Cyberbougnat

Basket : La JA Vichy et le Stade Clermontois fusionnent pour viser la Pro A

Publié par Bertrand le jeudi 18 juin 2015 à 15h38min, mis a jour le mercredi 24 juin 2015 à 10h06min - 2217 lectures - 1 partage

Il n’y aura plus de derby de basket masculin entre Clermont et Vichy comme on a pu les connaître il y a quelques années. Les deux clubs ont confirmé leur fusion pour viser plus haut avec la J.A. Vichy-Clermont Métrople.

Si en rugby la fusion des clubs basques de Bayonne et Biarritz se montre très compliquée depuis des mois, Vichy et le Stade Clermontois ont trouvé en quelques semaines les moyens d’unir leurs forces pour faire exister le basket local au plus haut niveau. Si la JAV a gagné fin mai sa place en Pro B, demeurait la question du budget et de la capacité du club à se maintenir et exister dans ce championnat où les moyens nécessaires augmentent avec une corrélation très forte entre classement et masse salariale. De son côté, le Stade Clermontois végétait en Nationale 2 (8ème) sans vraiment grande possibilité de s’en extraire par le haut prochainement. Le projet sportif est donc de créer un grand club suffisamment fort pour porter le basket auvergnat professionnel vers la Pro A.

Et cela passe d’abord par la capacité à monter un budget conforme aux ambitions. Le président du club thermal indiquait ainsi que les budgets des clubs de Pro B sont passés de 1,47 millions d’euros à 1,9 millions d’euros depuis 2011. Avec cette fusion, la J.A. Vichy-Clermont Métrople, le nom annoncé le 23 juin, présente un budget de 2,313 millions d’euros pour une masse salariale brute de 790.000 euros pour les joueurs et entraîneurs. Olivier Bianchi a annoncé que l’agglomération clermontoise augmentera sa participation et tant la ville de Vichy que l’agglomération maintiendront leurs subventions au même niveau.

Un budget qui devrait permettre de monter une équipe rapidement compétitive pour viser le haut de la Pro B puis atteindre la Pro A dans 3 ans. De qui susciter l’intérêt des partenaires privés mais aussi remplir les salles. Si l’affluence de Vichy pendant les finales de Nationale 1 a été très bonne avec 3000 spectateurs, la salle sonnait vide avec 1000 supporters en saison régulière.

L’équipe jouera en jaune et rouge, couleurs de l’Auvergne et de son blason historique, et se partagera entre les deux villes pour disputer ses rencontres. En championnat de Pro B, 11 matches se joueront à Vichy et 8 à Clermont. Les lieux des autres rencontres, Coupe de France et éventuels Play-Off, seront déterminés en fonction des affiches et la capacité de remplir les 5.000 places de la Maison des Sports. En cas de montée en Pro A, la répartition sera revue là encore en fonction des affiches et la capacité à remplir la Maison des Sports mais Clermont n’accueillera pas plus de la moitié des matches.

Les abonnements seront aussi étudiés avec probablement plusieurs formules pour ceux voulant assister aux matches dans une ville seulement ou à la saison complète. Le club étudie aussi comment faciliter les déplacements des supporters entre les deux villes.

Le partage sera aussi effectif pour la formation. Les plus jeunes du centre de formation, avec la nouvelle équipe U18 Nationale, seront basés à Vichy pour bénéficier des infrastructures du CREPS. La NM3 Espoirs sera basée à Clermont-Ferrand pour bénéficier du complexe universitaire en permettant aux jeunes de poursuivre leur formation. L’équipe U15 jouant en Championnat de France de Vichy est-elle déjà composée de joueurs de Clermont. La filière formation sera aussi renforcée.

Cette fusion matérialise aussi sur le plan sportif la métropole Clermont-Vichy qui se construit elle sur le plan politique. Si les échanges économiques, universitaires et les déplacements quotidiens (40 minutes via l’autoroute et 30 minutes en train) sont nombreux, cette collaboration sportive renforce la dynamique de la démarche. Pour le maire de Vichy Claude Malhuret, « la logique sportive et la logique politique se rejoignent. C’est la seule solution pour aller de l’avant. » Le maire de Clermont Olivier Bianchi a lui aussi fait montrer sa « satisfaction de cette alliance, car c’est d’abord une volonté des deux clubs avec un véritable projet sportif. » Le nom du club reflète très clairement cet état d’esprit.

Reste maintenant au club a convaincre les réticents. Et cela passera forcément par des victoires. L’entraîneur du nouveau club a déjà la pression...

Intégralité de la conférence de presse du 18 juin 2015

Le nom du club et le logo ont été annoncé le 23 juin.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics