Cyberbougnat

Nouveau record pour Renaud Lavillenie (6,04m) !

Publié par Bertrand le dimanche 26 janvier 2014 à 10h02min, mis a jour le samedi 1er février 2014 à 09h51min - 2422 lectures

Saut à la perche — Le clermontois a fait grimper le record à 6m04 hier soir à Rouen et ne fut ensuite pas si loin de battre le record du monde de Sergey Bubka.

Renaud Lavillenie est en forme et a battu hier son propre record de France qui datait de mars 2011 lors des championnats d’Europe indoor à Paris. Au meeting de Rouen, le perchiste clermontois s’est envolé à 6.04m dès le premier essai. Le concours était déjà gagné après ses deux sauts à 5.83m et un pour passer 5.93m.

Renaud Lavillenie s’est ensuite attaqué au record du monde de Sergueï Bubka, 6.15m à Donetsk en 1993. Il a donc fait placer la barre à 6.16m et sa première tentative a démontré qu’il n’en était pas si loin. Ce que confirme son entraîneur Philippe d’Encausse : « C’est l’accomplissement de tout le travail de cet hiver. Il y avait des indicateurs qui permettaient de dire qu’il était vraiment en forme. Le record du monde ? C’est un objectif qu’on ne cache pas. Il y a eu de belles tentatives de record du monde ce soir. C’est un objectif qu’on ne cache pas. On travaille tous les jours pour s’en approcher et Renaud est l’un des seuls à s’en être approché de si près. On y croit ! Il a le talent pour et c’est un bosseur hors normes. Je ne vois pas pourquoi il n’y arriverait pas. »

Renaud Lavillenie ne dit pas autre chose : « Il ne faut pas avoir peur du mythe. Il faut savoir oser le défier. Je tente de nouvelles choses cette saison et le travail paye. Je ne suis pas encore au top alors ça laisse augurer le meilleur… » Quand le meilleure arrivera-t-il ? Aux championnats du monde en pologne en Mars à moins que ce soit dès son prochain meeting le 8 février... à Donetsk.

En attendant, le tsar Sergueï Bubka qui voit dans le clermontois celui capable de battre son record n’a pas manqué de le féliciter via Twitter :

Le saut de Rouen n’est pas le plus haut de sa carrière. En mars 2013, il avait franchi 6,07m aux championnats d’Europe à Göteborg mais le saut avait été invalidé car la barre avait touché un soutien métallique. Le Clermontois possède également le record de France en plein air avec un saut à 6,02 m, réalisé lors des Jeux Olympiques à Londres.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics