Cyberbougnat

Clermont - Saracens : victoire de l’ASM (18-6) qui recevra Northampton en quart de finale

Publié par Bertrand le samedi 24 janvier 2015 à 08h30min, mis a jour le dimanche 25 janvier 2015 à 18h22min - 1273 lectures - 8 partages

Rugby - Champions Cup - 6ème journée — L'ASM Clermont Auvergne s'est imposée ce dimanche après-midi contre les Saracens. Les clermontois recevront Northampton en quart de finale.

Comme on pouvait s’y attendre, ce dernier match de poule entre Clermont et les Saracens sera bien la finale de la poule. Et la pression sera bien d’un autre autre niveau que pour les précédents matches de cette poule ultra-relevée.

 Le vainqueur en quart de finale

Le contrat est simple pour les deux équipes. Le vainqueur de la rencontre filera en quart de finale et éliminera peut être en même temps un sérieux concurrent au titre. Dans cette poule 1 de la mort qui rassemblait trois demi-finales de la dernière H Cup, Sale n’a jamais eu le temps d’y croire et le Munster est déjà éliminé. En cas de victoire l’ASM s’assurerait en plus le quart à domicile en étant assurée d’être dans les quatre premiers.

Classement global des premiers de poules avant la dernière journée :

  1. Racing : 19
  2. Clermont : 18
  3. Leinster : 18
  4. Toulon : 18
  5. Toulouse : 16

Pour autant le perdant peut conserver une petite chance de se qualifier. Certes il faudra assurer un bonus mais à la surprise générale cette poule relevée pourrait aussi donner un meilleur deuxième.

 Parfum de revanche

Difficile d’envisager ce match sans revenir sur la demi-finale l’an dernier (46-6). Les clermontois n’avaient pas réussi à prendre leur revanche lors du match aller (30-23). Franck Azéma se souvient d’un match dans lequel les Sarries avaient montré leur réalisme : « On avait fait un bon match là bas, mais à la sortie on avait perdu parce qu’on avait payé cash des petits détails. »

L’ASM reste donc sur deux défaites contre les anglais. Mais cette première défaite en Champions Cup avait finalement montré aux clermontois qu’ils étaient sur la bonne route. Depuis l’ASM s’est appliquée à progresser mais s’est aussi probablement endurci comme le confirme l’entraîneur clermontois :

« Depuis le match aller, nous avons, petit à petit, construit notre saison que ce soit en Champions Cup ou en Top 14, souligne Azéma. Pour l’instant nous sommes dans les clous, mais nous ne nous contentons pas de cela, nous devons encore progresser en étant plus riches dans notre jeu pour tendre vers plus de maîtrise et d’adaptation pendant le match. La rencontre face à Sale est positive dans ce sens puisque nous avons, à la fois, perdu des joueurs, joué dans des conditions de jeu difficiles et nous avons su nous en sortir. »

L’ASM doit donc finir de cicatriser la demi-finale en stoppant la série de victoire des anglais et en poursuivre une autre : les Saracens ne se sont jamais imposés en Auvergne avec des défaites en 2004 (25-10) et en 2010 (26-10).

 Les stats impressionantes des Saracens

Comme Clermont, les Saracens attaqueront cette rencontre avec 4 victoires et une défaite. Mais ce sont surtout les statistiques de certains joueurs qui montrent le danger représenté par cette équipe. Le troisième-ligne Billy Vunipola est le joueur qui a le plus porté le ballon (110) depuis le début de la compétition. Il est aussi celui qui a battu le plus de défenseurs depuis le début de la compétition (28).

Le trois-quarts aile Chris Ashton est le joueur qui a franchi les défenses adverses le plus souvent depuis le début de la compétition : 18 franchissements pour 4 essais marqués. L’arrière Alex Goode est lui le joueur qui a gagné le plus de terrain pour son équipe avec 339 mètres parcourus ballon en main.

Enfin, les Saracens ont montré le week-end dernier contre le Munster une incroyable discipline avec seulement 5 pénalités concédées. Mieux, ils n’ont jamais dépassé les 12 fautes par match et n’ont concédé qu’un seul carton jaune. Une leçon de discipline dont l’ASM peut s’inspirer après ses 20 fautes et 2 jaunes à Sale.

Il faudra noter enfin que 8 joueurs des Saracens sont sélectionnés pour le prochain Tournoi des nations :

  • 6 avec l’Angleterre : Brad Barritt (centre), Owen Farrell (ouvreur), Alex Goode (arrière), George Kruis (2nd ligne), Mako Vunipola (pilier), Billy Vunipola (troisième ligne centre)
  • 2 avec les Ecossais : Kelly Brown (troisième ligne) et Jim Hamilton (2nd ligne).

 Impatience

Franck Azéma résume l’excitation avant ce match digne d’une rencontre des phases finales :

« Toute l’année nous nous entraînons pour vivre des matches comme celui qui nous attend dimanche, c’est avant tout du plaisir et de l’excitation. Tout le monde a hâte d’être à dimanche. Tu ne peux pas te dire que tu te prépares toute l’année à vivre des phases finales et être recroquevillés au moment où elles arrivent. Au contraire, je veux voir beaucoup de plaisir et d’enthousiasme dans tout ce que nous allons entreprendre pour livrer un gros match, dimanche. Je ne ressens pas de stress ou d’appréhension dans le groupe mais au contraire un mélange d’excitation et de concentration. »

 Infirmerie : Rougerie out

Rapidement sorti sur blessure à Sale, Aurélien Rougerie a été opéré d’un arrachement ligamentaire au niveau du coude gauche. Son indisponibilité est estimée à environ 2 mois sans compétition.

Jamie Cudmore a aussi passé toute la semaine à l’infirmerie pour un traumatisme au niveau du genou et sera forfait. Naipolioni Nalaga continuait à soigner son syndrome grippal en début de semaine mais sera de retour.

 Le XV de départ clermontois

L’équipe clermontoise sera sans grande surprise. Remis de ses douleurs au genou, Thomas Domingo fait son retour en première ligne pour sa 100ème titularisation avec l’ASM. Il aura Kayser et Zirakashvili à ses côtés. En deuxième ligne c’est Julien Pierre qui remplacera Cudmore avec Vahaamahina pour composer l’attelage. Changement stratégique en troisième ligne. Chouly et Lee seront accompagnés de Bardy dans un rôle très défensif pour ne pas laisser respirer des joueurs comme Billy Vunipola.

Pas de changement en charnière avec Parra et Lopez. Au centre, Jonathan Davies remplace Rougerie à côté de Fofana. Nalaga retrouve une ligne d’attaque très classique avec Nakaitaci et Abendanon.

Le banc n’est pas beaucoup plus chamboulé avec Ulugia, Debaty, Ric, Jacquet, Bonnaire, Rado, James et Guildford.

 Le XV des Saracens

L’équipe anglaise ne comportera pas de surprise non plus. Pas de calcul de leur côté en alignant la meilleure équipe possible. Les frères Vunipula, Burger, Farrell, Ashton, Goode et tous les joueurs retenus pour le tournoi seront titulaires.

XV de départ : 1. Mako Vunipola, 2. Jamie George, 3. Petrus Du Plessis, 4. Jim Hamilton, 5. Alistair Hargreaves, 6. Kelly Brown, 7. Jacques Burger, 8. Billy Vunipola, 9. Richard Wigglesworth 10. Owen Farrell, 11. David Strettle, 12. Brad Barritt, 13. Chris Wyles, 14. Chris Ashton, 15. Alex Goode

Remplaçants : Brett Sharman, Richard Barrington, James Johnston, Maro Itoje, Ernst Joubert, Charlie Hodgson, Marcelo Bosch

La rencontre sera arbitrée par l’irlandais George Clancy. Elle se jouera à guichets fermés et sera retransmise sur France 2.

 Les deux équipes qualifiées avant le coup d’envoi

Les joueurs des deux équipes ne le savaient visiblement pas avant le coup d’envoi, mais les résultats de cette dernière journée leur avaient offerts une place en quart de finale sans même jouer. Avec le revers de Toulouse à Montpellier (27-26), tant l’ASM que les Saracens se retrouvaient qualifiés. Ce match servait alors à désigner le premier de poule qui s’assurerait de recevoir en quart. Quant au perdant, il était tout de même assuré de finir dans les meilleurs deuxièmes.

 Film du match

Assez méfiantes, les deux équipes ne se lancent pas totalement à fond dans cette rencontre. Les deux équipes se surveillent de près et montrent un peu d’imprécision. Les clermontois usent aussi du pied pour tenter d’occuper le terrain.

La seule belle occasion de la première demi-heure est un départ d’Abendanon après une réception impeccable d’une chandelle par Nalaga. L’anglais remonte une bonne partie du terrain mais perdent le ballon sur la suite de l’action (3e). Les clermontois ouvriront tout de même le score au pied quelques minutes plus tard avec une pénalité réussie par Camille Lopez (3-0, 7e).

Ce sont même plutôt les anglais qui vont prendre les commandes de la rencontre. Ils ont ont l’occasion de revenir après une faute en mêlée de Domingo, mais la tentative de Farrell passe à côté (7e). L’anglais n’aura pas d’autre occasion car il se blessera au genou sur un plaquage de Bardy (18e).

Les anglais vont ensuite venir mettre la pression dans le camp clermontois avec un grosse pression devant mais un jeu tout de même assez lent. Une faute en touche de Bardy donne à Hodgson une deuxième occasion de scorer mais sa tentative passe à côté (23e).

Les clermontois ont peu de ballon mais sont très précis dans leur défense malgré quelques fautes de Bardy. Mais les avants ou Fofana viennent plusieurs fois récupérer les ballons dans les rucks. C’est d’ailleurs sur une telle action que les clermontois vont arriver à se remettre sur l’avancée.

Abendanon trouve le chemin

Après un ballon récupéré les clermontois obtiennent une touche dans le camp anglais. Le lancé est maitrisé, Vahaamahina crée une première avancée en chargeant puis les clermontois retrouvent l’axe en quelques mouvements. Derrière un regroupement, Parra trouve alors Abendanon bien lancé dans l’intervalle pour le premier essai sous les poteaux après avoir résisté aux plaquages anglais (10-0 avec la transformation, 30e).

Les clermontois auraient pu avoir une autre belle occasion derrière avec une échappée de Davies mais Ashton viendra ensuite s’interposer dans la suite de l’action. Finalement ce sont les Saracens qui auront le dernier mot dans cette première mi-temps avec une pénalité de Hogdson (10-3, 39e).

La seconde mi-temps va mal débuter pour l’ASM. Vahaamahina reçoit un carton jaune pour un coup de poing. Les clermontois se retrouvent à 14 pour 10 minutes. Ils se créent toutefois une belle action initié par Nakaitaci mais avortée pour un écran de Bardy à l’entrée des 22m. Les Saracens seront encore plus proches d’aller à l’essai mais Ashton est arrêté à temps.

Même à 14 les clermontois résistent bien mais ils mettent finalement à la faute sur un détail. Sur une chandelle de Lopez une partie des joueurs part devant le ballon ce qui permet à Hogdson de réduire le score sur pénalité (10-6, 49e).

Entrée déterminante de Debaty

Ce sont ensuite les clermontois qui vont bénéficier d’une supériorité numérique. Strettle plaque illicitement et en retard Abendanon et écope à son tour d’un jaune (51e). Les clermontois vont de suite se mettre à l’abris. Entré à la place de Domingo en difficulté, Vincent Debaty joue à fond son rôle d’impact player et va inscrire le deuxième essai de la rencontre après une série de pick and go. Lopez rate la transformation mais l’ASM est à l’abris d’un essai transformé (15-6, 52e).

Cet essai fait clairement basculer le match. Derrière Clermont maitrise de nouveau le jeu et s’installe dans le camp anglais. Le pack jaune et bleu martyrise aussi son homologue à plusieurs reprises. Le temps file ainsi avec beaucoup d’engagement mais sans grosses actions car la défense anglais veille et l’ASM a du mal à accélérer suffisamment pour la prendre de vitesse. Les anglais finiront tout de même par se mettre à la faute ce qui permet à Brock James d’amplifier le score (18-6, 76e).

L’ASM finira le match à 14 car Fritz Lee écope à son tour d’un carton jaune pour un acte d’anti-jeu (78e). Cela ne changera pas grand chose même si les Sarries tenteront d’inscrire un essai pour l’honneur. L’ASM s’impose donc 18-6 et recevra bien en quart de finale en terminant 3ème de la phase de poule.

 Northampton en quart de finale

L’ASM est abonnée aux anglais. Après Sale et les Saracens en poule, les clermontois rencontreront un autre équipe anglaise en quart de finale. Les anglais de Northampton ont terminé deuxième de leur poule derrière le Racing Métro. Les anglais sont leader du championnat anglais.

En cas de victoire en quart, les clermontois « recevront » le vainqueur du quart entre le Racing Métro et les Saracens.

Programme des quarts de finale :

  • Racing - Saracens
  • Toulon - Wasps
  • Clermont - Northampton Saints
  • Leinster - Bath

Programme des demi-finales

  • Toulon ou Wasps contre Leinster ou Bath
  • Clermont ou Northampton contre Racing ou Saracens

Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics