Cyberbougnat

L’ASM Clermont Auvergne rate son match à Bayonne (18-9)

Publié par Bertrand le samedi 25 janvier 2014 à 20h49min, mis a jour le samedi 25 janvier 2014 à 20h47min - 2572 lectures

Rugby - Top 14 - 17ème journée — Bayonne qui était dos au mur pour sauver sa peau en Top 14 a mis beaucoup d'énergie. L'ASM n'a joué que par intermittence et perd son fauteuil de leader.

Fait plutôt rare dans ce Top 14, surtout avec les doublons, l’ASM Clermont Auvergne a attaqué ce match avec un pack totalement français où Elvis Vermeulen faisait son retour après cinq mois d’absence. Surtout, entre les blessés, les joueurs au repos et les internationaux, l’ASM devait se passer d’une vingtaine de joueurs.

Vern Cotter avait donc embarqué 6 Espoirs si bien que 14 joueurs des 23 ayant fait le voyage étaient issus du centre de formation ! Une occasion d’impliquer tout le monde, faire progresser les jeunes et se projeter vers l’avenir. Franck Azéma avait confié dans la semaine qu’il attendait aussi de la fougue et de la générosité de ces joueurs dans cette période où les matches se sont enchaînés.

 Bayonne attaque fort

Mais Bayonne qui est dos au mur pour sauver sa place dans le Top 14 n’avait que faire de ces considérations et avait décidé d’attaquer fort le match. Pris de vitesse, les clermontois se mettent deux fois à la faute et Bayonne ouvre logiquement le score (3-0, 8e). Un début encourageant pour les bayonnais qui vont alors continuer à mettre du rythme dans ce premier quart d’heure qui se termine par un carton jaune à Julien Pierre qui fêtait son 150ème match en jaune et bleu. Bayonne rentre 3 points de plus (6-0, 16e). Logique !

Après ce début de match compliqué et un peu attentiste, Clermont va tout de même réagir et va rééquilibrer les débats grâce à son pack. Même en infériorité numérique, l’ASM obtient d’abord une pénalité pour sa première incursion et Parra ne manque pas l’occasion (6-3, 24e). Un bon maul des avants clermontois va ensuite mettre les bayonnais à la faute et Parra passe la pénalité excentrée pour égaliser (6-6, 31e). Parra aura même l’occasion de donner l’avantage sur une pénalité obtenue par la mêlée mais échouera dans sa tentative.

C’est finalement Bayonne qui aura le dernier mot dans cette mi-temps avec une grosse séquence et une pénalité après la sirène (9-6, mi-temps).

 Clermont passe à côté

Mis en confiance par cette première mi-temps, les bayonnais décident de poursuivre sur le même schéma de jeu. Sous une pluie continue, ils vont assurer sur les fondamentaux du rugby pendant 40 minutes alors que l’ASM va passer à travers son match. Même l’énergie mise par les espoirs rentrés au fur et à mesure ne permettra pas de redynamiser le jeu. Parra va aussi se montrer imprécis dans l’exercice des pénalités. Il en rate 3 dans la seconde période, soit 4 sur l’ensemble du match.

Du côté bayonnais, Bustos ne va pas non plus faire un 100% mais avec une réussite un peu meilleure il finira par donner aux basques un avantage de 9 points dans la dernière minute de la rencontre (18-9, 79e). Un avantage logique tant les basques ont mis de l’énergie notamment devant en prenant régulièrement l’avantage en mêlée et en touche.

Les clermontois tenteront de limiter la casse sur la dernière action pour arracher le bonus défensif et ne seront pas loin d’y parvenir. Juste avant la sirène, Rado fait un renvoi court pour Nakaitaci qui capte. Le jeu va vite et Bayonne fini par se mettre à la faute. Mais Parra rate manque la cible et Clermont repart bredouille d’un match qui paraissait pourtant à sa portée.

Un match dont Julien Pierre est sorti frustré : « vu le match qu’on a fait c’est normal qu’on parte sans rien. On avait parlé de discipline, et moi en premier je prends un carton. Il va falloir vite se remettre en question. » Les clermontois ont maintenant deux semaines pour le faire et préparer la réception du Stade Français... le nouveau leader du championnat.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois