Cyberbougnat

Victoire de l’ASM Clermont Auvergne contre le Leinster au terme d’un rude combat (15-12)

Publié par Bertrand le dimanche 9 décembre 2012 à 17h59min, mis a jour le dimanche 9 décembre 2012 à 18h11min - 2276 lectures

Rugby - Coupe d’Europe - 3ème journée — Ce fut un rude combat ce dimanche après-midi au Stade Michelin, mais l'ASM en est sortie victorieuse

Comme on pouvait s’y attendre, le match fut engagé. Les deux équipes n’avaient aucunement l’intention de laisser le moindre espace à son adversaire en serrant la défense et en gardant le ballon le plus possible.

Dès l’entame les clermontois essaient d’envoyer du jeu et c’est sur des mêlées sanctionnées qu’ils ouvrent rapidement le score par une pénalité de Parra (3-0, 4e). Mais le Leinster réagit et revient par une pénalité de Sexton (3-3, 8e). Un moindre mal vue l’action qui aurait pu aller à l’essai. Le buteur irlandais manque cependant quelques minutes plus tard une seconde pénalité dans ses cordes (14e).

Prévenus, les clermontois repartent à l’attaque, occupent toute la largeur du terrain en enchaînant à la main. Les irlandais se mettent à la faute et Clermont reprend l’avantage avec une pénalité de Parra (6-3, 18e). Les lignes arrières clermontois vont ensuite enflammer un peu le stade. Après une récupération sur une chandelle, le jeu part vite au large pour Sivivatu, Rougerie et Byrne qui combinent et s’infiltrent dans la défense. L’action est avortée et les irlandais se mettent à la faute. Parra donne un peu de marge à l’ASM (9-3, 23e).

 Un combat féroce

Les deux équipes se rendent coup pour coup et le Leinster repart à l’offensive en misant sur la puissance de ses avants. Les clermontois se mettent à la faute et permettent à Sexton de ramener le Leinster à 3 points (9-6, 28e). Et les irlandais poursuivent sur le même schéma en confisquant le ballon et en pilonnant. Cudmore se met une seconde fois à la faute devant les poteaux et Sexton remet les deux équipes à égalité (9-9, 33e).

Mais dès le renvoi, Clermont remet la pression sur le réceptioneur irlandais et récupère le ballon. Les clermontois n’en font rien et l’arbitre revient à une faute irlandaise sur la réception et donne une pénalité que Parra passe sans problème (12-9, 35e). L’arbitre prévient aussi les deux équipes d’éviter les fautes répétées sinon il sortira les cartons.

La mi-temps se termine sur une dernière occasion clermontoise avec de bons enchainements mais les sorties de balle sont ralenties par les fautes irlandaises. Et alors que l’arbitre laissait l’avantage, James aligne un drop qui donne 6 points d’avance aux clermontois (15-9, mi-temps).

 Seulement 3 points marqués en seconde mi-temps

La seconde mi-temps va débuter avec un arrêt de volée magistral de Byrne devant Nacewa lancé comme une bombe. Ce n’est qu’un avertissement car les irlandais sont revenus avec des intentions et mettent sous pression les clermontois. Le jeu est hâché par les fautes et les difficultés en mêlée et Clermont est acculé dans son camp. Un gros effort irlandais sur une énième mêlée permet à Sexton de ramener le Leinster à 3 points (15-12, 52e).

Les clermontois sentent qu’il faut réagir et ne pas laisser les irlandais imposer leur rythme. Ils repartent donc à l’attaque mais la défense irlandaise est solide et fait perdre un peu le fil du jeu aux clermontois. A l’expérience les irlandais imposent leur rythme et pourrissent les regroupements comme ils savent si bien le faire. Le score lui ne bouge pas.

Le combat est féroce et les ballons sont chers à gagner. Les espaces se referment très rapidement dès que la moindre brèche s’ouvre, et ça plaque à tour de bras. Le jeu se concentre dans le milieu de terrain et le score ne bouge toujours pas.

On va finalement aller ainsi jusqu’à la fin de la rencontre. Les clermontois auront bien un ou deux débuts d’occasions d’essai pour priver les irlandais du bonus défensif mais sans succès.

L’ASM Clermont Auvergne s’impose ainsi 15-12 et a ce soir 5 points d’avance sur le Leinster avant d’aller en Irlande la semaine prochaine.

 Réactions

Julien Bonnaire  : « On savait que ça allait être difficile. Ce n’est pas la meilleure équipe d’Europe pour rien. Ils sont venus pour gagner car ils avaient besoin de la victoire pour continuer. Ce fut âpre, difficile. On a fait quelques erreurs mais c’est une belle victoire. »

Aurélien Rougerie : « C’était difficile de conserver un ballon. On n’a pas lâché en défense, on a tenu bon ce qui est important contre des équipes comme ça. On a eu quelques occasion mais nous ne sommes pas passé non plus. On analysera ce qui a marché ou pas à la vidéo à froid pour garder ce qui a bien marché. »

Benjamin Kayser : « Dur, mais ce sont les doubles champions d’Europe en titre. C’est une équipe pleine d’expérience et de vice. Nous étions bien en mêlée au début puis ils ont raccourcis les distances ce qui n’était pas le mieux pour nous. C’est 4 points pris contre une équipe toujours à la limite. Tous les enseignements sont précieux pour la semaine prochaine notamment en conquête. J’ai l’impression qu’on a fait que défendre. Mais il y a un super état d’esprit. On ne lâche rien, on se bat. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois