Cyberbougnat

Rugby - Top 14 : Clermont assome Brive (52-7)

Publié par Bertrand le samedi 18 avril 2009 à 17h13min, mis a jour le dimanche 3 août 2014 à 18h53min - 660 lectures

L'ASM a remporté le derby en faisant une véritable démonstration offensive face à une faible équipe de Brive très vite dépassée par la vitesse et l'envie clermontoise. La place en demi-finale est maintenant quasiment assurée. Résumé...

Pour ce derby du Massif Central entre le quatrième et le cinquième du championnat, l’ASM Clermont Auvergne a décidé de marquer les esprits dès le début de la rencontre en mettant les brivistes sous pression. Vern Cotter l’a dit, même si son équipe a un joker après sa victoire à Paris, il souhaite qu’elle continue sa progression dans le jeu en vue des phases finales et même sans joueur cadre comme Mignoni, James ou Vermeulen.

Et les 15853 spectateurs présents au Parc des Sports Marcel Michelin ne vont pas tarder à voir les effets de cette stratégie. Dès la cinquième minute, les jaunards mettent les brivistes sous pression, permettant à Domingo d’arracher le ballon. Senio la sort pour Nalaga qui file sur l’aile gauche pour applatir seul entre les perches. Avec la transformation de Baï l’ASM se met de suite en confiance (7-0, 6e).

 Clermont ultra-dominateur

Baï ajoute ensuite trois points sur pénalité (10-0, 12e) et Clermont va ensuite manquer trois occasions de marquer un deuxième essai. La première est initiée par un contre-attaque de Senio sur une chandelle adverse, il perce sur 30 mètres, bien relayé par Lapandry, puis Scelzo qui semble applatir mais l’arbitre refuse l’essai sur conseil de la vidéo (13e). Quelques minutes plus tard, Nalaga est de nouveau servi sur son aile gauche, se joue de quatre brivistes mais échappe le ballon sur un plaquage de Palisson alors qu’il n’était qu’à quelques centimètres de la ligne (19e). L’ASM continue sa domination et Brive ne s’en sort pas. Ce coup-là c’est Russell qui trouve le trou, sert Domingo qui tamponne pour applatir, mais encore une fois l’arbitre refuse après vidéo (22e).

Finalement Brive peut s’avérer heureux et chanceux de ne concéder que trois points sur une pénalité de Baï face aux poteaux (13-0, 23e) alors qu’il ne serait pas illogique que le bonus offensif soit déjà jaune et bleu. Les coujoux tentent de réagir mais sont battu dans le combat et suite à un ballon gardé au sol par Cohen, Baï enquille une troisième pénalité (16-0, 29e).

Toutefois l’ASM ne va pas tarder à concrétiser son énorme domination dans la possession et dans le jeu. C’est encore Nalaga qui franchit la ligne de défense, il veut transmettre le ballon à Floch mais une main briviste s’interpose. Le ballon tombe dans les pieds de l’arrière clermontois qui parvient à la pousser au pied jusque dans la zone d’essai et marquer le deuxième essai clermontois. Avec la transformation de Baï qui réussit un 100% l’ASM creuse un écart plus logique (23-0, 37e).

 Démonstration clermontoise

Dès la reprise, l’ASM continue sur le même rythme et met à la faute Brive dès les premières secondes. Baï en profite pour réussir une nouvelle pénalité et continuer son 100% (26-0, 43e). De son côté Brive est complètement à côté de son sujet en témoigne une passe directement à la touche. Heureusement pour eux qu’ils parviennent à stopper in-extrémis Nalaga lancé sur son aile ou que l’arbitre refuse un essai de Russell considérant que Bonnaire faisait écran. Un répis de courte durée car sur le renvoi en touche, l’arbitre sanctionne Brive pour feinte sur le lancé. Senio joue vite pour Nalaga qui percute et s’enfonce dans la défense, l’action rebondit vers Russell qui marque le troisième essai clermontois. Baï transforme et le score enfle (33-0, 52e).

Et il va encore enfler sur un nouveau contre clermontois. Sur un regroupement briviste dans le camp clermontois, les avants jaune et bleu arrachent le ballon, Senio s’offre une nouvelle percée plein axe, fait une longue passe à Nalaga qui allonge la foulée pour aller marquer son deuxième essai personnel, le quinzième de la saison (38-0, 60e).

Mais l’ASM n’est pas rassasiée et en veut encore et encore. Baby, tout juste entré, est ainsi tout près de marquer un cinquième essai suite à une grosse action collective. Mais l’arbitre refusera logiquement avec l’aide une nouvelle fois de la vidéo. Sur cette action, Baby est ouvert au cuir chevelu et remplacé par Julien Malzieu. Sur son premier ballon, l’ailier international est à la conclusion d’une belle offensive clermontoise et marque le cinquième essai clermontois (45-0 avec la transformation, 73e).

Les spectateurs du Marcel Michelin peuvent alors chambrer en entonnant l’air du Petit Bonhomme en mousse du président briviste. On semble d’ailleurs se diriger vers une fanny pour Brive, ce qui ne serait pas arrivé depuis 50 ans dans derby. Brive va toutefois sauver l’honneur avec un essai de Cooke (45-7, 75e).

Et dans ce match archi-dominé, il était normal que le dernier mot revienne à l’ASM. Derrière un regroupement, Senio prend le temps de trouver une solution, il regarde à droite, puis à gauche où se présente Floch lancé qui n’a plus qu’à sprinter sur quarante mètres pour marquer son deuxième essai du match et le sixième essai clermontois. Baï transforme et termine avec un 90% de réussite (52-7).

Jeu, essais, bonus offensif, belle fête dans les tribunes, l’après-midi a été parfaite pour l’ASM qui n’a pas eu besoin de forcer son talent pour balayer des corréziens absents en défense et dans le combat. Malgré le score ample, la plus grosse victoire de l’ASM cette saison, Brive peut même se heureux si on repense aux quatre essais refusés ou manqués à quelques centimètres...

Avec cette belle victoire les clermontois rejoignent Paris, vainqueur de Montpellier (24-15), à la 11ème place du championnat et ont désormais 11 points d’avance sur Bayonne nouveau cinquième après sa large victoire contre Bourgoin (61-10). La place en demi-finale est presque assurée même si ce n’est pas le cas mathématiquement. La semaine prochaine, les clermontois iront se tester à Perpignan, possible adversaire en demi-finale.

 Réactions

Aurélien Rougerie : « On avait une semaine plutôt délicate. On s’est cherché après une semaine reposante. On n’avait pas joué le week-end dernier donc on s’était un peu laissé aller. On a remis les choses en place tout au long de la semaine pour arriver en apothéose sur ce match. Mais il faut aussi apprécier cette victoire à sa juste valeur, tempérer les ardeurs et bien rester les pieds sur terre. Il faut continuer à travailler car la route est longue. On a beaucoup joué sur l’aide de Napo qui avait, et s’est créé, beaucoup d’espaces. Les sensations sont bonnes pour tous. Contrat rempli ce soir ! On a maintenant un peu d’aisance au classement, mais on va rester humble et on a encore quelques matches à faire en phase régulière a commencer la semaine prochaine à Perpignan. On les jouera peut être en demi-finale donc la semaine prochaine on va vraiment pouvoir se juger. »

Brent Russell : « Je suis très content surtout que c’était ma première prestation à l’ouverture. Toute l’équipe a bien joué et bien combiné ce qui a rendu sa performance plus simple. Broke James devrait revenir la semaine prochaine mais je suis toujours prêt à jouer en tant qu’ailier, arrière ou 10 si besoin est. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois