Cyberbougnat

Clermont qualifié pour les quarts de finale après sa victoire chez les Harlequins (13-16)

Publié par Bertrand le samedi 11 janvier 2014 à 18h00min, mis a jour le samedi 11 janvier 2014 à 19h52min - 1808 lectures

Rugby - Coupe d’Europe - 5ème journée — La victoire fut longue à se dessiner mais l'ASM a décroché sa qualification pour les quarts de finale de HCup.

L’ASM Clermont Auvergne savait bien avant l’entame de la rencontre qu’une victoire en Angleterre l’enverrait directement en quart de finale. Les clermontois avaient donc axé leur stratégie sur la conservation du ballon pour ne pas avoir à subir le jeu et mettre tout en oeuvre pour s’imposer.

 Premier quart d’heure infructueux

Et le début du match va être très encourageant. Très rapidement la conquête clermontoise prend le dessus ce qui permet à l’ASM de s’installer dans le camp anglais. James ouvre logiquement le score sur pénalité (0-3, 2e). Les anglais sont en difficulté et manquent leur première pénalité et seule occasion de marquer dans le premier quart d’heure.

Mais l’ASM a aussi beaucoup gâché dans ces premières minutes. C’est d’abord Nalaga qui échappe le ballon à la réception d’une passe au pied millimétrée de James alors qu’il était seul le long de la ligne et n’avait plus qu’à aller aplatir. Les clermontois volent ensuite le ballon sur la touche mais ne parviennent pas à passer la ligne de défense anglaise et Lee fait un en-avant alors qu’il était face à un intervalle à 10m de la ligne.

 L’ASM sort du match

Les clermontois vont malheureusement rapidement regretter ces imprécisions car les anglais vont montrer qu’ils ne sont pas maladroits à la main notamment le demi de mêlée anglais Danny Care qui arrive à donner le ballon à Hopper d’une chistera avant de passer en touche pour le premier essai. Largement dominés, les anglais virent pourtant en tête tout en réalisme (7-3, 22e).

Menés au score, les clermontois perdent alors complètement le fil du match. Leur conquête est moins précise et ils multiplient les fautes. Les anglais reprennent confiance et le match n’est plus le même. Les anglais vont ainsi profiter des successions de fautes clermontoises pour prendre un peu leurs distances avec deux pénalités en deux minutes (13-3, 32e). Les clermontois sortent alors du bonus et les Harlequins reprennent la tête de la poule.

La fin de la mi-temps sera du même acabit. Les clermontois poursuivent les fautes et en-avants et sont très imprécis en touche. Attentistes, ils perdent même un ballon sur un regroupement devant la ligne d’essai anglaise à deux minutes de la mi-temps en laissant un anglais faire le tour. A la mi-temps, Aurélien Rougerie est clair sur le constat : « il faut plus de concentration et d’élan en deuxième période. » On ne peut faire d’autre constat alors que l’ASM a rendu 12 ballons à son adversaire en 40 minutes.

 Un essai de Nalaga pour se relancer

Alors dans ce match mal embarqué, il a fallu un peu de chance pour que l’ASM se relance. Sur un petit coup de pied sans conviction de Parra par dessus le regroupement et suivi timidement par Nalaga, le rebond trompe l’arrière international anglais des Harlequins et Nalaga au petit trot va aplatir un essai un peu cadeau. James manque la transformation mais l’ASM est relancée (13-8, 46e). L’ASM est aussi de nouveau dans le bonus et reprend alors la tête de la poule.

L’ASM reprend alors l’initiative et accélère pour refaire son retard. Même si elle continue à faire des erreurs on retrouve une ASM plus conquérante et plus rapide. Le match va alors rentrer dans un rythme plus élevé les deux équipes envoyant du jeu. Malheureusement, James rate de peu une pénalité qui aurait permis de grignoter encore un peu de retard et consolider un peu le bonus défensif très fragile (61e).

Les anglais semblent marquer le pas alors que le coaching permet de faire rentrer du sang neuf côté clermontois. Malheureusement les clermontois continuent de faire des fautes et gâchent occasion sur occasion. Mais les choses vont finir par tourner dans le bon sens pour les clermontois.

C’est d’abord l’ouvreur anglais Nick Evans qui manque largement une pénalité qui semblait facile et qui aurait ressorti Clermont du bonus (68e). Les clermontois vont ensuit trouver la faille. Ils commence par pilonner dans l’axe pour mobiliser la défense au pied des poteaux avant d’envoyer au large jusqu’à Sivivatu bien servi sur un pas par Butin pour marquer en coin. La transformation difficile ne passe pas mais Clermont a égalisé et se rapproche de la qualification (13-13, 73e).

Les Harlequins sont dos au mur et doivent reprendre l’avantage mais la défense clermontoise les maintient dans leur camp et les mets même à la faute. James ne manque pas cette pénalité qui donne la victoire et la qualification à l’ASM (13-16,77e).

 Dernières minutes irrespirables

Mais il reste suffisamment de temps pour souffrir. Les anglais jettent leurs dernières forces pour marquer un essai indispensable pour s’imposer et conserver leurs chances de qualification. Ainsi, ils ne tapent pas la dernière pénalité mais choisissent la touche. Leur lancer n’est pas droit et l’arbitre donne une mêlée à 5m pour Clermont.

Il reste alors moins de 5 secondes et le match est gagné si le ballon sort mais le pack anglais pique le ballon sur l’introduction de Parra. Heureusement la défense veille et met les anglais à la faute. Cette fois le match est bien fini et les clermontois peuvent lever les bras. Ils joueront les quarts de finale. Il leur faut maintenant assurer une victoire le week-end prochain contre le Racing au Michelin pour s’assurer qu’il sera à domicile.

Réaction de Julien Bardy au micro de Canal+ : « On est qualifiés. C’est très bien. Ce fut dur. On a bien commencé le match après les Harlequins sont revenus, ils ont bien joué. Il y avait un appui du public important. Nous on a su faire un peu le dos rond. On s’est réfugiés dans notre défense, on a bien défendu et après sur nos temps forts on a saisi nos points. Donc ça c’est bien, on ne s’est pas emballé, ça paie en fin de match. On a perdu beaucoup de ballons au contact. On a eu de grosses occasions qu’on a pas su concrétiser. On l’a payé cash. On a su revenir, calmement, sans stress et c’est positif pour nous. On est à la recherche de ça donc c’est très bien pour nous. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics