Cyberbougnat

Tournoi des Six Nations : les clermontois de France - Pays de Galles

Publié par Bertrand le vendredi 27 février 2015 à 10h24min, mis a jour le vendredi 27 février 2015 à 11h46min - 642 lectures - 2 partages

Rugby — Morgan Parra sera très observé ce samedi pour son retour comme titulaire avec le XV de France. Associé à la charnière avec Camille Lopez il est attendu comme le meneur qu'il manque à cette équipe. Quatre clermontois seront titulaires côté français, Jonathan Davies aussi côté gallois.

Après une victoire à domicile contre l’Ecosse et une défaite en Irlande, le XV de France recevra le Pays-de-Galles ce samedi au Stade de France pour la troisième journée du Tournoi des 6 Nations (18 heures). Et pour ce match, Philippe Saint-André a remis aux commandes du jeu Morgan Parra qu’il associera pour le coup avec Camille Lopez.

Morgan Parra semblait payer la note de la dernière tournée catastrophique en Australie cumulant en plus blessure et suspension. Il avait ainsi perdu sa place pour la tournée d’Automne et le début du Tournoi. Il a construit son retour par ses performances avec l’ASM Clermont Auvergne :

« Ce serait faux de dire que je n’ai pas cogité. J’ai toujours voulu revenir. Maintenant, ma priorité c’était de revenir au sein du club comme il fallait et être bien physiquement. Il y a eu un moment où je tournais moins bien, où j’étais moins bien au sein du club. La non-sélection était tout à fait normale. La chance que j’ai eue, c’est de bien tourner avec les mecs autour de moi, qui m’ont aidé à retrouver l’équipe de France grâce à de gros matches en championnat et en Champions Cup. »

Et il met en avant le rôle de Franck Azéma dans ce retour :

« On a beaucoup échangé au sein du club avec Franck Azéma sur certaines choses à retrouver. Il fallait aussi retrouver cet esprit de gagne. C’était surtout ça que j’avais perdu à un moment donné. »

Il a profité des blessures pour revenir dans le groupe en début de Tournoi et ses entrées précédentes dans ont été louées alors que Kockott était mal à l’aise.

Morgan Parra apparaît pour certains comme le patron nécessaire dans l’équipe et sera très attendu. Une bonne fin de Tournoi devrait lui ouvrir le chemin de la Coupe du Monde. Il sera donc sous pression ce qui est plutôt bénéfique pour lui.

Philippe Saint-André a justifié la sélection de Parra plutôt que celle de Sébastien Tillous-Borde titulaire en novembre :

 « Morgan est encore très jeune mais il a une cinquantaine de sélections. C’était notre titulaire lors de la Tournée en Australie puis il s’est blessé. Il revient bien. Il a des automatismes avec Camille car ils jouent ensembles en club. C’est quelqu’un d’expérience qui connaît le très haut niveau et cela ne peut être que bénéfique pour le XV de France. »

Morgan Parra a aussi la confiance de ces coéquipiers du XV de France, à l’image de Yoann Maestri :

« On se connaît très bien puisque l’on est de la même génération. On a énormément d’affinités et de complicité. Je pense que c’est un gros compétiteur, ça c’est hyper important. Et surtout c’est quelqu’un de très courageux. On ne dirait pas comme ça avec son physique de moustique (rires), mais Morgan c’est quelqu’un qui a énormément de courage et d’abnégation et qui donne tout pour l’équipe. Ça c’est important. »

Morgan Parra honorera sur la pelouse du Stade de France sa 59ème sélection avec l’équipe de France, à 26 ans seulement.

 Un axe clermontois

Critiqué pour sa prestation en Irlande, Camille Lopez aura une nouvelle chance de briller. Il est vrai qu’il aurait été dommage que PSA ne tente pas enfin d’aligner cette charnière qui joue ensemble à l’ASM. Le sélectionneur français lui laisse donc du temps :

« J’attends qu’il continue à progresser, qu’il ne se mette pas une pression supplémentaire et qu’il alterne le jeu comme il sait le faire. Il a énormément de talent et travaille beaucoup depuis quelques saisons. Il a la confiance du staff et des joueurs, il va enchaîner sa sixième titularisation d’affilée. »

C’est normalement Camille Lopez qui gardera le rôle de buteur mais Morgan Parra pourrait buter aussi : « La décision finale sera prise vendredi mais il y a beaucoup de chances que la confiance soit maintenue à Camille dans ce secteur. »

Et cette charnière clermontoise sera bien entourée. A l’exception de Papé suspendu, PSA a confirmé le pack et titularisé une nouvelle fois Damien Chouly en troisième ligne. Et si Bastareaud a été remplacé par Rémi Lamerat, Wesley Fofana reste inamovible au centre.

 Deux clermontois sur le banc, deux à la maison

En Irlande, la rentrée en jeu des remplaçants de la première ligne avait été louée. PSA leur renouvelle donc sa confiance. Benjamin Kayser et Vincent Debaty seront sur le banc.

Les deux autres clermontois sont eux rentrés chez eux. En deuxième ligne, le staff a préféré Romain Taofifenua à Vahaamahina. Le toulonnais profite logiquement de son entrée en jeu remarquée en Irlande.

Déception pour Noa Nakaitaci qui ne profite pas de la blessure de Teddy Thomas pour rentrer dans le XV de France. PSA lui a préféré Sofiane Guitoune qui partait avec un peu d’avance dans son esprit : « Sofiane était avec nous au mois de novembre 2013. Il était même titulaire mais il a connu de graves blessures. Il revient et il a pour lui d’être un joueur très polyvalent. Il peut jouer arrière, centre ou ailier. Il aime le ballon et participe énormément au jeu. Il a aussi réalisé une grosse performance contre Toulon samedi. »

PSA a aussi gardé Bastareaud comme impact player sur le banc des remplaçants plutôt que le clermontois plus polyvalent.

Enfin, le futur clermontois Scott Spedding n’est pas retenu avec le retour à l’arrière de Brice Dulin. L’ancien clermontois Loann Goujon sera lui sur le banc.

 Le XV de France

Le XV de départ : Brice Dulin (Racing) ; Yoann Huget (Toulouse), Rémi Lamerat (Castres), Wesley Fofana (Clermont), Sofiane Gitoune (Bordeaux) ; Camille Lopez (Clermont), Morgan Parra (Clermont) ; Bernard Le Roux (Racing), Damien Chouly (Clermont), Thierry Dusautoir (cap, Toulouse) ; Yoann Maestri (Toulouse), Romain Taofifenua (Toulon) ; Rabah Slimani (Stade Français), Guilhem Guirado (Toulon), Eddy Ben Arous (Racing).

Remplaçants : Uini Atonio (La Rochelle), Vincent Debaty (Clermont), Benjamin Kayser (Clermont), Jocelino Suta (Toulon), Loann Goujon (la Rochelle), Sébastien Tillous-Borde (Toulon), Rémi Tales (Castres), Mathieu Bastareaud (Toulon).

 Jonathan Davies titulaire avec le Pays de Galles

Sans surprise, le Pays de Galles alignera au centre le clermontois Jonathan Davies qui avait marqué un très bel essai contre l’Ecosse. En attendant que son association à l’ASM avec Wesley Fofana face de réelles étincelles, les deux centres talentueux seront titulaires. La presse galloise ne pouvait manquer de lui poser la question sur le français :

« Je ai la chance de jouer avec Wes et je ne peux pas en dire assez sur lui, il a tout. Je l’ai toujours tenu en haute estime, mais être en mesure de travailler avec lui cimente toutes vos pensées sur lui. C’est bon de jouer avec lui et j’ai hâte de jouer contre lui en espérant savourer la victoire. »

Jonathan Davies a aussi expliqué que français et gallois s’étaient un peu taquinés après le match Racing-Clermont le week-end dernier. Pour le gallois « c’est agréable d’avoir ces relations dans le rugby, c’est bon pour le jeu, j’aime la camaraderie. » Ils ne se feront cependant pas le moindre cadeau ce samedi.

Le Pays de galles a effectué 4 changements avant d’affronter la France (samedi 18h au Stade de France). George North, Samson Lee, Luke Charteris and Scott Baldwin entrent dans l’équipe de départ.

Le XV du Pays de Galles : Leigh Halfpenny (Toulon), George North (Northampton Saints), Jonathan Davies (ASM Clermont Auvergne), Jamie Roberts (Racing Metro), Liam Williams (Scarlets), Dan Biggar (Ospreys), Rhys Webb (Ospreys), Gethin Jenkins (Cardiff Blues), Scott Baldwin (Ospreys), Samson Lee (Scarlets), Luke Charteris (Racing Metro), Alun Wyn Jones (Ospreys), Dan Lydiate (Ospreys), Sam Warburton (Cardiff Blues, CAPT), Taulupe Faletau (Newport Gwent Dragons).

Remplaçants : Richard Hibbard (Gloucester), Paul James (Bath), Aaron Jarvis (Ospreys), Bradley Davies (Wasps), Justin Tipuric (Ospreys), Mike Phillips (Racing Metro), Rhys Priestland (Scarlets), Scott Williams (Scarlets).


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois