Cyberbougnat

Clermont en demi-finale : Résumé de la formidable victoire de l’ASM contre Northampton (37-5)

Publié par Bertrand le samedi 4 avril 2015 à 21h40min, mis a jour le vendredi 10 avril 2015 à 00h43min - 6576 lectures - 1 partage

Rugby - Coupe d’Europe - Quart de finale — Les clermontois ont probablement livré leur meilleure première mi-temps depuis bien longtemps pour se faciliter la qualification en demi-finale de Coupe d'Europe. Dépassés toute la rencontre, les anglais de Northampton n'ont jamais été en mesure de croire en la qualification.

L’ASM Clermont Auvergne a largement remporté son quart de finale de Coupe d’Europe ce samedi soir au Stade Marcel Michelin. Les clermontois ont livré une prestation exceptionnelle, notamment en première mi-temps, pour écraser Northampton (37-5).

Si ces dernières semaines, le jeu clermontois avait posé de nombreuses questions, on a vu ce samedi soir une équipe d’un tout autre niveau, livrant probablement sa meilleure mi-temps depuis très longtemps. Un peu comme si toutes les promesses de l’effectif s’étaient révélé pour assommer et balayer en quelques minutes le champion et leader du championnat d’Angleterre.

Les clermontois ont ainsi maitrisé tous les secteurs de jeu et se sont rendu le
match facile en privant les anglais de ballon. Les clermontois se sont ensuite montré d’une redoutable efficacité ballon en main et très réalistes pour concrétiser toutes les occasions d’essais.

Après trois essais et un 100% au pied de Brock James, l’ASM avait plié le match dès la fin de la première mi-temps. Les anglais n’avaient guère d’espoir de revenir, ont tout de même essayé en début de deuxième période, mais un essai en contre de 80m d’Abendanon a fini de leur couper les ailes.

Les anglais profiteront d’une relâchement et d’un carton jaune à Bonnaire pour sauver l’honneur au score avec un essai mais pas de quoi troubler les clermontois. L’ASM Clermont Auvergne est en demi-finale et le peuple jaune et bleu retrouvera bientôt le chaudron de Geoffroy Guichard. Il faudra attendre demain pour connaître l’adversaire entre le Racing et les Saracens. Mais quel superbe match !

Film du match

Dans les premières minutes les deux équipes s’observent sans prendre de risque en essayant d’occuper le terrain. Les clermontois sont bien rentrés dans le match et vont vite ouvrir le score. Sur une chandelle Abendanon met la pression sur un anglais qui fait un en-avant. Les clermontois rentrent parfaitement en mêlée et mettent sur le reculoir les Saints. Brock James ne manque pas la pénalité face aux poteaux (3-0, 5e).

Les clermontois dominent les premières minutes et sont parfaitement dans le match à l’image d’un Brock James qui trouve une touche milimitrée devant la ligne. Les anglais maitrisent le ballon mais dévissent le dégagement. Les clermontois maitrisent parfaitement la touche et enchaînent une belle combinaison pour s’approcher de la ligne puie envoient sur Nakaitaci qui néglige l’aile et préfère slalomer entre les anglais pour aller aplatir entre les perches. L’arbitre accorde l’essai après vidéo et James passe facilement la transformation (10-0, 13e).

Sur le renvoi, les clermontois sont en difficulté puis se font piquer le ballon sur leur lancé en touche. Bonnaire parvient bien toutefois d’un coup de pied vers l’arrière à remettre le ballon côté clermontois mais Brock James se fait bloquer au sol. Heureusement, l’ouvreur anglais rate la pénalité (15e).

Les clermontois sont déchaînés et vont se procurer une magnifique occasion. Sur un turn-over les anglais ont tenté une attaque et Pisi un coup de pied à suivre récupéré par Abendanon qui relance. L’anglais élimine et remet l’équipe dans le bon sens, puis le jeu part vers l’autre aile ou les espaces sont énormes. Fofana prend le trou mais fait un en-avant ensuite au moment de transmettre (21e). Dommage !

Mais Clermont va quand même augmenter son avance une nouvelle fois grâce à la mêlée. Le pack anglais pourtant plus lourd a du mal à stabiliser face à la puissance et la cohésion clermontoise et le pilier anglais finit par mettre la main au sol. Brock James passe la pénalité à 40m sur le bord de touche (13-0, 26e).

Les anglais sont privés de ballon. Sur le renvoi Lawes, échappe le ballon et Nakaitaci se fait la belle avant d’être repris et ne parvient pas à sortir les ballons. Les anglais tentent d’attaquer mais se font repousser par la défense clermontoise.

Les anglais vont ensuite subir la furia clermontoise. Les vagues de l’ASM font reculer les anglais puis Fofana trouve le trou et un relai de Nalaga pour entrer dans les 22m anglais. Le ballon ressort vite et Brock James allonge une sauté pour Nakaitaci qui aplatit son second essai en coin. Brock James poursuit son 100% et l’ASM continue de creuser l’écart (20-0, 31e).

Sur le renvoi, Lawes très rapide profite d’un peu d’inattention pour récupérer le ballon mais les anglais se mettent ensuite à la faute. Les clermontois semblent un peu moins imprécis. Mais ce moment de crainte est vite remplacé par une nouvelle joie. Les clermontois poursuivent sur leur rythme et conservent le ballon. Alors qu’ils balaient ainsi le terrain, Abendanon cadre son défenseur pour créer un espace puis sert idéalement Fofana qui aplatit le troisième essai de l’ASM tout en prenant soin de faciliter la transformation de James (27-0 avec la transformation, 39e).

L’ASM boucle ainsi une mi-temps parfaite où le seul petit soucis est la touche contestée par les anglais. Et encore les clermontois ont trouvé la solution en raccourcissant la touche en fin de mi-temps.

A la mi-temps, Courtney Lawes ne revient pas sur le terrain et n’aura donc découpé personne ce samedi. On attend surtout une réaction anglaise mais les clermontois veillent en défense et les anglais semblent perdus. En témoigne une relance des anglais depuis leur camp qui se termine par un ballon gardé au sol et une pénalité face aux poteaux pour James (30-0, 46e).

Les anglais vont toutefois revenir dans le camp clermontois et parvenir à enchaîner un peu de jeu en imposant de nombreuses charges sans toutefois gagner de terrain malgré de longues actions. Les anglais obtiennent quelques pénalités mais ne tapent pas et choisissent la touche. Sur la première les clermontois volent le ballon. Les anglais reviennent et sont proches de l’essai. Ils sont repoussés et essaient d’envoyer au large mais Abendanon vole le ballon dans les mains de Ken Pisi à 5m de la ligne et s’échappe pour aller aplatir seul entre les perches avec un grand sourire. Vraiment le seul anglais heureux sur la pelouse aujourd’hui ! (37-0, avec la transformation, 55e).

Le Stade Michelin toujours en fusion entonne alors la Marseillaise. Seule fausse note, Julien Bonnaire écope d’un carton jaune. Sur un regroupement il essaie d’aller récupérer le ballon, demande à l’arbitre s’il peut jouer. Ce dernier ne semble pas répondre mais siffle quand l’auvergnat joue. Julien Bonnaire sort furieux (58e).

Même à 14 les clermontois continuent d’avancer et ne sont pas loin d’aller à l’essai (62e). Le coaching bat alors son plein. Domingo entrée quelques minutes plus tôt et rejoint Ulugia, Pierre, puis par Rougerie à la place de Fofana légèrement blessé. La blessure de Fritz Lee au genou ou à la cuisse semble en revanche plus grave, il est remplacé par Bardy. Ces changements et l’infériorité numérique désorganisent un peu les clermontois qui finissent tout de même par prendre un essai par Waller après de grosses vagues anglaises. Au moment d’aplatir, Ulugia venu au plaquage se prend un coup et un coup de poing de l’anglais mais l’arbitre ne trouvera rien à redire malgré des images très claires. L’anglais Myler manque ensuite la transformation (37-5, 67e).

Même si les anglais ne peuvent plus l’emporter, ils jouent tout de même jusqu’au bout pour essayer de marquer un deuxième essai mais les clermontois ne lâchent rien. Le pack clermontois va ainsi se faire un plaisir de les faire reculer sur une mêlée anglaise à quelques mètres de la ligne (76e).

Si le jeu baisse de rythme, l’ambiance elle est toujours aussi chaude dans le Michelin qui entonne une nouvelle Marseillaise tout en chantant « on est en demi ». Une magnifique soirée de rugby !


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics