Cyberbougnat

Clash à l’ASM Clermont Auvergne entre Vern Cotter et René Fontès

Publié par Bertrand le mercredi 29 mai 2013 à 22h38min, mis a jour le vendredi 31 mai 2013 à 14h20min - 3781 lectures

Selon l'ASM, Vern Cotter a proposé sa démission après une interview choc parue aujourd'hui. L'entraîneur nie l'avoir fait.

L’ASM Clermont Auvergne a du mal à digérer sa fin de saison ratée. En témoigne la crise qui secoue le club pourtant habitué à être bien plus calme et lisse. Alors que Vern Cotter avait confirmé qu’il restait encore une saison au club avant de partir pour l’Ecosse, l’interview de deux pages parue dans La Montagne ce mercredi provoque une crise qui pourrait aboutir sur son départ précipité.

Vern Cotter y livre sa vision de la fin de saison, du recrutement et de l’avenir du club. Et le si réservé coach néo-zélandais c’est cette fois montré bien plus incisif.

 Un constat sur le club

Ainsi, chose assez inhabituelle pour lui d’habitude très réservé sur les comportements individuels dans son équipe, Vern Cotter pointe le comportement de ses joueurs :

« Mon regret principal est que l’on a travaillé pour Dublin sur les choix et la gestion du match avec les leaders et que ces leaders de jeu ont été absents. (...) Les soldats étaient là, mais pas la gestion. C’est frustrant pour Franck et moi, c’est un constat. Je n’élude pas mes responsa­bilités. Pour le match à Nantes contre Castres, je regrette d’avoir fait con­fiance à 2 ou 3 joueurs. »

Et quand le journal lui demande s’il se sent trahi sans réponse est sans équivoque : « Le mot est fort mais c’est presque ça. »

En revanche, dans l’article paru ce mercredi, il ne cite pas Brock James ou un autre joueur comme on a pu le lire. L’article indique d’ailleurs que « Vern Cotter fait probablement référence entre autres à Morgan Parra et Brock James. »

Mais c’est vraiment sur le recrutement que Vern Cotter se montre le plus critique et pointe là très clairement la responsabilité de la direction du club. Il cite d’abord le retard pris sur le cas du perpignanais Sé­bastien Vahaamina :

« Un garçon comme Sé­bastien Vahaamina devrait déjà être là ! J’aimerais l’avoir et j’espère encore... En deuxième ligne, on a besoin d’un garçon comme lui, d’un joueur à haute densité physique. Il veut venir. Il ne faut pas laisser passer cette opportunité. »

Vern Cotter pointe le « manque de leaders dans les matches couperets » s’inquiète du recrutement de stars dans les autres clubs pour suivre le modèle de Toulon et indique que « Jonathan Sexton voulait venir à l’ASM. On le voulait aussi. Mais la proposition du Racing était double. »

Pour lui, la formation ne peut pas tout : « On a opté pour la forma­tion : je crois qu’on est dans le vrai. Mais il va fal­loir un mélange... » Surtout il pointe le danger pour les saisons qui arrivent avec le recrutement de stars dans de nombreux clubs du Top 14 qui en fait un championnat de plus en plus relevé :

« Il va falloir frap­per fort ! Et cela vaudra surtout pour l’année d’après (2014­-2015). Aux gens en place de prendre leurs responsabilités. »

Mais le plus gros point d’énervement arrive ensuite quand le quotidien lui signifie que Jean-Marc Lhermet a confirmé le prêt de Kolelishvi­li à Lyon :

« Kolelishvi­li ? Mais je ne veux pas qu’il parte ! Je bataille fort pour qu’il reste ici. Il a la puissance d’un Vosloo. Si cela devait arriver, je serais frustré... Je n’ai pas toujours osé dire les cho­ses, là maintenant je les dis. »

De nombreuses critiques sur le recrutement donc qui est le domaine de Jean-Marc Lhermet.

 Démission de Vern Cotter

L’article a sans aucun doute été mal pris dans les couloirs du Parc des Sports Marcel Michelin, comme en témoigne le communiqué de presse signé René Fontès envoyé en fin d’après-midi :

« J’ai pris connaissance aujourd’hui de l’interview donné par Vern COTTER à la presse. Les propos tenus par notre entraîneur m’ont stupéfait et profondément déçu car aux antipodes de son comportement habituel envers nos joueurs et notre club. Ce même jour Vern m’a informé que suite à ses déclarations, il me proposait sa démission. J’ai pris acte de sa proposition et décidé avec Eric de Cromières de convoquer un conseil d’administration du club qui se tiendra le lundi 3 juin prochain, pour statuer sur cette situation. »

Toutefois, comme le signale le site des Cybervulcans, Vern Cotter donne une autre version dans une conférence de presse donnée à Murrayfield pour sa nomination à la tête de l’Ecosse et relayée par le Telegraph :

« Non, je n’ai pas démissionné. Ce n’est pas clair. Je voudrais un peu de clarté et je vais appeler mon président pour voir quelle est la situation. Apparemment, il y a eu une réaction à un article que j’ai donné avec mon évaluation honnête de la façon dont le club devrait aller de l’avant. Je suis surpris parce que nous avions convenu d’aller juqu’en 2014, donc je vais évidemment poser quelques questions. »

Voilà donc bien une situation étrange. Lancée comme une balle vers un doublé, l’ASM Clermont Auvergne montre aujourd’hui que la défaite de Dublin n’avait pas été digérée par les joueurs mais laissera des traces bien plus profondément dans le staff du club et même chez les supporters très marqués.

Espérons cependant que l’entraîneur qui a apporté le seul Brennus aux supporters clermontois, et qui ne sont pas loin de vouloir lui dresser une statue pour le remercier, puisse terminer ce qu’il a commencé et puisse surtout bénéficier d’un vrai départ. Il le mérite.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics