Cyberbougnat

L’ASM Clermont Auvergne surclasse le Stade Français pour une victoire bonifiée (10-37)

Publié par Bertrand le samedi 2 mars 2013 à 16h51min, mis a jour le dimanche 3 mars 2013 à 18h28min - 646 lectures

Rugby - Top 14 - 20ème journée — Il n'y a pas eu photo au Stade de France entre une équipe clermontoise impressionnante et une équipe parisienne dépassée en puissance et vitesse. L'ASM l'emporte largement avec le bonus offensif.

L’ASM Clermont Auvergne avait annoncé la couleur cette semaine. Elle allait à Paris pour faire un résultat et sa composition très tricolore le prouvait. Mais difficile d’imaginer une telle entame de match. Dès la 2ème minute après une touche bien captée, James lance Byrne qui crée une brèche, fixe deux défenseurs et offre un ballon à Rougerie qui va aplatir le premier essai (0-7, 2e). Les clermontois sont bien entrés dans le match et vont ensuite faire plier la mêlée parisienne pour permettre à Parra d’ajouter trois points de plus (0-10, 8e).

Et ce n’est pas fini, car l’ASM va démontrer sa supériorité collective et individuelle. Cela part d’une récupération aérienne de Sivivatu sur une aile, d’un jeu qui part à l’autre aile avec un Nalaga surpuissant qui renverse tout sur son passage, un bon relai collectif, un ballon qui repart au centre par James et Sivivatu qui accélère pour décaler Cudmore qui marque presque tranquillement avoir déposé le dernier défenseur (0-17, 13e).

Après cette entame tonitruante, les clermontois soufflent un peu et Paris se remet en selle en profitant de quelques erreurs. Bonneval profite de ce bon temps pour marquer une première pénalité pour les parisiens (3-17, 20e). Mais l’ASM ne va pas souffler longtemps. Encore une fois sur une touche, le ballon part vite vers King qui élimine son vis-à-vis avec un cadrage-débordement rapide, il trouve Rouge qui allonge la passe pour Sivivatu qui n’a aucun mal à aller marquer le troisième essai après une petite feinte de passe (3-24, 26e).

L’ASM déroule comme à l’entraînement, récite un rugby total où le ballon virevolte de mains en mains via passes sur un pas ou au contact. Un vrai régal pour les yeux et il s’en faut d’un petit en-avant que Nalaga n’aille marquer le quatrième essai (35e). En fait on a l’impression que n’importe quel ballon porté peut aller à l’essai.

A la mi-temps Morgan Parra se montre satisfait mais pas à 100% : « Il faut qu’on arrive à conserver le ballon. On fait un peu trop tomber le ballon dans leur camps. Il va falloir conserver un peu plus le ballon pour conserver le bonus, porter le ballon. On tente des choses mais il ne faut pas faire n’importe quoi. »

 Clermont s’endort

La seconde mi-temps attaque moins vite mais Parra ajoute des points sur pénalités (3-30, 47e et 50e). Les clermontois ne se précipitent pour aller marquer le quatrième essai pour sécuriser le bonus mais s’évertuent à rester dans le match. Les parisiens profitent de ce rythme plus calme pour se rapprocher de la ligne d’essai clermontoise et mettre la pression. Mais Clermont maitrise tranquillement en défense. Peut être trop car finalement les clermontois s’endorment et subissent.

Pourtant quand ils repartent à l’attaque ils arrivent à porter rapidement le danger. Ils seront proches de l’essai mais sont repoussés par une faute parisienne. Ils bénéficient d’une pénalité qu’ils essaient de jouer rapidement d’une longue passe au pied mais dans la lutte aérienne entre Pierre et Fainifo ne permet pas d’aplatir.

Et au contraire c’est Paris qui va marquer. Les parisiens qui sont repartis à l’attaque pour sauver l’honneur vont cette fois aller à l’essai après de nombreux temps de jeu (10-30, 71e). Un essai qui ne prive pas Clermont de la victoire mais les prive alors du bonus offensif.

 Nalaga reprend le bonus

Mais ce n’est pas une perte très longue car Clermont ressort une nouvelle fois son arme Nalaga. Très actif en démolisseur de défense durant tout le match, il va cette fois s’offrir son essai en ouvrant lui même une brèche en raffutant et en échappant aux plaquages pour aller aplatir tranquillement (10-37, 76e).

Plus rien ne sera marqué et l’ASM Clermont Auvergne signe une victoire probante. Les clermontois ont réalisé une première mi-temps de réveil, et s’ils se sont un peu endormis en seconde période ils ont su réagir pour aller chercher le bonus en fin de match. Les clermontois prennent provisoirement la tête du Top 14 et mettent la pression sur Toulon et Toulouse ce soir.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois