Cyberbougnat

Festival d’essais au Michelin entre l’ASM Clermont Auvergne et Agen (66-21)

Publié par Bertrand le samedi 30 mars 2013 à 20h30min, mis a jour le dimanche 31 mars 2013 à 09h04min - 985 lectures

Rugby - Top 14 - 23ème journée — L'ASM Clermont s'est largement imposée avec 10 essais contre Agen et bien préparé la venue de Montpellier en Coupe d'Europe avec une première mi-temps très enlevée.

Dans cette grande répétition générale avec le quart de finale de Coupe d’Europe on attendait de l’ASM Clermont Auvergne un match plein et sérieux. L’occasion aussi de retrouver les automatismes pendant lesquels Vern Cotter a du composer sans les internationaux.

Si les clermontois mettent quelques minutes pour rentrer dans le jeu avec quelques approximations, le premier essai va toutefois arriver très rapidement par Fofana qui signe son retour après 2 mois sans avoir porté le maillot jaune et bleu. Il est à la conclusion d’un essai où une bonne partie du collectif a participé avec notamment une belle percée de Byrne (7-0, 5e).

Les clermontois jouent tout à la main et se montrent bien supérieurs en mêlée et dans les impacts. Agen joue son jeu avec une défense intelligente et du jeu à la main mais subit chaque accélération et va se contenter de compter les points.

Le second essai est signé Nalaga après un bon travail de Chouly et Domingo (14-0, 20e). Le troisième essai est une magnifique passe de Rado qui se retourne au dernier moment pour donner à Nakaitaci qui profite de la porte grande ouverte dans la défense pour aller marquer sous les poteaux (21-0, 25e).

Le quatrième essai va chauffer quelques minutes. Installée dans les 22 agenais, l’ASM passe d’abord la ligne par Zirakashvili mais il n’a pu aplatir. Sur la mêlée qui suit, c’est Nalaga replacé au centre qui va aplatir en force son second essai (28-0, 32e).

Chouly est alors remplacé par Bardy pour des douleurs aux cervicales mais le rythme ne baisse pas. Ainsi, le cinquième essai arrive quasiment dès le renvoi et ce changement avec une relance depuis les 22. Les clermontois vont ainsi remonter le ballon avec virtuosité de main à en main et Parra offre l’essai à Nakaitaci (35-0, 35e).

Cette mi-temps pleine d’essais se termine sur un dernier essai mais signé cette fois par Agen qui a a choisi de jouer à la main une dernière pénalité après la sirène. Bonne idée, car Tian plonge dans l’en-but et l’essai est accordé malgré un en-avant sur la dernière passe (35-7, mi-temps).

De quoi un peu ternir la première mi-temps et peut être expliquer qu’au micro de Rugby+, Aurélien Rougerie ne soit que moyennement satisfait par cette première mi-temps, trouvant que son équipe « s’appuie trop sur les individualités et pas assez sur les solutions collectives. » Il demande ainsi « plus de patience. » On retiendra aussi de cette première mi-temps la charnière très intéressante formée par Parra et Rado.

Le début de seconde période est un peu plus tendue. Agen qui n’a pas envie de prendre 35 points de plus est revenu avec encore plus de courage et les chamailleries se succèdent. L’arbitre essaie de calmer tout le monde plusieur fois avant finalement de sortir le pilier Garcia avec un carton jaune (49e).

On commence à s’ennuyer un peu mais Vosloo va signer un 6ème essai après une pénalité jouée très vite par Parra (42-7, 52e). Mais ce faux rythme profite aussi à Agen qui va signer son second essai par Fono en profitant d’une défense un peu laxiste (42-14, 56e).

On s’ennuie toujours un peu mais les clermontois vont réveiller le stade. Nalaga s’offre une percée, Kayser remonte le ballon avec difficulté pour passer à Rado qui transmet le ballon entre les jambes pour Rougerie. Le capitaine clermontois attire deux défenseurs et décale Floch qui file à l’essai quelques minutes après son entrée (47-14, 59e).

Malgré le carton pris quelques secondes plus tôt, c’est encore Rougerie qui perce et va offre le 8ème essai à Fofana qui n’a plus qu’à accélérer et plonger derrière la ligne (54-14, 52e). Vern Cotter termine son coaching en sortant sa charnière remplacée par Senio et Buttin à l’ouverture !

Agen ne se décourage et continue à jouer les ballons à la main et profiter du relâchement clermontois pour aller marquer un troisième essai collectif (54-21, 65e). Mais l’ASM a encore un peu de ressource et Buttin va y aller aussi de son essai (59-21, 76e).

La fin de match sera décousue et gâchée par les fautes. Agen va terminer le match à 14 car Garcia va écoper d’un second carton jaune et donc d’un rogue pour s’être fait justice lui même (78e). Balès va aussi faire un plaquage haut tout en voltige sur Buttin.

Mais le dernier mot va revenir à Wesley Fofana qui va signer son troisième essai personnel et le 10ème essai collectif juste à la sirène. Avec la transformation de Floch, l’ASM Clermont Auvergne s’impose ainsi 66-21 après une première mi-temps de haut-vol et une seconde période hachée.

Réactions

Wesley Fofana : « On va retenir les bonnes choses pour la semaine prochaine et essayer de gommer le déchet. On a parfois trop voulu se précipiter. On avait aussi une charnière peu utilisée depuis le début de saison donc ce n’était pas simple. On est satisfait du résultat, il y a eu de très bon trucs et d’autres moins bien. Il faut retenir les bonnes choses. »

Anthony Floch : « Ça fait plaisir de marquer beaucoup d’essais et faire un match plein. Après on a pris beaucoup d’essais, probablement trop pour le staff. On a pris le score assez rapidement et inconsciemment on se relâche. C’est normal mais Vern et Franck vous nous taper un peu sur les doigts. Ça fait plaisir de chausser les crampons et rejouer ici alors que je n’avais pas joué depuis longtemps. L’accueil du public a été extraordinaire. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics