Cyberbougnat

L’été 2016 du Clermont Foot 63 : suivez toute l’intersaison

Publié par Bertrand le mardi 21 juin 2016 à 08h38min, mis a jour le vendredi 29 juillet 2016 à 11h19min - 2994 lectures - 2 partages

Le Clermont Foot a repris l’entraînement ce lundi 20 juin. Retrouvez dans cette page l'ensemble des infos sur l'intersaison du club : départs, arrivées, matches amicaux...

 Reprise de l’entraînement le 20 juin

Alors que les joueurs de l’ASM débutent leur vacances, celles des joueurs du Clermont Foot sont terminées depuis ce lundi 20 juin. Ils ont tous retrouvé les terrains d’entraînements du Montpied pour 6 semaines de préparation. Ils se sont retrouvés autour d’un petit déjeuner collectif avant d’attaquer la préparatio physique. La première semaine de préparation est composée de deux séances par jour avec et sans ballon.

Pour Corinne Diacre ce furent « des vacances studieuses » car son effectif n’est pas au complet. Elle a indiqué que « le mercato est assez calme et long à se mettre en route. » L’Euro bloque un peu le marché et les places qui se libèrent dans les clubs. Le championnat de National s’est aussi terminé trois semaines après celui de la Ligue 2.

 Reprises de la Domino’s Ligue 2

Le Clermont Foot reprendra la compétition le vendredi 29 juillet à Valenciennes. Il recevra ensuite deux fois avec les venues du Red Star (5 août) puis de Sochaux (12 août). Les clermontois iront ensuite à Auxerre (19 août) avant de recevoir l’AC Ajaccio (26 août) pour terminer ce premier mois de compétition.

Il faudra aussi s’habituer au nouveau nom du championnat. La franchise américaine Domino’s Pizza a obtenu le naming de la deuxième division qui devient ainsi jusqu’en 2020 la « Domino’s Ligue 2 ».

 Pas d’objectif annoncé à la reprise de l’entraînement

Le jour de la reprise, Corinne Diacre n’a rien dévoilé de ses objectifs : « J’ai mon idée et je vais d’abord la partager avec les joueurs. On va tout faire pour faire au moins aussi bien. Je n’ai pas encore vu mon groupe, mais d’ici 3 à 5 semaines on sera à même de donner les objectifs que nous nous sommes fixés. »

Bien entendu quand on lui demande ce qu’on peut lui souhaiter pour la nouvelle saison, elle répond avec un grand sourire « Monter en Ligue 1. » Mais avec un secteur offensif à reconstruire, un budget limité et un mercato qui met du temps à démarrer, l’entraîneure sait qu’elle doit se montrer prudente. Elle donne plutôt la philosophie globale de ce qu’elle espère de cette saison :

« Réitérer la bonne saison en terme de jeu. Je vais m’y attarder, car d’après les retours que j’ai eu, les gens ont pris du plaisir et j’espère que ça amènera plus d’affluence au stade. On peut penser que les deux choses sont liées. Mais avont tout il faut gagner. Si on peut faire les deux tant mieux. Je souhaite aussi plus de régularité car la deuxième partie de saison a été moins performante alors que la première fut excellente. Peut être faire aussi un peu plus de séries. »

 Les départs

Arrivé au Clermont Foot en 2006, Cédric Bockhorni était en fin de contrat et n’a pas été conservé. Il était le seul rescapé du titre de champion de France de National (2007) mais n’avait joué qu’une dizaine de matches cette saison. A 32 ans, il souhaite poursuivre sa carrière en National ou à l’étranger.

Sont aussi partis à l’intersaison Messi, Kilota, Sawadogo et Goncalvès (fin de contrat) qui ne jouaient pas. Prêtés, Laborde (Bordeaux) et Hunou (Rennes) sont repartis dans leur club.

Gaëtan Laborde signe deux ans de plus à Bordeaux

Concernant un retour de Laborde, Corinne Diacre savait lors que la reprise que c’était d’abord du côté des girondins que ça se jouait : « Bordeaux vient de changer d’entraîneur. Ce joueur va faire la reprise et j’espère qu’il aura sa chance avec le nouvel entraîneur. Pour le moment il est à Bordeaux. »

Les Girondins annonçaient quelques heures plus tard que le joueur qui fut étincelant avec Clermont, 8 buts en 18 rencontres, avait signé deux ans de plus chez les Girondins.

En contrat jusqu’en juin 2017, il est désormais sous contrat jusqu’en juin 2019. Cela n’empêche toutefois pas un éventuel nouveau prêt mais ce contrat montre que Jocelyn Gourvennec compte très probablement sur lui.

Famara Diedhiou à Angers

Meilleur joueur et buteur de Ligue 2 (21 buts), Famara Diedhiou a signé à Angers. Encore sous contrat avec le club il n’avait pas participé à la reprise avec le groupe ce lundi 20 juin. Corinne Diacre espérait alors que son cas soit vite réglé tout en sachant déjà qu’il partirait sûrement. Sa signature à Angers a été officialisé par les deux clubs ce jeudi 23 juin.

L’attaquant sénégalais jouera donc en Ligue 1 la saison prochaine. Il a signé un contrat de 4 ans. Le montant du transfert n’a pas été indiqué mais Clermont doit récupérer une belle somme. Clermont l’avait acheté 380.000 € à Sochaux dans le cadre d’une option d’achat établie en début de saison. Il a depuis marqué 21 buts et été élu meilleur joueur de Ligue 2.

Une attaque à recomposer

Farid Boulaya était bien au Montpied pour la reprise mais pas en mesure de reprendre encore après sa rupture des ligaments croisés. Corinne Diacre a indiqué lors de la reprise qu’« il est au club pour le moment. Il est sous contrat et nous n’avons pas reçu de proposition. Physiquement, après 5 semaines c’est un peu dur, il est là ce matin, il boitait bas ce matin. » Combien de temps sera-t-il encore là ? Sous contrat jusqu’en 2017, il est très convoité. Dijon, Rennes et Toulouse en Ligue 1 ainsi que des clubs étrangers se sont manifestés.

Corinne Diacre a donc beaucoup de travail pour reconstituer sa ligne d’attaque. Laborde, Hunou, Boulaya et Diedhiou ont cumulé à eux quatre 43 buts sur les 56 marqués et 14 passes décisives. Pour le moment, Corinne Diacre cherche 4 joueurs sur le plan offensif.

En dehors de ce secteur, son groupe est très stable « par rapport à l’an dernier on ne part pas de si loin. » Corinne Diacre a cependant beaucoup de monde en défense : « J’ai cinq défenseurs centraux, il risque donc d’y avoir bouchon. » Elle a indiqué fin juillet que Kevin Diogo et Franck L’Hostis sont susceptibles de trouver du temps de jeu ailleurs.

 Les recrues

Un nouveau préparateur physique

Corentin DIGARD vient renforcer le staff technique en tant que préparateur physique et remplacera Philippe Guilloteau, en poste depuis l’été 2011. Corentin Digard a auparavant œuvré en CFA au FC Martigues puis à Jura Sud avant d’arriver en Ligue 2 à l‘été 2015 au sein de l’AJ Auxerre.

Pour Corinne Diacre c’est un changement entre « deux méthodes et deux générations différentes. Il me propose des choses et je valide ou pas. On est en phase. » Elle a toutefois revu la fin de la préparation : « ce sera un peu moins fort, travail plus réduit. »

Premier contrat pro pour Mathias Pereira Lage

Le milieu de terrain Mathias Pereira Lage (20 ans, 1,80m, 67kg) s’est engagé jusqu’en juin 2019 (3 saisons) et portera le N°26. Arrivé au club en 2005 en catégorie "Poussin 2ème année", Mathias Pereira Lage est un pur produit du club et a gravi les différents échelons de la formation jusqu’à intégrer les entrainements du groupe professionnel en février dernier.

Avant d’entamer cet été sa première saison professionnelle, Mathias Pereira Lage a eu l’occasion lors de l’exercice 2015/2016 de disputer 6 rencontres de Ligue 2, dont 3 en tant que titulaire, totalisant 315 min de jeu entre février et mai dernier :

  • 1er match professionnel le 11 février à Ajaccio,
  • 1er but marqué lors de sa deuxième apparition le 1er avril à Créteil,
  • 1ère titularisation le 29 avril à Laval

Cette signature s’inscrit dans la logique du Clermont Foot 63, qui s’appuie sur la formation de jeunes talents, afin de les préparer progressivement au monde du football professionnel.

Thomas Fontaine

Thomas Fontaine (25 ans, 1,84m, 83kg) s’est engagé pour les 2 prochaines saisons. Formé à l’Olympique Lyonnais où il avait signé son premier contrat professionnel en juillet 2011, le défenseur central a ensuite rejoint le Tours FC pour les saisons 2012/2013 et 2013/2014, puis l’AJ Auxerre pour les saisons 2014/2015 et 2015/2016. Thomas Fontaine a été finaliste de la Coupe de France en 2015 avec l’AJA et totalise à ce jour 88 matchs de Ligue 2 (dont 84 en tant que titulaire).

Il revient tout juste d’une longue blessure, contractée contre Toulouse le 28 octobre en Coupe de la Ligue, et doit encore attendre pour reprendre complètement l’entraînement avec le groupe et en opposition. Les premières semaines lui permettront de refaire son déficit musculaire. Selon Corinne Diacre il ne « ratera pas grand chose » de la préparation.

Recruté comme latéral doublure de Djellabi, l’entraineure mise aussi sur sa formation de défenseur central et « aimerai qu’il bouscule un peu la hiérarchie. ». Le joueur semble avoir bien reçu le message : « la concurrence fait partie du football. Je ne vais pas dénigrer mes concurrents mais le plus important c’est de mettre le doute dans le choix du coach. »

Il n’arrive pas totalement dans l’inconnu puisqu’il connaissant déjà Djellabi et Reale mais aussi le nouveau préparateur physique qui s’est occupé de sa rééducation à Auxerre.

Joseph-Romeric Lopy

Le milieu défensif sénégalais Joseph-Romeric Lopy (24 ans, 1,81m, 68kg) s’est engagé avec le club pour les 2 prochaines saisons. Joseph-Romeric Lopy a été formé au sein du club de Sochaux avec lequel il a signé son 1er contrat professionnel en mai 2012 et disputé 41 matchs de Ligue 1 entre les saisons 2011/2012 et 2013/2014. Il a évolué cette saison avec l’US Boulogne en National (21 matchs, 4 buts) avec lequel il a disputé son dernier match le 3 juin dernier contre Epinal. De courtes vacances pour lui donc.

Le parcours de Joseph-Romeric Lopy ressemble un peu à celui de Famara Diedhiou. D’ailleurs Lopy hébergait l’attaquant quand ils étaient ensemble à Sochaux : « Avec Famara on est très copain. Il vivait chez moi quand il était à Sochaux. Il m’a dit ‘Je pense qu’avec ton état d’esprit et ton comportement c’est le club qu’il te faut.’ »

Récupérateur jouant devant la défense (6 ou 8), Lopy a aussi été contrarié par les blessures et a été opéré d’une pubalgie. Il a terminé sa rééducation à Sochaux après sa fin de contrat avant de partir à Boulogne. Il a retrouvé temps de jeu, rythme et joie de jouer. D’ailleurs le sénégalais semble aussi pouvoir apporter de la bonne humeur dans le groupe : « Il faut que je rigole. Quand je suis trop sérieux, je passe à côté. Il faut que je m’amuse. Je vais apporter ce que je peux sur le terrain et en dehors. »

Corinne Diacre est d’ailleurs particulièrement attentive sur l’état d’esprit des joueurs recrutés : « Elle m’a posé des questions sur mon jeu, ce que je savais faire, mais surtout mon état d’esprit. Pour elle c’est peut être le plus important dans le vestiaire. »

Quatre joueurs minimum à trouver en attaque

Sur le plan du recrutement, les efforts de Corinne Diacre et du club portent sur le secteur offensif. Elle a confirmé lundi que « sur le plan défensif numériquement on est au complet mais dans le secteur offensif il y a beaucoup de travail encore à faire ». Elle souhaite avoir « 80-85% de l’effectif au 2 juillet avant de démarrer les matches amicaux. » Mais elle sait qu’il y a « un fossé entre ce qu’elle souhaite et ce qui va se faire. »

En attendant d’autres départs, elle cherche au minimum 4 joueurs. Elle ne souhaite pas le départ d’autres joueurs mais sait que le marché est ouvert jusqu’au 31 août. Et même si le club peut récupérer de l’argent si les transferts de Diedhiou et Boulaya se confirment, auquel il faudra peut être rajouter une prime en tant que club ayant participé à la formation en cas de transfert de Brahimi de Porto pour plusieurs dizaines de millions d’euros, le club ne va pas se lacer dans les transferts comme l’a confirmé Corinne Diacre « On ne change pas la politique du club, ce seront des joueurs libres. »

Mamadou Thiam prêté par Dijon

Le Dijon FCO a prêté Mamadou Thiam pour la saison 2016/2017. Formé à Dijon, Mamadou Thiam a signé son premier contrat professionnel en faveur du club bourguignon en juillet 2015, après avoir disputé la Coupe du Monde U20 avec le Sénégal.

Il portera le numéro 9 sous les couleurs du Clermont Foot 63. Il aura la lourde responsabilité de succéder à son compatriote Famara Diedhiou qui a profité de son passage à Clermont pour se révéler.

Thomas Guerbert

En provenance du FC Sochaux-Montbéliard, Thomas Guerbert rejoint les rangs du Clermont Foot 63 sous forme de mutation définitive et s’engage avec le club pour les 2 prochaines saisons. Preuve que la filière entre Sochaux et Clermont fonctionne bien.

Passé par l’US Luzenac entre 2009 et 2011, puis le Dijon FCO entre 2011 et 2013, ce milieu offensif (27 ans - 1,80m - 75kg) compte à son actif 40 matchs de Ligue 1 et 79 matchs de Ligue 2 sur ses 6 saisons professionnelles.

Thomas Guerbert aurait peut-être pu arriver l’hiver dernier. Le joueur indique que le « premier contact a eu lieu cet hiver mais cela ne s’est pas fait. » Alors quand l’occasion s’est représentée cet été il n’a pas hésité longtemps d’autant que Lopy avec lequel il a joué à Sochaux et arrivé il y a une dizaine de jours lui a confirmé de « foncer ».

Outre l’ancien sochalien, Thomas Guerbert n’arrive pas en terrain inconnu. Il connaissait déjà ou avait croisé une bonne partie de ses nouveaux coéquipiers soit personnellement soit pour avoir « joué contre la plupart et ce sont de supers mecs. » Il est aussi capable de lister une bonne partie des anciens joueurs passés par Clermont et qui naviguent désormais en Ligue 1 voir plus haut :

« Ça donne des idées. Ça montre que Clermont permet à des joueurs de se montrer et faire de belles choses. Il y a de très bons joueurs qui sont passés et qui se sont révélés ici. »

Il n’est d’ailleurs pas vraiment étonné de la réussite de Famara Diedhiou, « à l’entraînement à Sochaux il était incroyable. » Thomas Guerbert ne se fixe pas d’objectif personnel chiffré et souhaite avant tout « faire un bon début de saison pour lui et pour l’équipe » conscient que « les 10 premières et 10 dernières journées sont les plus importantes. »

Si Thomas Guerbert est l’un des rare clermontois a avoir joué en Ligue 1 il n’est pour pas issu de la filière classique et n’a pas connu de centre de formation. Il jouait à Auch dans le club de sa ville en DH tout en étant étudiant en sport avant de voir le chemin du monde pro s’ouvrir à lui. Deux saisons à Luzenac en National puis Dijon jusqu’en Ligue 1 où il a beaucoup appris :

« J’ai eu le privilège de connaitre la Ligue 1 pendant une saison et demi. On prend de l’expérience même quand on est sur le banc. L’année pleine en Ligue 1 à Dijon m’a fait progresser. La Ligue 2 se joue moins sur les détails mais c’est un championnat relevé. Il y a toujours des surprises ».

La suite à Sochaux ne s’est pas forcément bien passée à cause des blessures d’abord et des choix de l’entraîneur mais il ne sera pas revanchard lors de la vue du club Montbelliard en août. Thomas Guerbert est avant tout « heureux de pouvoir vivre de sa passion » et prend ce qu’il y a à prendre :

« En centre de formation les jeunes sont conditionnés pour arriver dans le monde professionnel c’est un rêve mais surtout un objectif pour eux. Dans le monde amateur si ça se fait tant mieux, si ça se fait pas ce n’est pas grave. »

Encore une fois, l’état d’esprit semble être primordial dans les choix de Corinne Diacre. Le joueur confirme que ce fut important dans l’approche de l’entraîneure et que ça se retrouve dans le vestaire : « on a discuté sur l’aspect humain. Dans le vestiaire tous les mecs sont cools et humains, il n’y a pas de mec hautain. C’est ce qui a fait la force de cette équipe l’an dernier. »

Autre point sur lequel il est en accord avec Corinne Diacre, la philosophie de jeu qui lui permet de s’exprimer en tant que milieu offensif : « Ils ont fait une super saison, c’était plaisant à voir jouer. Pour mon profil si on joue tous derrière c’est pas top. J’ai eu la coach, par rapport à l’an dernier si on reste dans la même dynamique ça va être plaisant. »

Thomas Guerbert n’est en revanche guère locace sur son style de jeu. Il se qualifie de « milieu et offensif, assez exlosif, organisateur et créateur » mais invite plutôt à demander aux autres. On attendra donc de le voir sur le terrain.

Thomas Guerbert portera le numéro 12 sous les couleurs du Clermont Foot 63.

Alexis Busin prêté par Nancy

Pour le stage à Mende, le club a officialisé l’arrivée en prêt d’Alexis Busin. Cet ailier vient chercher du temps de jeu après avoir souvent fait office de joker en Lorraine. S’il compte 21 rencontres de Ligue 2 en 2015-2016, il a seulement été titulaire 10 fois. Ce qui ne l’a pas empêché de marquer 3 fois. Il portera le numéro 19.

Ludovic Ajorque

C’est un renfort de taille : 1.96m pour 82kg. L’attaquant formé à Angers s’est engagé pour trois saisons avec le Clermont Foot après avoir été mis à l’essai pendant le stage d’avant-saison. Il avait été prété les deux saisons précédentes en National :

  • 2015/2016 : Luçon (National) : 32 matchs, 9 buts.
  • 2014/2015 : Le Poiré sur Vie (National) : 15 matchs, 2 buts.

C’est la sixième recrue estivale du club. Il portera le numéro 25.

La fausse arrivée : Pierre Slidja

C’était une arrivée prometteuse, car Pierre Slidja n’était pas étranger au maintien de Valenciennnes en Ligue 2 la saison dernière : 6 buts et 1 passe décisive en 30 matches disputés. L’attaquant de 20 ans (1,70m - 70kg) international français U20 devait arriver en prêt pour changer d’air alors qu’il était en conflit avec son club et n’avait participé ni aux entraînements ni au stage. La Voix du Nord avait indiqué que le staff valenciennois lui avait conseillé de prendre un peu de distance avec son entourage.

Le joueur avait annoncé sa venue sur Twitter mais le club a seulement eu le temps d’officialiser sa venue qu’il était déjà reparti. Alors qu’il avait rejoint le groupe à Mende pour le stage d’avant-saison, le club n’a pas concrétisé à peine deux jours plus tard pour des « problèmes de comportement » selon Corinne Diacre. L’entraîneure qui espérait qu’il viendrait avec un sentiment de revanche a indiqué que « son état d’esprit n’était pas en adéquation avec le club. »

Pierre Slidja a finalement repris l’entraînement avec Valenciennes.

 Les joueurs sous contrat

Gardiens : Caillard, Jeannin, L’Hostis.
Défenseurs : Agounon, Avinel, Djellabi, Laporte, Martin, Rivieyran, Salze, Fontaine
Milieux défensifs : Diogo, Ekobo, Espinosa, Pereira Lage, Reale, Lopy,
Attaquants : Boulaya, Diedhiou, Dugimont, Genest, Jobello, Thiam, Guerbert, Busin,Ajorque.

Un recrutement pas terminé

Le Clermont Foot avait aussi mis à l’essai l’attaquant franco-guinéen de 31 ans, Larsen Touré qui compte à son actif 66 matchs de Ligue 2 et 94 matchs de Ligue 1. Mais il s’est blessé à l’entraînement avant de pouvoir partiper à la rencontre contre Rodez. Il est donc reparti.

Si Corinne Diacre peut être satisfaite d’avoir constitué son groupe assez rapidement avec ces six recrues présentes dès le stage, le recrutement n’est peut être pas terminé. Elle aimerait un joueur de plus en fonction du déroulement du mois d’août.

 Six matchs amicaux

Le Clermont Foot a programmé 6 matchs amicaux avant le début du championnat dont deux contre des équipes de Ligue 1.

Saint-Etienne - Clermont le 02 juillet à Andrézieux

Le Clermont Foot s’est incliné 1-3 lors de ce premier match amical dans lequel Corinne Diacre a fait une large revue d’effectif. Elle a fait jouer deux équipes, soit 21 joueurs utilisés dont l’attaquant serbe Miroslav Markovic actuellement à l’essai aligné plus d’une heure.

Les Verts ont ouvert le score par Roux (25e) et Monnet-Paquet (28e). Dugimont a réduit le score avant la mi-temps (40e). Les clermontois ont eu des occasions pour égaliser mais Corgnet a assuré la victoire stéphanoise en fin de match (1-3, 85e). Corinne Diacre a regretté à la fin du match « le manque de rigueur défensive » de son équipe.

Clermont - UNFP le 06 juillet à Riom

Pour son deuxième match amical, le Clermont Foot s’est incliné pour la seconde fois et sur le même score (1-3). Comme lors du premier match Dugimont a marqué le seul but clermontois du match (26e). Les chômeurs de l’UNFP ont marqué par Kinkela (15e et 45e) et par l’ancien clermontois Sawadogo (61e). Les clermontois étaient alors en pleine préparation physique ce qui peut expliquer le manque de jus.

Clermont - Rodez le 13 juillet à Cournon

Le Clermont Foot a décroché une courte victoire avec l’unique but de Pereira-Lage (65e). Les clermontois ont fait souffrir les pensionnaires de CFA qui avaient repris l’entraînement depuis une semaine mais ont manqué de réalisme.

Clermont - Montpellier le 22 juillet à Millau

Deuxième match amical face à une équipe de Ligue 1 solide et nouvelle défaite (1-2). Les clermontois ont longtemps subi la domination des joueurs de Montpellier concrétisée par des buts de Sanson (20e) et Mounié (52e). Les clermontois ont mieux terminé la rencontre et profité d’un corner pour réduire la marque par Lopy (84e).

Les clermontois avait aussi programmé deux rencontres à huis clos contre Marseille Consolat (9 juillet) et contre Romorantin (23 juillet). Les clermontois ont fait match contre Marseille mais sans que le score ne soit communiqué par les deux équipes.

Bilan de ces matches amicaux

Ces matches amicaux se bouclent avec une seule victoire pour trois défaites et un nul. Un maigre bilan même si les clermontois ont joué deux équipes de Ligue 1. La défense en difficulté sur les premières rencontres est monté en puissance. L’attaque reste encore le gros chantier.

Cet article sera mis à jour tout au long de l’intersaison avant la reprise du championnat puis jusqu’à la fin du mercato d’été


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois