l'article

Coupe d’Europe — L'ASM Clermont Auvergne débute la HCup ce samedi après-midi face à une équipe qui ressemble en partie à l'équipe du Pays de Galles. Un rendez-vous à ne pas manquer pour bien lancer la compétition.

Voilà enfin le premier rendez-vous européen de la saison. Enfin, car l’ASM Clermont Auvergne a semblé attendre ce premier match de Coupe d’Europe pour vraiment mettre en place son jeu. Sur le plan mathématique le début de saison est bon mais moins sur le jeu et l’implication. Par le passé, la HCup a toujous permis aux clermontois de monter leur niveau de jeu. Comme le dit Vern Cotter « le défi mobilisedes joueurs qui veulent se frotter au meilleur niveau et viennent ici pour ça. »

Et le défi sera intense car se dresse en face de l’ASM une poule complexe qui débute avec les gallois des Scarlets de Llanelli. Une équipe constituée d’internationaux et qui arrivée gonflée de confiance après un bon début de saison puisqu’ils sont deuxième de la Ligue Celtique. Elle présente une très bonne ligne de trois quarts qui fait vivre le ballon comme le fait le Pays de Galles. Logique, car cinq trois quarts (Knoyle, Priestland, Davies, Williams et North) étaient à la Coupe du Monde avec le XV Gallois. Depuis le début de saison, les gallois sont à 3 essais de moyenne par match.

Pour Vern Cotter « les Scarlets, c’est George North, un des meilleurs ailiers au monde avec une grosse faculté de "brêcher" ; deux centres rapides et costauds, qui apportent le danger ; un dix qui alterne bien le jeu à la main et au pied et un paquet d’avants mobile. Surtout, ils sont intelligents et savent jouer sur ces qualités de déplacement. »

 Etre fort devant

Ce premier rendez-vous est donc digne du défi européen qui attend les clermontois. Mais l’ASM n’est plus là pour jouer et apprendre, elle est là pour remporter ce trophée. Après avoir échoué de si peu l’an dernier en demi-finale contre le Leinster, les clermontois savent que le droit à l’erreur n’existe pas et que cela va se jouer sur des détails. Mais les clermontois savent aussi qu’ils n’étaient pas très loin.

Secoués en conquête à Castres, chahutés à domicile plusieurs fois, les clermontois doivent monter leur niveau de jeu. Et pour priver l’adversaire de ballons intéressants à jouer avec une attaque, c’est sur la conquête et la pression devant que cela va se jouer. Comme le résume Nathan Hines, « devant, nous avons une grosse responsabilité. Nous avons subi à Castres et nous voulons monter que nous sommes capables de réagir. Si nous arrivons à faire le boulot devant, je pense que ce sera très compliqué pour eux de gagner ici. »

Les joueurs le disent, cette semaine d’entraînement a été différente des précédentes. Reste maintenant à le montrer sur la pelouse ce samedi à partir de 16h40 au Parc des sports Marcel Michelin.

 Composition

L’équipe clermontoise sera largement différente de celle qui s’est présentée sur la pelouse de Castres avec 9 changements. Vern Cotter va aligner une équipe internationale : Thomas Domingo, Benjamain Kayser et Davit Zirakashvili en première ligne, Jamie Cudmore et Nathan Hines en seconde, Gerhard Vosloo et Julien Bonnaire et Damien Chouly en troisième ligne.

La charnière sera animée par Morgan Parra et Brock James. Wesley Fofana est aligné avec le capitaine Aurélien Rougerie pour la première fois de la saison au centre. Les ailiers fidjiens, Naipolioni Nalaga et Sitiveni Sivivatu seront sur les ailes pendant que Lee Byrne couvrira l’arrière.

Le banc sera d’un aussi très haut niveau avec Debaty, Paulo, Kotze, Pierre, Vermeulen, Radosavljevic, Skrela et Stanley.

Le match sera retransmis sur France 2


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois