Cyberbougnat

Racing - Clermont : l’ASM paie ses trop nombreuses fautes (26-20)

Publié par Bertrand le dimanche 1er mai 2016 à 16h25min, mis a jour le dimanche 1er mai 2016 à 16h23min - 1896 lectures

Rugby - Top 14 - 22ème journée — On a vu un beau match sur une pelouse de Colombes baignée de soleil. Un match intense avec beaucoup de jeu et d’engagement mais aussi trop de fautes des clermontois qui ont joué 20 minutes à 14. L'ASM Clermont Auvergne a longtemps mené mais revient bredouille.

En première mi-temps l’ASM Clermont Auvergne joue contre le vent ce qui permet logiquement au Racing de venir jouer dans le camps clermontois. Toutefois, la capacité offensive de Clermont a fait la différence avec deux essais de toute beauté. Sur le premier, Rougerie s’échappe plein axe à 40m de la ligne et se joue de la défense du Racing en profitant de la course du Fofana (10e). Sur le second, Chouly décale d’abord Abendanon d’une passe sautée, l’anglais lui rend quelques mètres plus loin et le capitaine clermontois file à l’essai ballon dans une main comme un fidjien après un joli cadrage débordement et rafut sur Dulin (36e).

Mais ces deux essais ne sortent pas le Racing de la rencontre. Car si la défense de l’ASM est suffisament solide pour éviter les essais, elle est trop souvent pénalisée, 9 fois en première période, ce qui permet à Machenaud de marquer 4 pénalités à 100% de réussite. L’ASM a aussi joué à 14 pendant 10 minutes après un jaune contre Lapandry pour plaquage sans ballon (26e). Malgré ses deux essais Clermont n’a donc que deux points d’avance à la mi-temps (12-14, mi-temps).

En seconde période, les clermontois vont continuer à faire trop de fautes permettant ainsi à Machenaud de continuer sa série au pied sur les pénalités offertes (7/7). Les clermontois jouent aussi une nouvelle fois à 14 après une expulsion temporaire un peu sévère de Davies pour une poussette sur Talès à la lutte sous une chandelle (57e). Grâce à des pénalités de Parra (42e) et Lopez (61e) parvient à garder la tête une bonne partie du temps et aurait pu reprendre le score mais la tentative de Lopez passe à côté (70e).

Menée d’un point à quelques minutes de la fin du match (21-20), l’ASM est obligée de faire du jeu pour aller chercher la victoire et tente une relance dans ses 22m. Mais le coup de pied rasant de Davies est contré par Rockocoko. Vuli Vuli qui avait perdu avec l’ASM contre le Racing cet hiver, récupère le ballon et file à l’essai pour asssurer la victoire francilienne (78e). La transformation de Machenaud est repoussée par le poteau mais cela ne change rien à la victoire francilienne (26-20)

L’ASM repart sans point de déplacement pour la première fois de la saison. Cette défaite ne change pas grand chose puisque l’ASM reste leader et solidement installée dans les 2 premiers, surtout après la défaite de Toulon. On notera en revanche que comme contre Montpellier, Clermont aura perdu deux fois contre le Racing cette saison en championnat. Comme le disait Damien Chouly a la fin du match, « cela restera dans le têtes » pour la fin de la saison.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois